Press "Enter" to skip to content

L’évangile de Marie-Madeleine : texte complet

5/5 (1)

L’évangile de Marie-Madeleine met en évidence la relation particulière que Jésus entretenait avec sa disciple. Marie-Madeleine semble en effet avoir reçu un enseignement particulier de la part de Jésus, un enseignement qui concerne les mystères les plus profonds de l’univers : c’est un écrit gnostique.

Jésus aurait donc donné à Marie-Madeleine l’accès à la “connaissance”, ce qui rendit les apôtres dubitatifs et jaloux.

L’Évangile de Marie est le premier des quatre textes du codex de Berlin (Codex Berolinensis Gnosticus 8502), un papyrus contenant des textes chrétiens apocryphes écrits en copte, acquis au Caire en 1896 par les Allemands, et aujourd’hui conservé au Neues Museum de Berlin.

Ce papyrus daterait du Vème siècle, mais la première rédaction aurait été faite en grec au cours du IIème siècle. Cette date a été déterminée après recoupement. En effet, d’autres fragments découverts au cours du XXème siècle reprennent le contenu du codex de Berlin :

  • le papyrus Rylands 463, daté du IIIème siècle,
  • la bibliothèque de Nag Hammadi, découverte en 1945 (son contenu ne reprend pas l’évangile de Marie-Madeleine, mais d’autres textes du Codex de Berlin),
  • le papyrus d’Oxyrhynque 3225, daté du IIIème siècle.

La découverte de ces documents permet d’affirmer que l’Évangile de Marie a subi plusieurs réécritures au cours de sa transmission.

Le texte de l’Évangile de Marie Madeleine.

L’évangile selon Marie fait partie des évangiles apocryphes, c’est-à-dire non reconnus par le Vatican, par opposition aux quatre évangiles synoptiques de Matthieu, Marc, Luc et Jean.

Voici le texte de l’Évangile de Marie Madeleine, selon une traduction française du XIXème siècle. En italique vert figure une autre traduction, celle d’Anne Pasquier (Université de Laval, Canada).

Les pages 1 à 6 n’ont pas été retrouvées.

Page 7 de l’évangile :

1 / “Qu’est-ce que la matière ?
2 / Durera-t-elle toujours ?”  “La matière sera-t-elle donc détruite ou non ?”
3 / Le Maître répondit :
4 / ” Tout ce qui est né, tout ce qui est crée,
5 / tous les éléments de la nature
6 / sont imbriqués et unis entre eux.  “Toutes natures, toutes créatures, toutes créations sont liées les unes aux autres.”
7 / Tout ce qui est composé sera décomposé ;
8 / tout reviendra à ses racines ;
9 / la matière retournera aux origines de la matière.  “C’est dans leur propre racine que les créatures et les créations retourneront se dissoudre car ce n’est que dans les racines de sa nature que se dissout la nature de la matière.” 
10 / Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.”
11 / Pierre lui dit : “Puisque Tu te fais l’interprète
12 / des éléments et des événements du monde, dis-nous :
13 / Qu’est-ce que le péché du monde ?”  “Puisque tu nous as expliqué toutes choses, dis-nous encore ceci : Qu’est-ce que le péché du Monde ?”
14 / Le Maître dit :
15 / “Il n’y a pas de péché.
16 / C’est vous qui faites exister le péché
17 / lorsque vous agissez conformément aux habitudes
18 / de votre nature adultère
19 / là est le pêché.  “Il n’y a pas de péché, mais c’est vous qui faites exister le péché lorsque vous agissez en conformité avec la nature de l’adultère que l’on nomme « le péché »”. 
20 / Voilà pourquoi le Bien est venu parmi vous ;
21 / Il a participé aux éléments de votre nature
22 / afin de l’unir de nouveau à ses racines.”
23 / Il continua et dit :
24 / “Voici pourquoi vous êtes malades
25 / et pourquoi vous mourrez,
26 / c’est la conséquence de vos actes ;
27 / vous faites ce qui vous éloigne…
28 / Comprenne qui pourra !”

Page 8 :

1 / “L’attachement à la matière
2 / engendre une passion contre nature.
3 / Le trouble naît
5 / “Soyez en harmonie…”
6 / Si vous êtes déréglés,
7 / inspirez-vous des représentations
8 / de votre vraie nature.  “La matière a engendré une passion qui ne possède pas l’Image puisqu’elle est issue d’une union contre nature”
9 / Que celui qui a des oreilles
10 / pour entendre entende.”
11 / Après avoir dit cela, le Bienheureux
12 / les salua tous en disant :
13 / “Paix à vous, que ma Paix
14 / naisse et s’accomplisse en vous !  “Que ma paix s’engendre en vous.” 
15 / Veillez à ce que personne ne vous égare
16 / en disant :
17 / “Le voici,
18 / Le voila.”
19 / Car c’est à l’intérieur de vous
20 / qu’est le Fils de l’Homme ;
21 / allez à Lui :
22 / ceux qui Le cherchent Le trouvent
23 / En marche !
24 / Annoncez l’Évangile du Royaume.”

Page 9 de l’évangile de Marie-Madeleine :

1 / “N’imposez aucune règle,
2 / hormis celle dont je fus le Témoin.  “N’imposez aucune règle hormis celle que je vous ai fixée”
3 / N’ajoutez pas de lois à celles de celui qui a fait les lois,
4 / afin de ne pas en devenir les esclaves.”  “Ne donnez pas de Loi à la manière du Législateur afin que jamais vous ne soyez dominés par elle.” 
5 / Ayant dit cela, Il partit.
6 / Les disciples étaient dans la peine ;
7 / ils versèrent bien des larmes, disant :
8 / “Comment se rendre chez les païens et annoncer
9 / l’Évangile du Royaume du Fils de l’Homme ?
10 / Ils ne l’ont pas épargné,
11 / comment nous épargneraient-ils ? ”
12 / Alors, Marie se leva,
13 / elle les embrassa tous et dit à ses frères :
14 / “Ne soyez pas dans la peine et le doute,
15 / car Sa Grâce vous accompagnera et vous protégera :  “Cessez de pleurer et de vous affliger et que votre cœur ne soit plus partagé car sa grâce vous accompagnera tous et vous protégera.”
16 / louons plutôt Sa grandeur,
17 / car Il nous a préparés.
18 / Il nous appelle à devenir pleinement des êtres humains.”  “Il nous a faits Homme.” 
19 / Par ces paroles, Marie tourna leurs cœurs vers le Bien ;
20 / ils s’éclairèrent aux paroles du Maître.   “Par ces paroles, Marie convertit leur cœur au Bien et ils se mirent à argumenter sur les paroles du Sauveur.”

Page 10 :

17 / Alors, je Lui dis :
18 / “Seigneur, dans l’instant, celui qui contemple
19 / Ton apparition,
20 / est-ce par l’âme qu’il voit ?
21 / Ou par l’esprit ?”
22 / Le Maître répondit :
23 / Ni par l’âme ni par l’esprit ;
24 / mais l’intellect étant entre les deux,
25 / c’est lui qui voit et c’est lui qui (…)”

Pierre dit à Marie : “Sœur, nous savons que le Sauveur te préférait aux autres femmes, rapporte-nous les paroles du Sauveur que tu as en mémoire, celles que tu connais mais nous pas et que nous n’avons pas entendues. »
Marie répondit et dit : « Ce qui vous est caché, je vais vous l’annoncer », et elle se mit à leur tenir ces propos : « Moi », dit-elle, « je vis le Seigneur en vision et je lui dis : Seigneur, je t’ai vu en ce jour en vision. Il répondit et me dit : Bienheureuse, toi qui ne te troubles pas à ma vue car, là où est l’intellect, là est le trésor.

Les quatre pages suivantes n’ont pas été retrouvées.

Page 15 de l’évangile de Marie-Madeleine :

1 / “Je ne t’ai pas vu descendre,
2 / mais maintenant je te vois monter”,
3 / dit le Désir,
4 / “Pourquoi mens-tu, puisque tu fais partie de moi ?”  “Or comment peux-tu me tromper puisque tu m’appartiens ?”
5 / L’âme répondit :
6 / “Moi, je t’ai vu,
7 / toi, tu ne m’as pas vue.
8 / Tu ne m’as pas reconnue ;
9 / j’étais avec toi comme avec un vêtement,
10 / et tu ne m’as pas sentie.”  “J’étais à toi, pour ce qui est du vêtement et tu ne m’as pas connue.”
11 / Ayant dit cela,
12 / elle s’en alla toute joyeuse.
13 / Puis se présenta à elle la troisième atmosphère,
14 / appelé Ignorance ;  “elle tomba aux mains de la troisième Puissance, celle que l’on nomme l’Ignorance.”
15 / celle-ci interrogea l’âme, lui demandant :
16 / “Où vas-tu ?
17 / N’as-tu pas été dominée par un mauvais penchant ?
18 / Oui, tu étais sans discernement, et tu as été asservie.”  “Mais oui, tu as été dominée. Ne t’érige pas en juge.”
19 / L’âme dit alors :
20 / “Pourquoi me juges-tu ? Moi je n’ai pas jugé.
21 / On m’a dominée, moi je n’ai pas dominé ;
22 / on ne m’a pas reconnue,
23 / mais moi, j’ai reconnu
24 / que tout ce qui est composé sera décomposé
25 / sur la terre comme au ciel.”  “aussi bien les choses terrestres que les choses célestes.”

Page 16 :

1 / Libérée de cette troisième atmosphère, l’âme continua de monter.
2 / Elle aperçut la quatrième atmosphère.
3 / Elle avait sept manifestations.  “L’âme ayant rendu inoffensive la troisième Puissance continua de monter et elle aperçut la quatrième Puissance : elle avait sept formes.”
4 / La première manifestation est Ténèbres ;
5 / la seconde, Désir ;
6 / la troisième, Ignorance ;
7 / la quatrième, Jalousie mortelle ;
8 / la cinquième, Emprise charnelle ;
9 / la sixième, Sagesse ivre ;  “La sixième est la Folle Sagesse charnelle.”
10 / la septième, Sagesse rusée.  “La septième est la Sophia coléreuse.”
11 / Telles sont les sept manifestations de la Colère
12 / qui oppriment l’âme de questions :  “qui pressent l’âme de questions :”
13 / “D’où viens-tu, homicide ?
14 / Ou vas-tu, vagabonde ? ”
15 / L’âme répondit :
16 / “Celui qui m’opprimait a été mis a mort ;
17 / celui qui m’étreignait n’est plus ;
18 / mon désir alors s’est apaisé,
19 / et je fus délivrée de mon ignorance.”
“Dans un monde, j’ai été délivrée grâce à un monde et dans une Image, grâce à une Image supérieure. Or, ce sont les liens de l’oubli qui sont provisoires. Désormais j’obtiendrai le repos dans le temps instantané de l’éternité, en Silence.”

Page 17 de l’évangile de Marie-Madeleine :

6 / “Je vais au Silence”
7 / Après avoir dit cela, Marie se tut.
8 / C’est ainsi que le Maître s’entretenait avec elle.
9 / André prit alors la parole et s’adressa à ses frères :
10 / “Dites, que pensez-vous de ce qu’elle vient de raconter ?
11 / Pour ma part, je ne crois pas
12 / que le Maître ait parlé ainsi ;
13 / ces pensées diffèrent de celles que nous avons connues.”
14 / Pierre ajouta :
15 / “Est-il possible que le Maître se soit entretenu
16 / ainsi, avec une femme,
17 / sur des secrets que nous, nous ignorons ?
18 / Devons-nous changer nos habitudes,
19 / écouter tous cette femme ?  “si bien que nous devrions nous, former un cercle et tous l’écouter ?”
20 / L’a-t-Il vraiment choisie et préférée à nous ?”

Page 18 :

1 / Alors Marie pleura.
2 / Elle dit a Pierre :
3 / “Mon frère Pierre, qu’as-tu dans la tête ?
4 / Crois-tu que c’est toute seule, dans mon imagination,
5 / que j’ai inventé cette vision ?
6 / ou qu’à propos de notre Maître je dise des mensonges ? ”
7 / Levi prit la parole :
8 / “Pierre, tu as toujours été un emporté ;
9 / je te vois maintenant t’acharner contre la femme,
10 / comme le font nos adversaires.
11 / Pourtant, si le Maître l’a rendue digne,
12 / qui es-tu pour la rejeter ?
13 / Assurément, le Maître la connaît très bien
14 / Il l’a aimée plus que nous.
15 / Ayons donc du repentir,
16 / et devenons l’être humain dans son intégrité ;  “Ayons plutôt honte et revêtons-nous de l’Homme parfait,”
17 / laissons-Le prendre racine en nous
18 / et croître comme Il l’a demandé.
19 / Partons annoncer l’Évangile
20 / sans chercher a établir d’autres règles et d’autres lois
21 / en dehors de celle dont Il fut le témoin. ”

Page 19 de l’évangile de Marie-Madeleine :

1 / Dès que Levi eut prononcé ces mots,
2 / ils se mirent en route pour annoncer l’Évangile.

Voir aussi notre article : L’évangile de Marie-Madeleine : interprétation.

Vous pouvez noter cet article !

Mission News Theme by Compete Themes.
%d blogueurs aiment cette page :