Press "Enter" to skip to content

Tao Te King 67 : simplicité, patience et compassion

5/5 (1)

Tao Te King 67 : texte et interprétation du 67ème verset du Livre de la Voie. Quels sont les fondements de l’éthique taoïste ?

Ce chapitre du Tao Te King décrit les trois fondements ou “trésors” de l’éthique taoïste : il s’agit de la simplicité, de la patience et de la compassion.

  • La simplicité (ou humilité) permet de garder contact avec le tao (la Source, la Grande Mère), loin des postures orgueilleuses, des ambitions et des prétentions.
  • La patience (ou économie) s’oppose aux désirs et attentes qui tendent à écarter l’individu du cours naturel des choses.
  • La compassion (ou affection) est la reconnaissance et la mise en application de la grande loi cosmique : l’Amour. L’Amour constitue la nature même du tao : c’est le lien entre toutes les choses (l’interdépendance), le ciment du monde, la réalité ultime.

Voici donc Tao Te King 67, texte du verset.

Tao Te King 67 : texte.

Entre parenthèses, traduction alternative.

Certains disent que mon enseignement est absurde.
D’autres le disent sublime mais impraticable.
Mais pour ceux qui ont regardé en eux-mêmes,
cette absurdité fait parfaitement sens.
Et pour ceux qui le mettent en pratique,
cette sublimité a des racines profondes.

Je n’ai que trois choses à enseigner :
la simplicité, la patience, la compassion.

(Je possède trois choses précieuses.
La première s’appelle l’affection, la seconde l’économie, la troisième s’appelle l’humilité,
qui m’empêche de vouloir être le premier de l’empire.)

Toutes trois sont tes plus grands trésors.
Simple en actions et en pensées,
tu retournes à la source de l’être.
Patient avec tes ennemis comme avec tes amis,
tu te mets en accord avec la réalité.
Compatissant avec toi-même,
tu réconcilies tous les êtres du monde.

Poursuivez la lecture du Tao Te King : 

Le canon taoïste :

Modif. le 10 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :