Press "Enter" to skip to content

Rituel d’initiation au grade de Maître Secret

5/5 (1)

Voici le rituel d’initiation au grade de Maître Secret, 4ème degré du REAA.

La cérémonie d’initiation au grade de Maître Secret commence par le Sceau du Secret apposé sur les lèvres des récipiendaires. Elle comporte 4 voyages rituels ainsi qu’une série de sentences. Elle se termine par la prestation de serment et le couronnement de Laurier et d’Olivier.

Voici le rituel d’initiation complet.

Initiation au grade de Maître Secret : les dispositions à prendre.

Les dispositions à prendre pour la cérémonie sont les suivantes :

Les néophytes sent introduits dans la salle de préparation. Ils y revêtent leurs décors de Maître Maçon du 3ème degré (tablier, cordon, chapeau et gants blancs). L’Expert leur fait subir un tuilage rigoureux aux trois premiers degrés.

Le Maître des Cérémonies pose sur leurs yeux un voile noir transparent. Au milieu de ce bandeau est fixée une petite équerre d’argent.

Il se présentera en temps opportun, suivi des néophytes, à la porte du Temple où il frappera en Maître Maçon : ••• ••• •••

Sur le plateau du Trois Fois Puissant Maître, on a ajouté le sceptre, attribut du Roi Salomon, ainsi qu’une clé d’ivoire et une couronne de laurier et d’olivier.

Autant de sièges qu’il y a de récipiendaires leur seront réservés en tête de la colonne du Septentrion.

Objets nécessaires par récipiendaire :

  • Un voile noir transparent avec une petite équerre d’argent
  • Une corde à nœud coulant
  • Un flambeau
  • Ses décors de futur Maître Secret

Le rituel d’initiation au grade de Maître Secret, 4ème degré du REAA.

Les Travaux ont été ouverts dans les formes rituelles.

 LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

(coup de maillet) Mes Frères. il va être procédé à l’initiation au 4ème degré des Vénérables Maitres … (noms)

Maître des Cérémonies, remplissez votre office !

(Pause)

Accompagné des récipiendaires, le Maître des Cérémonies se présente à la porte du Temple où il frappe en Maître du 3ème degré : ••• ••• •••

L’EXPERT

Entrouvrant la porte

Qui vient ici ? Qui approche de ce lieu de tristesse et de chagrin ?

LE MAÎTRE DES CÉRÉMONIES

De l’extérieur

Le Maître des Cérémonies, accompagnant les Vénérables Maîtres … (noms) régulièrement initiés au 1er degré (Apprentis Maçons) et successivement élevés au 2ème degré (Compagnons), puis au 3ème degré (Maîtres).

Des Maîtres Secrets, témoins de leur zèle et ayant reconnu leurs aptitudes, les ont présentés afin qu’ils deviennent Maîtres Secrets.

Sur la proposition de l’Atelier, le … (juridiction) les a nommés au 4ème degré.

L’EXPERT

Trois Fois Puissant Maître, le Maître des Cérémonies se présente à la porte de la Loge, accompagnant les Vénérables Maîtres … (noms) que le … (juridiction) a nommés au 4ème degré.

LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Frère Expert, accordez-leur l’entrée du Temple !

L’Expert ouvre la porte à deux battants. Le Maître des Cérémonies pénètre dans le Temple, suivi des récipiendaires qui exécutent la marche du Maître. La porte est refermée sans bruit derrière eux. Le Maître des Cérémonies les conduit au centre de la Loge.

 LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Vénérables Maîtres, après avoir présenté à notre Loge de Perfection un morceau d’architecture et répondu de façon satisfaisante aux questions qui vous ont été posées, vous avez été nommés au 4ème degré, Maître Secret, par le … (juridiction).

Les Maîtres Secrets qui vous ont proposés vous connaissent et se portent garants de votre dévouement et de votre esprit fraternel.

Il va donc être procédé à votre initiation au 4ème degré du Rite Écossais Ancien et Accepté dans les formes traditionnelles.

(Pause)

Maître des Cérémonies, remplissez votre office !

Le Maître des Cérémonies retire aux récipiendaires leurs décors de Maître (tablier, cordon et chapeau) et leur fait quitter l’ordre. Les récipiendaires restent gantés.

 LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Vous venez d’être dépouillés de vos décors de Vénérables Maîtres.

Nous savons qu’en obtenant les degrés de Compagnon et de Maître, vous avez acquis deux degrés d’instruction. Mais cette instruction n’est pas complète, pas plus que n’est complète la perception de la lumière à travers le bandeau symbolique posé sur vos yeux.

De même que vous ne voyez pas bien, vous ne comprenez pas bien. Vous allez, dans cette Loge de Perfection, accomplir un nouvel apprentissage.

Nous vous dévoilerons tout à l’heure le point fondamental de la légende particulière de ce degré ; mais, avant tout, vous devez savoir que la discrétion maçonnique à laquelle vous vous êtes engagés par serment lors de votre première initiation et de chacune de vos augmentations de salaire, est encore plus stricte au 4ème degré.

Pour vous en manifester le symbole, nous allons vous clore les lèvres avec le Sceau du Secret.

Le Trois Fois Puissant Maître descend de son trône, le sceptre (sceau du secret) sur les lèvres. Il leur place successivement la main droite sur le coeur et leur appuie le sceptre sur les lèvres. Il met les récipiendaires sous le signe du Secret et remonte à son plateau.

LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

(coup de maillet) Maître des Cérémonies, faites abandonner le signe du Secret aux Vénérables Maîtres, unissez-les à vous par la corde symbolique et faites-leur accomplir le premier voyage rituel.

Le Maître des Cérémonies passe autour du cou de chacun des récipiendaires la corde à nœud coulant et les place en file indienne, chacun tenant de la main droite l’extrémité de la corde du Frère qui le suit.

Il prend lui-même l’extrémité de la corde du Frère placé en tête de file.

(Pause)

Le Maître des Cérémonies conduit les récipiendaires ; il leur fait faire dextrorsum un tour complet du TempleQuand ils passent devant le Premier Inspecteur, cet Officier frappe un coup de maillet.

Parvenus devant l’Autel, ils s’arrêtent une première fois.

 LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

(coup de maillet) Mes Frères, la Franc-Maçonnerie vous a fait sortir du monde de l’ignorance, des préjugés et des superstitions. Elle vous a tirés de la servitude de l’erreur.

Vous ne vous forgerez point d’idoles humaines pour agir aveuglément sous leur impulsion, mais vous déciderez par vous-mêmes de vos opinions et de vos actions.

Vous ne prendrez pas les mots pour des idées et vous vous efforcerez toujours de découvrir l’idée sous le symbole.

Vous n’accepterez aucune idée que vous ne compreniez et ne jugiez vraie.

(Pause)

Maître des Cérémonies, faites accomplir aux récipiendaires leur deuxième voyage rituel.

Le Maître des Cérémonies fait accomplir aux récipiendaires un deuxième tour du Temple. Quand ils passent devant le Premier Inspecteur, cet Officier frappe deux coups de maillet. Parvenus devant l‘Autel, ils sarrêtent une deuxième fois.

LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

(coup de maillet) Ne vous payez pas de mots, n’accordez à qui que ce soit une confiance aveugle, mais écoutez tous les hommes avec attention et déférence.

Ayez la ferme résolution de les comprendre.

Respectez toutes les opinions, mais ne les acceptez pour justes que si elles vous apparaissent comme telles après les avoir examinées.

Ne profanez pas le mot de Vérité en l’accordant aux conceptions humaines.

La Vérité absolue est inaccessible à l’esprit humain ; il s’en approche sans cesse, mais ne l’atteint jamais.

(Pause)

Maître des Cérémonies, faites accomplir aux récipiendaires leur troisième voyage rituel.

Le Maître des Cérémonies et les récipiendaires accomplissent un troisième tour du Temple. Quand ils passent devant le Premier Inspecteur, cet Officier frappe trois coups de maillet. Ils s’arrêtent une troisième fois devant l’Autel.

LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Quelque admiration que vous inspire le spectacle de l’Univers, du macrocosme au microcosme, souvenez-vous que vous ne l’admirez qu’en proportion de votre faiblesse en présence de son immensité.

Il n’y a de réellement admirable que la Loi universelle qui régit toutes les choses dans leur ensemble et chaque chose dans son détail.

(Pause)

Maître des Cérémonies, faites accomplir aux récipiendaires leur quatrième voyage rituel.

Le Maître des Cérémonies et les récipiendaires entament le quatrième voyage en accomplissant un tour complet du Temple. Quand ils passent devant le Premier Inspecteur, cet Officier frappe quatre coups de maillet. Ils s’arrêtent une quatrième fois devant l’Autel.

LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Ce que la Franc-Maçonnerie vous demande, c’est d’aimer la Justice, de la révérer, de marcher dans ses voies, de la servir de tout votre cœur et de toute votre âme.

Le Maître des Cérémonies et les récipiendaires terminent le quatrième voyage en allant de l’Autel à l’Occident. Ils s’arrêtent devant le Premier Inspecteur.

LE PREMIER INSPECTEUR

Il frappe un coup de maillet.

Qui voyage ainsi avec vous, Maître des Cérémonies ?

LE MAÎTRE DES CÉRÉMONIES

Des Vénérables Maîtres qui cherchent la Vérité et la Parole perdue.

LE PREMIER INSPECTEUR

Hélas ! Elle n’a pas encore été retrouvée.

(Pause)

Que demandez-vous pour ces Vénérables Maîtres ?

LE MAÎTRE DES CÉRÉMONIES

Qu’ils soient initiés au grade de Maître Secret.

L’ORATEUR

Malheur à ceux qui aspirent à ce dont ils sont indignes.

L’HOSPITALIER

Malheur à ceux qui veulent assumer une charge qu’ils ne peuvent pas porter.

LE TRÉSORIER

Malheur à ceux qui acceptent légèrement des devoirs et qui, ensuite les négligent.

LE PREMIER INSPECTEUR

Sachez, mes Frères, que l’idéal de la Franc-Maçonnerie est l’accomplissement du Devoir porté jusqu’au sacrifice.

Êtes-vous prêts à faire votre devoir en toutes circonstances, quoi qu’il puisse vous en coûter ?

LES RÉCIPIENDAIRES

Chacun à son tour :

Je le suis.

LE PREMIER INSPECTEUR

Vos travaux peuvent n’être pas récompensés, car celui qui sème ne récolte pas toujours.

Êtes-vous prêts à accomplir votre devoir parce qu’il est le Devoir, sans songer à la récompense, et à être satisfaits de l’approbation de votre seule conscience ?

LES RÉCIPIENDAIRES

Chacun à son tour :

Je le suis.

 LE PREMIER INSPECTEUR

S’il en est ainsi, souvenez-vous de la maxime du Taciturne : Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.

LES RÉCIPIENDAIRES

Chacun à son tour :

Je m’en souviendrai.

LE PREMIER INSPECTEUR

Maître des Cérémonies, veuillez conduire les récipiendaires devant l’Autel sacré pour qu’ils y contractent une alliance avec nous et s’engagent à accomplir toujours les devoirs du 4ème degré.

Les récipiendaires sont conduits devant l’Autel et placés face à l’Orient sous le signe du Secret. Le Maître des Cérémonies donne à chacun un flambeau allumé, tenu dans la main gauche.

 LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Qui reste ainsi devant l’Autel sous le signe du Secret ?

LE MAÎTRE DES CÉRÉMONIES

Ce sont les Vénérables Maîtres … (noms) qui ont été régulièrement examinés, qui ont fait les quatre voyages et répondu aux questions du Premier Inspecteur.

Ils attendent maintenant de recevoir l’investiture de Maître Secret.

L’ORATEUR

Le Devoir est pour nous aussi inflexible que la Fatalité !

L‘HOSPITALIER

En santé ou en maladie, en prospérité ou en adversité, le Devoir est pour nous aussi exigeant que la Nécessité !

LE TRÉSORIER

Le Devoir s’impose à nous, le jour comme la nuit. Dans le tumulte de la cité, dans la solitude du désert, le Devoir est avec nous toujours impératif comme la Destinée !

LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Vous entendez, Vénérables Maîtres !

Reconnaissez-vous sans réticence que le Devoir est la grande Loi de la Franc-Maçonnerie, inflexible comme la Fatalité, exigeant comme la Nécessité, impératif comme la Destinée ?

Baissez la main et répondez.

LES RÉCIPIENDAIRES

Chacun à son tour :

Je le reconnais.

LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Que cherchiez-vous dans vos voyages ?

LE MAÎTRE DES CÉRÉMONIES

La Vérité et la Parole perdue.

LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Telle la lumière que vous portez et que vous ne voyez qu’imparfaitement au travers du bandeau qui trouble votre vue, la Vérité est une lumière que l’homme perçoit plus ou moins confusément. Elle peut pourtant se révéler dans tout son éclat à celui qui veut ouvrir les yeux et regarder.

La route du Devoir mène sûrement à la Vérité. Mais cette route est longue et difficile et parce qu’il tente de l’abréger en prenant des raccourcis, l’homme s’égare dans le labyrinthe de l’erreur.

Si vous voulez trouver la vraie Lumière et la Parole perdue, inclinez-vous devant notre Autel sacré ; contractez une sincère alliance avec nous ; prenez l’obligation de garder fidèlement les secrets et de remplir les devoirs du 4ème degré.

Maître des Cérémonies, remplissez votre office.

Le Maître des Cérémonies reprend le flambeau et la corde aux récipiendaires.

(Pause)

Debout mes Frères Maîtres Secrets.

Vénérables Maîtres, posez votre main droite dégantée sur le Volume de la Loi Sacrée, puis votre main gauche sur le cœur.

Vous allez répéter après moi la formule du serment :

À LA GLOIRE DU GRAND ARCHITECTE DE L’UNIVERS, EN PRÉSENCE DES FRÈRES ICI ASSEMBLÉS,
MOI, … (nom), JE FAIS SOLENNELLEMENT ET SINCÈREMENT ALLIANCE AVEC EUX ET M’ENGAGE PAR SERMENT À NE JAMAIS RÉVÉLER AUCUN DES SECRETS DE CE DEGRÉ À AUCUNE PERSONNE AU MONDE AUTRE QUE CELLES QUI Y ONT DROIT ET APRÈS AVOIR ÉTÉ DÛMENT AUTORISÉ A LE FAIRE.
JE PROMETS ET JE JURE :

  • ALLÉGEANCE AU … (juridiction),
  • OBÉISSANCE A SES RÈGLEMENTS, STATUTS ET DÉCRETS, SUIVANT LES VRAIS PRINCIPES ET LES ANCIENNES TRADITIONS MAÇONNIQUES,

JE PROMETS ET JE JURE DE RESTER FIDÈLE JUSQU’À LA MORT A TOUS LES DEVOIRS QUE JE SUIS REQUIS D’ACCOMPLIR ENVERS L’HUMAIN, ENVERS MON PAYS, ENVERS MA LOGE, ENVERS MA FAMILLE, ENVERS MON FRÈRE, ENVERS MON AMI, ENVERS MON PROCHAIN, ET DE NE JAMAIS Y FAILLIR EN CAS DE NÉCESSITE, DÉTRESSE, DANGER ET PERSÉCUTION.

(Pause)

LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Maître des Cérémonies, remplissez votre office.

Le Maître des Cérémonies enlève le bandeau aux récipiendaires et leur fait remettre leur gant en main droite.

(Pause)

Mes Frères, nous vous avons enlevé le bandeau qui obscurcissait votre vue et nous vous mettons sur le chemin du Devoir qui conduit à la vraie Lumière. Que cette équerre qui fut posée sur votre front vous rappelle toujours que vous devez marcher droit devant vous et ne pas vous laisser entraîner dans les sentiers de l’Erreur. Qu’elle vous rappelle aussi que vous êtes passés de l’équerre au compas, des lignes et des angles par lesquels le géomètre mesure la surface de la terre, aux courbes et aux cercles par lesquels l’astronome mesure le mouvement des astres. Vous commencez maintenant à pénétrer dans les hautes régions de la Connaissance spirituelle.

(Pause)

LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Vous voyez notre Loge en deuil et les Frères encore plongés dans la douleur que leur a causée la mort du Maître Hiram.

À la suite de cette mort, la Lumière et la Vérité ont été éclipsées.

La douleur provoquée par la perte de ceux que nous aimons est naturelle, mais les lamentations sont stériles et nous devons nous rappeler que ce n’est pas seulement la disparition d’un ami et d’un bienfaiteur qui nous afflige : nous déplorons aussi la perte de la vraie Parole dont nous sommes maintenant privés. Nous devons inlassablement la rechercher, jusqu’à ce qu’elle soit retrouvée.

Le Trois Fois Puissant Maitre se lève, sapproche des récipiendaires et étendant successivement le glaive sur leur tête :

À la Gloire du Grand Architecte de l’Univers au nom et sous les auspices de … (juridiction) en vertu des pouvoirs dont je suis investi, je vous crée, institue et reçois Maître Secret de cette Respectable Loge de Perfection.

Le Trois Fois Puissant Maître retourne à son plateau.

Sachez que rien ne s’accomplit sans efforts. Vous avez encore bien des degrés à gravir avant d’approcher de la vraie Lumière et de découvrir la Parole connue des anciens initiés.

Nouveaux Maîtres Secrets, restez debout devant l’Autel.

Prenez place, mes Frères.

(Pause)

Vous venez, mes Frères, de contracter l’obligation de suivre imperturbablement la route du Devoir, mais vous devez savoir qu’il est parfois plus facile de faire son devoir que de le connaître.

L’ORATEUR

Comment parviendrez-vous à cette connaissance ?

Par le concours que vos aînés vous donneront, ici comme dans la Loge des trois premiers degrés.

La Connaissance est un bien héréditaire que chaque génération de Francs-Maçons augmente et qu’elle transmet à celle qui la suit.

Ainsi en a-t-il été dans les temps passés ; ainsi en sera-t-il dans les temps à venir. C’est pour cela que vous devez à ces Frères aînés confiance et déférence, sans jamais pourtant aliéner votre liberté de jugement.

Chaque société a sa conception morale du Devoir, chaque âge a la sienne correspondant à son sens moral. Mais rappelez-vous que nous sommes tous soumis à la grande Loi universelle du Grand Architecte.

Notre Devoir, c’est la quête de la Parole perdue.

LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Comme le demandait à l’Éternel le Roi Salomon :

Accorde donc à ton serviteur un cœur intelligent pour juger ton peuple, pour discerner le Bien du Mal… (1 Rois 3 : 9)

Conformons-nous, en toute circonstance, au Bien, sans complaisance pour nos préjugés et nos intérêts. Souvenons-nous que les nobles pensées viennent du cœur et que l’accomplissement du Devoir exige souvent un sacrifice.

Ayez toujours présentes à l’esprit la brièveté de la vie humaine et l’immense tâche que nous devons accomplir.

Ne vous attardez pas dans les sentiers fleuris, mais hâtez-vous de gravir les pentes abruptes de la montagne, de crainte que la Mort ne vous surprenne avant que vous n’ayez approché du sommet.

(Pause)

Le Trois Fois Puissant Maître se lève à son plateau et présente la couronne aux récipiendaires.

Dans cette couronne, le Laurier est l’emblème de la victoire que vous devez remporter sur vos passions ; l’Olivier, celui de la paix et de l’union qui doivent toujours régner entre des Frères.

Ceux qui, dans l’Antiquité, allaient consulter l’Oracle de Delphes portaient de semblables couronnes, comme en portaient aussi les prêtres romains dans les grandes solennités.

En progressant dans les voies de la Franc-Maçonnerie, n’attendez pas un oracle dont les réponses pourraient vous égarer ou vous décevoir : commencez maintenant la marche ascendante qui fera de vous les adeptes et les apôtres de la Vérité.

Je vous couronne de Laurier et d’Olivier, dans l’espérance de vos succès futurs et de votre ultime victoire.

(Pause)

Maître des Cérémonies, Frère Expert, veuillez m’assister. Décorez les nouveaux Maîtres Secrets du tablier et du sautoir du 4ème degré.

(Pause)

Le Trois Fois Puissant Maître présente la clé aux récipiendaires.

Je vous présente cette clé d’ivoire, bijou de ce degré, emblème de la Discrétion.

La lettre Z sur le panneton est l’initiale du mot hébreu Ziza. Souvent traduit par “resplendeur”, il signifie également “balustrade”.

C’est, en effet, une véritable barrière qui vous sépare encore du Saint des Saints situé à l’Orient de cette Loge. Ce rappel du lieu le plus sacré du Temple de Jérusalem où était déposée l’Arche d’Alliance vous laisse entendre que c’est en cet endroit seulement que vous pourrez prendre connaissance des mystères les plus secrets de la Franc-Maçonnerie.

Pour l’instant, il vous est interdit de franchir cette barrière ; mais vous avez la clé et, quelque jour, il vous sera permis d’ouvrir et de passer.

Les préjugés, les passions et l’erreur placent de nombreux obstacles entre l’homme et la Vérité ; mais il n’est point de difficultés que l’énergie, la persévérance et l’intention droite ne puissent surmonter.

(Pause)

Maître des Cérémonies. veuillez conduire les nouveaux Maîtres Secrets à l’Occident.

(coup de maillet) Debout, mes Frères !

Frère Premier Inspecteur, veuillez inviter les membres de cette Respectable Loge de Perfection à reconnaître désormais comme Maîtres Secrets les Frères … (noms) et à les aider dans l’accomplissement des devoirs de notre degré.

LE PREMIER INSPECTEUR

Mes Frères, je vous invite à reconnaître désormais comme Maîtres Secrets les Frères … placés à l’Occident, et à les aider dans l’accomplissement des devoirs de notre degré.

LE TROIS FOIS PUISSANT MAÎTRE

Nous allons célébrer par une batterie d’allégresse la venue parmi nous des nouveaux Maîtres Secrets.

À moi, mes Frères, par le signe et par la batterie : •••••• •

(coup de maillet) Prenez place, mes Frères !

Maître des Cérémonies, veuillez conduire les nouveaux Maîtres Secrets aux places qui leur sont réservées. (En tête de la colonne du Septentrion).

Quand tous ont pris place :

Je vais maintenant donner un résumé de l’instruction du 4ème degré à l’intention des nouveaux membres de la Loge.

Frère Expert et Maître des Cérémonies, veuillez m’assister.

Lire aussi :

Pour compléter votre bibliothèque :

Modif. le 21 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :