Press "Enter" to skip to content

Mémento du grade de Secrétaire intime (6ème degré du REAA)

4.8/5 (5)

Voici un mémento sur le grade de Secrétaire intime, 6ème degré du REAA. Cet article vient après le grade de Maître Parfait (5ème degré).

Le 6ème degré du REAA est conféré par communication.

Il décrit une scène qui se déroule dans la salle d’audience du palais de Salomon. Le Secrétaire intime, dit aussi Maître par Curiosité, manifeste une saine curiosité qui l’aide à retrouver le chemin de la Vérité.

  • Etes-vous Secrétaire intime ? Mon zèle a été pris pour de la curiosité.
  • Comment avez-vous été reçu ? Par curiosité.

Voici l’essentiel du grade de Secrétaire intime.

Le Secrétaire intime et les officiers.

La loge est présidée par Salomon et Hiram de Tyr.

Le Secrétaire intime est Johaben, le plus dévoué des favoris de Salomon.

Il y a aussi un Capitaine des gardes (Expert) et un Lieutenant des gardes (Couvreur et Maître des Cérémonies). Les autres participants représentent les gardes.

Les décors au 6ème degré et le tableau de loge.

La loge est tendue de noir parsemé de larmes blanches en mémoire d’Hiram Abi. Elle représente la salle d’audience du palais de Salomon.

Elle est éclairée de trois chandeliers à neuf branches, soit 27 lumières en référence aux 2700 chandeliers que Salomon ordonna de fabriquer pour illuminer le Temple.

Les participants portent un tablier blanc bordé de rouge (couleur de feu), avec sur la bavette un triangle ; ils portent aussi un cordon rouge et des gants blancs bordés de rouge. Le rouge rappelle les blessures d’Hiram causées par les assassins et le sang qu’il a choisi de verser pour protéger les secrets.

Le bijou est formé de 3 triangles entrelacés, représentant les 3 vertus théologales (Foi, Espérance et Charité) ou encore les 3 personnages Salomon, Hiram de Tyr et Hiram Abi.

étoile 9 branches secrétaire intime 3 triangles entrelacés

Le tableau de loge représente :

  • au centre le mausolée d’Hiram entouré de 9 larmes,
  • au-dessus, le palais de Salomon avec sur le fronton la lettre G de Gabaon (lieu le plus élevé du palais),
  • les lettres A (Alliance symbolisée par le rouleau de parchemin surmonté des épées croisées), P (Promesse et Perfection) et J (Jéhovah).

Les maîtres mots du grade sont donc Alliance, Promesse et Perfection.

La cérémonie de réception du Secrétaire intime.

Lors de la réception du candidat, il n’y a que deux frères dans la Loge, l’un représentant Salomon, l’autre Hiram de Tyr. Entre les deux, une table portant deux épées en croix et un rouleau de parchemin.

Les deux rois surprennent le candidat qui écoute à la porte. O ciel ! Quelqu’un nous écoute.

Le curieux est fait prisonnier par les gardes, sur ordre de Salomon. Il sort.

Salomon tente alors de convaincre Hiram : Cet homme m’est le plus attaché… Son indiscrétion est due à sa crainte pour ma sécurité… Je vous prie de révoquer la sentence que vous avez prévue contre lui… Je répondrai de son zèle et de sa discrétion.

Plus tard, les gardes et le candidat réintègrent la loge : Salomon leur annonce qu’il a obtenu d’Hiram de Tyr son pardon. Johaben est nommé Secrétaire intime et les deux rois signent une nouvelle alliance, avec des promesses réciproques de fidélité inaltérable. Johaben est Secrétaire intime de ce traité.

Ma résolution, ma persévérance et ma fermeté m’ont valu la faveur d’être initié à ce grade.

La légende du grade de Secrétaire intime.

La légende du grade s’inspire du Premier Livre des Rois (9, 10-14) :

10) Au terme des vingt années pendant lesquelles Salomon avait bâti les deux Maisons, la maison du Seigneur et la maison du roi,
11) Hiram, le roi de Tyr, ayant fourni à Salomon du bois de cèdre et de cyprès, et de l’or selon son bon plaisir, le roi Salomon lui donna vingt villes au pays de Galilée.
12) Hiram sortit de Tyr pour aller voir les villes que Salomon lui avait données. Mais elles ne plurent pas à ses yeux. Il s’exclama :
13) “Quelles villes m’as-tu données là, mon frère !” Il les surnomma “Terre-de-Rien”, nom qu’elles portent encore aujourd’hui.
14) Hiram envoya au roi cent vingt lingots d’or.

Le 6ème degré reprend en partie cette légende : en échange des bois du Liban et des pierres taillées fournies par Hiram de Tyr pour la construction du Temple, Salomon s’était engagé à lui donner une province. Hiram, la visitant, n’y trouve qu’un sol aride et une population sauvage. Il vient au palais de Salomon, traverse furieux la salle des gardes, et fait irruption dans la salle où Salomon pleure seul la mort d’Hiram Abi.

Craignant pour la sécurité de son maître, Johaben, le plus dévoué des favoris de Salomon, l’a suivi et écoute à la porte. Hiram s’en aperçoit et veut le mettre à mort. Salomon le retient, le raisonne. Hiram se calme et pardonne. Les deux rois renouvellent leur traité d’alliance perpétuelle et font de Johaben leur secrétaire intime.

Qui est Johaben ?

Johaben (qui est aussi le mot de passe du degré) se traduit par “fils de Dieu” ou “ami de Dieu”.

Le parcours de Johaben :

  • 6ème degré : il devient Secrétaire Intime de Salomon et d’Hiram de Tyr.
  • 7ème degré : il est nommé Prévôt et Juge et est introduit dans le Saint des Saints, là ou se trouve le coffret d’ébène.
  • 8ème degré (Intendant des Bâtiments) : Adoniram reçoit de Johaben les mots, signes et attouchements des trois premiers degrés, puis Johaben est ramené par Adoniram à la porte de la loge où il frappe trois, cinq puis sept coups. Introduit, Johaben s’agenouille, un rameau d’acacia en main, puis prête son obligation. Juste avant la fin, le Premier Surveillant Tito lui couvre le visage d’un voile couleur de sang, que lui retire Adoniram avant de le relèver par les cinq points de la Maîtrise.
  • Au 9ème degré (Maître Elu des Neuf) : il fait partie des neuf Maîtres tirés au sort pour aller appréhender le meurtrier Abiram.

Le symbolisme du 6ème degré.

Matière et esprit.

Hiram de Tyr vend des matériaux, Salomon construit un Temple. Hiram de Tyr est furieux de la médiocrité de ses gains, alors que le roi Salomon pleure Hiram Abi.

Manifestement, les deux ne sont pas sur le même plan : l’un s’intéresse à la matière, l’autre à l’esprit.

Au travers d’Hiram de Tyr, la matière se révolte et risque de tuer l’esprit. Le désir de possession est un mauvais compagnon. En chacun de nous, la matérialité risque de tuer ou tout au moins inhiber l’Esprit.

Par leur alliance renouvelée, les deux rois montrent que la matière et l’esprit peuvent se réconcilier, en particulier grâce à un intermédiaire, Johaben, dont ils font leur Secrétaire Intime.

La curiosité.

La saine curiosité de Johaben veille à ce que Hiram de Tyr (la matérialité) ne puisse pas anéantir Salomon (l’esprit). La curiosité aide à rester vigilant, les pieds sur terre. Élévation spirituelle ne signifie pas quitter la matière, mais au contraire assumer sa double appartenance.

Hiram de Tyr et Salomon avaient besoin de voir l’un dans le regard de l’autre : c’est la condition de l’Alliance avec le Très-Haut. On comprend que l’homme divisé ne peut s’élever vers Dieu. Il doit trouver un moyen de se réconcilier avec lui-même.

Il s’agit de concilier idéal et expérience, de cultiver son être intermédiaire : c’est sans doute la voie droite, celle de la Sagesse.

Lire aussi notre article : Mémento du grade Prévôt et Juge (7ème degré du REAA).

Un livre pour votre bibliothèque :

Modif. le 21 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :