Press "Enter" to skip to content

Tao Te King 16 : revenir à la source

5/5 (1)

Tao Te King 16 : texte et commentaire du 16ème verset du livre de Lao-Tseu. Pourquoi revenir à la source ? Comment incarner le tao au quotidien ?

Ce verset du Tao Te King, texte fondateur du taoïsme, incite à un certain recul dans la vie quotidienne.

A l’agitation du monde, Lao-Tseu oppose le repos de l’esprit, source de vie éternelle.

Il conviendra, pour trouver la sérénité, de “revenir à la source”, c’est-à-dire de se remémorer constamment de la présence du tao, ce centre, ce point d’équilibre qui permet d’accepter la vie comme elle vient.

Voici donc Tao Te King 16, texte complet et signification.

Tao Te King 16 : texte du verset.

Entre parenthèses : traduction alternative.

Vide ton esprit de toute pensée.
Laisse ton coeur être en paix.
Observe l’agitation des êtres,
mais contemple leur retour.

(Les dix mille êtres naissent ensemble ; ensuite je les vois s’en retourner.)

Chaque être distinct dans l’univers
revient à la source commune.
Revenir à la source, c’est la sérénité.

(Revenir à son origine s’appelle être en repos. Etre en repos, c’est revenir à la vie.)

Si tu ne prends pas conscience de la source,
tu t’enfonces dans la confusion et la tristesse.

(tu t’abandonnes au désordre et t’attires des malheurs.)
Quand tu comprends d’où tu viens,
tu deviens naturellement tolérant,
désintéressé, amusé,
bienveillant comme une grand-mère,
digne comme un roi.
Immergé dans la merveille du Tao,
tu peux faire face à tout ce que la vie t’apporte,
et quand vient la mort, tu es prêt.

(celui qui imite le Tao subsiste longtemps ; jusqu’à la fin de sa vie, il n’est exposé à aucun danger.)

Tao Te King 16 : revenir à la source.

Il s’agit donc d’un nouveau verset sur la sérénité, notion qui a été développée par ailleurs, notamment dans Tao Te King 14 et 15.

La sérénité consiste à revenir à la source.

Revenir à la source, c’est s’élever au-dessus de l’agitation du monde, c’est observer le cours des choses sans prendre parti, c’est accepter toutes les situations, accueillir toutes les épreuves avec confiance et espérance.

Revenir à la source ne veut pas dire quitter le monde. Il est possible de vivre sa vie, d’être dans le monde, et même de prendre parti. Mais alors, il faudra le faire sans ambition pour soi-même. Il s’agira de se regarder agir, de s’observer faire sans s’identifier à son action. Nous retrouvons-là le non-agir taoïste.

Tous les êtres retournent à la source, même les orgueilleux, même les ambitieux. Car l’orgueil et l’ambition sont des déséquilibres qui appellent des rééquilibrages futurs.

Ainsi, chaque être reçoit l’appel du centre, l’incitation à l’équilibre, à la mesure et à la sérénité. S’il ne perçoit pas cet appel, il souffre et devient triste.

Revenir à la source est un chemin qui comporte de nombreux avantages. Il permet de regarder toute chose avec bienveillance et compassion. Il amène à voir en chacun sa part de vérité, son droit à exister. Il permet d’arriver à un certain niveau de tolérance et donc à une société harmonieuse.

Il mène tout simplement au bonheur.

Poursuivez la lecture du Tao Te King : 

Ouvrages à acquérir :

Modif. le 3 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :