Press "Enter" to skip to content

Tao Te King 36 : agir dans la réalité

5/5 (1)

Tao Te King 36 : texte et commentaire du 36ème verset du Livre de la Voie et de la Vertu. Comment agir dans la réalité ? Quel est le secret du succès ?

Ce verset du Tao Te King propose une méthode d’action qui respecte les principes du tao, c’est-à-dire qui s’inscrit dans l’ordre cosmique.

Rien ne sert de lutter face au cours des choses : il est impossible de nager contre le courant du tao.

C’est la raison pour laquelle celui qui veut obtenir quelque chose devra d’abord y renoncer. C’est en se détachant de ses désirs que l’on pourra laisser venir à soi toute chose, et ainsi parvenir au succès.

Voici donc Tao Te King 36, texte complet et commentaire du chapitre.

Tao Te King 36 : texte.

Entre parenthèses : traduction alternative.

Si tu veux réduire une chose,
permets-lui d’abord de grandir.

(Lorsqu’une créature se contracte,
on sait qu’à l’origine elle a eu de l’expansion.)
Si tu veux te débarrasser de quelque chose,
permets-lui d’abord de s’épanouir.
Si tu veux prendre quelque chose,
permets-lui d’abord d’être donné.
Cela s’appelle la perception subtile
de la réalité telle qu’elle est.

(Cela s’appelle une doctrine à la fois cachée et éclatante.)

Le doux triomphe du dur.
Le lent triomphe du rapide.
Que tes méthodes demeurent un mystère.
N’en montre aux autres que les résultats.

(L’arme acérée du royaume ne doit pas être montrée au peuple.)

Tao Te King 36 : agir dans la réalité.

Ce chapitre est rempli de paradoxes : pour atteindre son but, on doit d’abord y renoncer. Comment cela est-il possible ?

Pour Lao-tseu, toute chose vient en temps voulu : il serait illusoire de vouloir précipiter le cours des événements, sous peine d’avoir à en payer les conséquences, autant sur le plan matériel (insuccès) que psychique (malheur, déception, trouble mental).

Ainsi, la meilleure manière de résister consiste à céder. La meilleure manière d’obtenir consiste à renoncer. La meilleure manière d’avoir consiste à abandonner.

Il s’agit de désamorcer en soi toute aspiration, attente ou exigence. Il s’agit de se guérir de ses propres désirs. Car le désir est l’expression de l’ego qui agit pour lui-même, dans son propre intérêt, sans percevoir l’ordre cosmique.

Voilà donc l’action juste, qui consiste à épouser le cours des choses, et à accepter son destin.

Par conséquent l’homme sage sait être observateur, patient, prudent et humble : il comprend la force du tao, il perçoit les énergies cosmiques et leur direction, et il sait les utiliser.

Ouvrages du canon taoïste :

Poursuivez la lecture du Tao Te King : 

Modif. le 3 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :