Press "Enter" to skip to content

La connaissance de soi rend libre : schéma

4.5/5 (4)

En quoi la connaissance de soi rend-elle libre ? Comment se connaître soi-même peut-il mener à la liberté ? Réponse à cette question philosophique par un schéma simple.

Les hommes se croient libres parce qu’ils ignorent les causes qui les déterminent. Ce faux sentiment de liberté est pur orgueil.

En réalité, nos pensées et nos actions sont déterminés par un grand nombre de facteurs que nous connaissons mal, faute de recul suffisant :

  • l’éducation et la culture,
  • la société,
  • le groupe social,
  • nos relations,
  • notre vécu et notre expérience,
  • notre psychologie,
  • notre ADN : nos prédispositions physiques, mentales héritées de nos ancêtres,
  • etc.

Par conséquent nous agissons la plupart du temps par émotion, réaction, instinct, ou selon des schémas pré-établis, appris ou hérités, sur lesquels nous n’avons que peu de pouvoir. Nous agissons comme des “machines” exécutant un programme bien déterminé.

Pourtant, il existe un chemin de liberté.

Le chemin de la liberté : la connaissance de soi.

Le seul moyen de retrouver la liberté est d’identifier et de comprendre les causes qui déterminent notre comportement et nos pensées. C’est la connaissance de soi.

La connaissance de soi passe donc par la connaissance de l’environnement et des mécanismes biologiques, psychologiques, sociaux et culturels qui sont à l’oeuvre. L’objet d’étude est donc à la fois soi-même, et ce qui est autour de nous.

La connaissance de soi ne nous affranchit pas du déterminisme, mais elle nous permet de comprendre les causes qui agissent sur nous : elle nous libère du poids de l’ignorance, elle nous délivre des ténèbres.

La connaissance de soi rend libre : schéma.

Voici un schéma simple permettant d’illustrer le raisonnement ci-dessus :

liberté connaissance de soi conscience et déterminismes

Voir aussi nos articles :

Vous pouvez noter cet article !

Mission News Theme by Compete Themes.
%d blogueurs aiment cette page :