Press "Enter" to skip to content

L’essentiel du grade de Maître Secret (4ème degré)

4.75/5 (12)

L’enseignement au degré de Maître Secret en loge de perfection est centré sur la recherche de la Parole perdue après le meurtre d’Hiram, événement “qui a éclipsé la Lumière et la Vérité”. Cet enseignement correspond à un approfondissement du symbolisme du Temple de Salomon, sur la base de la légende du 3ème degré. Hiram est remplacé à son poste et ses meurtriers seront punis.

Voici l’essentiel du grade de Maître Secret, premier des grades salomoniens, premier degré de perfection, et 4ème degré du REAA, qui permet d’entrer “dans les hautes régions de la connaissance spirituelle”.

Voir aussi :

Qui est le Maître Secret ?

Le Maître Secret est l’un des sept maîtres désignés par le roi Salomon au rang des Lévites. Les Lévites, membres de la tribu de Lévi (une des douze tribus d’Israël) étaient autorisés à porter l’Arche d’Alliance.

Les Lévites devront poursuivre l’oeuvre d’Hiram et l’achèvement du Temple, et aussi construire le tombeau d’Hiram.

Remarque : Parmi les Lévites figure Adonhiram, premier d’entre eux et chef des travaux. Selon la légende, Adonhiram, fils d’Abda, de la tribu de Dan, avait conduit les travaux du Temple avant l’arrivée à Jérusalem d’Hiram-Abi, dont il était l’ami. Il fut ensuite envoyé sur le Mont Liban pour diriger les ouvriers chargés d’abattre les cèdres destinés à l’édification du Temple. Puis il fut rappelé à Jérusalem après la mort d’Hiram-Abi.

En tant que Lévite, le Maître Secret a accès à l’intérieur du Temple. Il a franchi le seuil et se trouve maintenant sur le chantier de construction, devant le Saint des Saints.

Ce changement de dimension traduit aussi le passage de l’équerre au compas.

Le Maître Secret détient aussi la clé d’ivoire, qui permettra un jour d’accéder aux mystères.

Au grade de Maître Secret, le Maître apprend “à garder le Secret, à être obéissant et à rester fidèle”.

Enfin, le Maître Secret a 3 fois 7 ans accomplis.

Les décors du Temple au degré de Maître Secret.

Le décor du Temple symbolise le deuil et la tristesse. Le Temple est tendu de noir, et parsemé de larmes d’argent. Les plateaux et l’autel des serments sont drapés de noir.

Sur le volume de la loi sacrée ouvert au Premier livre des Rois, le bijou du grade : une clé d’ivoire dont le panneton est en forme de lettre Z.

Sur le plateau du Président, une couronne de laurier et d’olivier.

Le cartouche est un grand cercle contenant un triangle, contenant lui-même l’étoile flamboyante :

  • l’étoile peut représenter l’initié,
  • le triangle peut représenter l’espace sacré,
  • le cercle le domaine de l’esprit.

Voir l’article sur le cartouche du 4ème degré.

Le président et les officiers.

Le Trois Fois Puissant Maître représente le roi Salomon. Le Premier Surveillant représente Adonhiram.

La cérémonie de réception du Maître Secret.

Un voile empêche le Maître Secret de bien voir ce qui se passe : De même que vous ne voyez pas bien, vous ne comprenez pas bien. Le voile symbolise ce qui trouble la lumière de la Vérité.

La corde autour du cou symbolise ce qui reste de servitude ; elle permet au Maître des Cérémonies de guider celui qui ne voit pas encore suffisamment.

Le Trois Fois Puissant Maître clôt les lèvres du récipiendaire avec le Sceau du secret : c’est le Sceau royal de Salomon, et le symbole de la discrétion maçonnique.

Le Maître Secret accomplit ensuite quatre voyages initiatiques. En résumé :

  • 1er voyage : Ne pas se forger d’idoles humaines, Décider par soi-même, Ne pas prendre les mots pour des idées, S’efforcer de toujours découvrir l’idée sous le symbole…
  • 2ème voyage : Ne vous payez pas de mots, Ecoutez les hommes et ayez la ferme résolution de les comprendre, Respectez toutes les opinions, La Vérité absolue est inaccessible à l’esprit humain…
  • 3ème voyage : appel à l’humilité,
  • 4ème voyage : Aimer la justice, marcher dans ses voies…

Puis l’accent est donné sur l’accomplissement du Devoir. Le Devoir doit être désintéressé, il est “la grande loi de la franc-maçonnerie”. Il est aussi inflexible que la Fatalité, aussi exigeant que la Nécessité, impératif comme la Destinée. La maxime du Taciturne est rappelée. La route du Devoir mène à la Vérité. Le chemin du Devoir conduit à la Vraie lumière. Le Devoir est donc assimilé à la Vérité, à la Lumière et à la quête de la Parole Perdue. Ce travail doit s’orienter vers la transcendance autant que vers la connaissance de soi.

Le Devoir est un travail de tous les jours, un travail qui n’attend pas : Ne vous attardez pas sur les sentiers fleuris.

Enfin, le Maître secret est reçu sous le Laurier et l’Olivier, en passant de l’Équerre au Compas. Il est ainsi couronné dans l’espérance de ses succès futurs et de son ultime victoire. Le Laurier est l’emblème de la victoire qu’il doit remporter sur ses passions. C’est la victoire de l’effort, du travail. L’Olivier, lui, représente la paix et l’union qui doivent régner entre les frères. On ne peut progresser que lorsque l’on est en paix avec soi-même (paix intérieure) et avec les autres.

La clé d’ivoire et le Z.

La clé d’ivoire avec sur son panneton la lettre “Z” (Ziza) est l’emblème de la discrétion : c’est le bijou du Maître Secret.

Ziza veut dire “resplendeur”. Mais Ziza peut aussi signifier “balustrade” en référence à la barrière qui sépare le Maître Secret du Saint des Saints. Le Maître Secret n’a pas encore obtenu l’autorisation de franchir la balustrade et de pénétrer dans le Saint des Saints, lieu de connaissance des mystères les plus secrets de la franc-maçonnerie…

Voir aussi nos articles :

Un livre pour votre bibliothèque :

Modif. le 21 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :