Press "Enter" to skip to content

Tao Te King 12 : “ouvrir son coeur”

5/5 (1)

Tao Te King 12 : texte et interprétation du 12ème chapitre du Livre de la Voie et de la Vertu. Comment se détacher de ses illusions ? Pourquoi et comment ouvrir son coeur ?

Le Tao Te King est le texte fondateur du taoïsme, rédigé au VIème siècle avant J-C.

Ce chapitre très court précise la voie à emprunter pour vivre en accord avec le tao. Il propose une vision nouvelle, au-delà des illusions perceptives. Il s’agira d’apprendre à regarder avec son coeur.

Voici donc Tao Te King 12, texte et analyse.

Tao Te King 12 : texte.

Les couleurs aveuglent l’oeil.
Les sons alourdissent l’oreille.
Les saveurs engourdissent le palais.
Les pensées affaiblissent l’esprit.
Les désirs fanent le coeur.

Le Maître observe le monde
mais fait confiance à sa vision intérieure.
Il laisse les choses aller et venir.
Son coeur est ouvert comme le ciel.

Traduction alternative pour le dernier paragraphe :
C’est ainsi que le saint homme s’occupe de son intérieur et non pas de ses yeux.
C’est pourquoi il renonce à ceci et adopte cela.

Tao Te King 12 : ouvrir son coeur.

Dans ce chapitre, Lao-Tseu nous invite à nous éloigner de nos perceptions immédiates, de nos sensations et de nos sentiments pour préférer la “vision profonde”, dans une perspective quasi idéaliste.

Nos perceptions nous éloignent de la réalité. Elles génèrent des états affectifs qui nourrissent nos jugements, nos opinions, notre mental.

A l’inverse, la vision profonde ou “intérieure” est celle du coeur, qui nous relie symboliquement au centre du monde, au grand Tout, bref au tao. Le coeur est l’organe qui irrigue toutes les parties du corps ; il les relie dans l’Amour et l’harmonie.

Alors que la vision physique sépare les choses, la vision intérieure les rassemble.

Le regard que nous devons porter sur le monde est donc un regard de bienveillance, d’acceptation et d’Amour. C’est un regard sans volonté ni désir, un regard globalisant qui épouse l’ordre du monde.

Il s’agira donc de renoncer à soi-même pour se fondre dans le Tout. Ce lâcher-prise nous amènera à oublier nos futilités pour retrouver notre véritable place dans l’univers, celle d’un être fluide dont la conscience pure prend le pas sur l’ego matériel.

Poursuivez la lecture du Tao Te King : 

Ouvrages à acquérir pour aller plus loin :

Modif. le 30 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :