Press "Enter" to skip to content

Tao Te King 64 : apprendre à désapprendre

5/5 (1)

Tao Te King 64 : texte et interprétation du 64ème verset du Livre de la Voie et de la Vertu. Pourquoi faut-il “apprendre à désapprendre” ?

Ce verset du Tao Te King est rempli de paradoxes.

Ces paradoxes décrivent le fossé qui existe entre les deux facettes de l’âme humaine :

  • l’homme pris dans la matière et prisonnier de ses désirs n’arrive jamais à ses fins,
  • l’homme détaché de la matière et de ses désirs est au contraire certain de réussir.

Ainsi, c’est en voulant réussir qu’on échoue. Et c’est en accueillant l’échec qu’on réussit.

Il va donc falloir apprendre à oublier ce que nous croyons évident.

Voici donc Tao Te King 64, texte et signification du verset.

Tao Te King 64 : texte.

Entre parenthèses, traduction alternative.

Ce qui a pris racine est facile à nourrir.
Ce qui est récent est facile à corriger.
Ce qui est fragile est facile à briser.
Ce qui est petit est facile à disperser.

Préviens le malheur avant qu’il ne survienne.
Mets les choses en ordre avant qu’elles n’existent.
Le pin géant
grandit à partir d’une petite pousse.
Le voyage de mille lieues
commence avec le premier pas.

En te précipitant dans l’action, tu échoues.
En essayant de saisir les choses, tu les perds.
En forçant un projet à s’achever,
tu gâtes ce qui était presque mûr.

Ainsi le Maître agit
en laissant les choses suivre leur cours.
Il demeure aussi calme
à la fin qu’au début.

(Sois attentif à la fin comme au commencement,
et alors tu n’échoueras jamais.)
Il n’a rien,
et n’a donc rien à perdre.

Ce qu’il désire est le non-désir ;
ce qu’il apprend, c’est à désapprendre.

(Son étude consiste en l’absence de toute étude.)
Il rappelle simplement aux gens
ce qu’ils ont toujours été.
Il ne se soucie de rien excepté du Tao.
Ainsi peut-il prendre soin de toutes choses.

(Il n’ose pas agir afin d’aider tous les êtres à suivre leur nature.)

Tao Te King 64 : apprendre à désapprendre (interprétation).

“Apprendre à désapprendre” signifie qu’il faut oublier ce que notre ego nous présente comme logique et évident.

Par définition, l’ego est auto-centré : sa logique est donc uniquement valable pour lui-même. Mais l’élargissement de la conscience renverse les choses : les intérêts personnels deviennent un obstacle à l’harmonie en soi et dans le monde.

Il s’agira donc de s’ouvrir aux autres et d’accepter le cours des choses afin de s’inscrire dans l’énergie universelle du tao.

Poursuivez la lecture du Tao Te King : 

Ouvrages du canon taoïste :

Modif. le 9 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :