Press "Enter" to skip to content

Le mémento du grade d’Intendant des bâtiments (8ème degré)

5/5 (4)

Voici un mémento qui reprend le contenu du grade d’Intendant des bâtiments, 8ème degré du REAA. Cet article vient après le grade de Prévôt et Juge (7ème degré).

Le 8ème degré du REAA est conféré par communication.

A ce degré, Salomon se demande comment terminer la construction du Saint des saints, malgré la perte d’Hiram Abi. Tito, prince des Harodim, lui répond en lui proposant de nommer un chef pour chacun des 5 ordres d’architecture : 5 Intendants des bâtiments.

Remarque : le Saint des saints, ou “chambre secrète”, est là où seront déposés les Trésors les plus précieux d’Israël, notamment l’Arche d’Alliance. C’est le lieu où doit se manifester la présence et la protection du Tout Puissant. Symboliquement, le Saint des saints représente le temple intérieur du maître.

Etes-vous Intendant des Bâtiments ? Avec 4 autres Prévôts et Juges, j’ai été digne d’occuper le place de Maître Hiram.

Voici l’essentiel sur le grade d’Intendant des bâtiments, 8ème degré du Rite Écossais Ancien et Accepté.

L’Intendant des bâtiments et les officiers en loge.

Le président est nommé “Trois Fois Puissant“, il représente le roi Salomon, il tient un sceptre en main droite.

les Inspecteurs représentent Tito et Adoniram, fils d’Abda.

Le candidat est Johaben.

8ème degré : les décors et le tableau de loge.

La loge de ce grade est un appartement du Roi Salomon.

La loge, tendue de rouge, est éclairée à l’Orient et à l’Occident par 15+7+5=27 étoiles, plus 5 grandes étoiles placées au pied de l’Autel.

Les participants portent un large sautoir rouge duquel pend un bijou, et un tablier blanc doublé de rouge et bordé de vert (couleur de vertu et zèle) ; au milieu du tablier on voit une étoile à neuf branches et une balance ; sur la bavette, un triangle contenant les initiales des mots sacrés : B.A.I. pour Benchorim (“fils de noble”), Achar (“reconnu”) et Jakinaï (“ferme et stable, établi par Dieu”). Le tout signifie Dieu unique, ô toi l’éternel.

Le bijou qui pend du sautoir est un triangle d’or avec deux faces :

  • sur une face, les trois mots : Benchorim, Achar et Jakinaï,
  • sur l’autre face, les initiales de Judée, Ky et Jah, le tout signifiant Dieu, Dieu tout puissant. Les lettres G et A peuvent signifier Géomètre Architecte.

Le tableau de loge montre :

  • un delta portant 3 iod,
  • une épée et une balance, symbole du degré,
  • une représentation symbolique constituée d’un cercle inscrit dans un triangle, le tout surmonté d’une étoile flamboyante (les 5 ordres d’architecture, les 5 points de fidélité, les 5 sens…), avec au centre un iod,
  • un cercueil avec une branche d’acacia,
  • trois chandeliers avec 7, 5 et 3 branches,
  • le bijou du grade (à l’endroit et à l’envers).

Les 5 coups représentent les 5 points de fidélité : agir, intercéder, prier, aimer ses frères et les secourir.

La cérémonie de réception d’Intendant des bâtiments.

Tout d’abord, Salomon accepte la proposition de Tito de nommer un chef pour chacun des 5 ordres d’architecture, afin de pouvoir continuer les travaux et construire le Saint des saints.

Ensuite, en signe de confiance, Salomon nomme Tito, Adoniram et son père Abda, Inspecteurs et Conducteurs de l’ouvrage, c’est-à-dire princes des Harodim.

Puis Salomon demande à Adoniram d’aller chercher dans la Chambre du Milieu un des nouveaux chefs des 5 ordres d’architecture : Johaben. Adoniram le tuile et l’introduit dans la loge par 3, 5 et 7 coups. On fait exécuter au candidat 5 tours de loge puis 5 pas lents et exacts ; il s’agenouille ; Tito lui met rameau d’acacia en main ; Johaben prête son obligation.

Tito lui couvre le visage d’un voile couleur sang, puis le relève et le fait asseoir sur un tabouret.

Le Trois Fois Puissant le relève du tabouret et lui retire le voile.

La légende du grade.

Salomon ayant nommé, outre Tito, Adoniram et Abda princes des Harodim, veut donner un chef à chacun des 5 ordres d’architecture.

En effet, dans la continuité du 7ème degré, se poursuit la mise en œuvre de la succession d’Hiram, avec la recherche d’architectes qualifiés constituant un collège de chefs des 5 ordres d’architecture, soit 5 Intendants des bâtiments aptes à organiser la poursuite des travaux, en particulier la construction du Saint des saints.

Le symbolisme du 8ème degré.

Pour construire le Saint des saints, qui correspond symboliquement à son “temple intérieur”, le candidat Johaben doit, selon l’instruction du 8ème degré, reconnaître son ignorance et dissiper les ténèbres dans lesquels il était plongé, pour diriger son coeur vers la Lumière qui éclairera son entendement. Il doit maîtriser son orgueil, être impartial pour juger sa propre action. Il doit “mourir au monde et à ses vices”.

Il est acquis que le Saint des saints est le lieu merveilleux où résident la vérité et la souveraine sagesse.

Le Devoir est la pratique de la vertu. C’est un travail qui s’accomplit graduellement, en passant de la morale à la persévérance, et de la persévérance à l’héroïsme.

La balance dessinée sur le tablier signifie qu’il faut rendre justice au Frères, comme il faut régler sa propre conduite.

Lire aussi : L’essentiel du degré de Maître Elu des Neuf, 9ème degré du REAA.

Un livre pour votre bibliothèque :

Modif. le 13 mai 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :