Press "Enter" to skip to content

Tao Te King 51 : l’amour du tao

5/5 (1)

Tao Te King 51 : le texte et la signification du 51ème verset. Quelle est la nature de la relation entre le tao et les êtres ? Pourquoi peut-on parler d’Amour ?

Ce chapitre du Tao Te King insiste sur le lien qui unit toutes les parties de l’univers, et qui fait qu’elles sont d’égale nature. Ce lien est le tao qui coule en toute chose.

Le tao est certes invisible ; mais lorsqu’on prend conscience de sa présence, on comprend qu’il est la force d’Amour qui accueille, relie et englobe toute chose.

Lire aussi notre article sur la loi d’Amour.

Voici donc Tao Te King 51, texte complet et sa signification.

Tao Te King 51 : texte.

Entre parenthèses : traduction alternative.

Chaque être dans l’univers
est une expression du Tao.
Il jaillit dans l’existence
inconscient, parfait, libre,
assume un corps physique,
laisse les circonstances le compléter.
C’est pourquoi chaque être,
spontanément, honore le Tao.

(C’est pourquoi tous les êtres révèrent le Tao et honorent la Vertu.)

Le Tao donne naissance à tous les êtres,
les nourrit, les soutient,
prend soin d’eux, les réconforte, les protège,
les ramène à lui-même,
créant sans posséder,

(les produisant sans se les approprier,)
agissant sans rien attendre,
guidant sans contrôler.

(régnant sur eux mais les laissant libres.)
C’est pourquoi l’amour du Tao
est dans la nature même des choses.

(C’est là ce qu’on appelle la vertu profonde.)

Tao Te King 51 : l’amour du tao.

Le tao est ici décrit comme une énergie pure, une sorte d’Amour absolu et inconditionnel, tel celui d’une mère pour ses enfants.

Cet Amour n’est pas le contraire de la haine. Bien au contraire, il dépasse la haine, la comprend, l’accueille et l’embrasse, ce qui permet de la dissoudre.

C’est un Amour qui rappelle celui du Christ pour l’humanité, teinté d’acceptation, de bienveillance et de miséricorde.

Comprenons que le tao ne peut pas rejeter ce qu’il a lui-même créé. Le mal n’existe pas en soi. Tout ce qui existe est normal et légitime, même ce qui peut sembler mauvais ou néfaste. Dans tous les cas, la puissance du tao garantira l’équilibre des énergies.

Au final, il s’agit de reconnaître la part d’universel qui existe en chacun de nous : nous sommes tous issus de la même source, nous faisons partie du même monde, chacun de nous est l’expression du Tout. Rien ne doit nous sembler étrange ou étranger. Nous sommes le ciel, le soleil, les nuages et les pierres. Nous sommes l’Autre.

On le voit, l’Amour transparaît partout.

Poursuivez la lecture du Tao Te King : 

Les 3 textes du canon taoïste :

Modif. le 3 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :