Press "Enter" to skip to content

Le Temple de Salomon : plan et orientation

5/5 (2)

Le Temple de Salomon : plan et orientation. Comment était bâti le Temple de Salomon ? Voici des représentations schématiques ainsi que le plan du premier Temple de Jérusalem.

Va dire à mon serviteur David : Ainsi parle l’Eternel : Est-ce toi qui me bâtirais une maison pour que j’en fasse ma demeure ? Mais je n’ai point habité dans une maison depuis le jour où j’ai fait monter les enfants d’Israël hors d’Egypte jusqu’à ce jour ; j’ai voyagé sous une tente et dans un tabernacle. Partout où j’ai marché avec tous les enfants d’Israël, ai-je dit un mot à quelqu’une des tribus d’Israël à qui j’avais ordonné de paître mon peuple d’Israël, ai-je dit : Pourquoi ne me bâtissez-vous pas une maison de cèdre ?
Deuxième Livre de Samuel 7, 5-7

Selon la Bible, plus précisément le Premier Livre des Rois de l’Ancien Testament, le Temple de Salomon est l’édifice religieux que le roi Salomon (fils de David, 10ème siècle avant J-C) fait ériger à Jérusalem, sur l’emplacement de l’actuelle esplanade des Mosquées (mont Moriah, au sommet du mont du Temple).

Salomon fait bâtir le Temple la quatrième année de son règne. Les travaux durent 7 ans. A la fin des travaux, Salomon rassemble tous les chefs de tribus pour assister à l’introduction dans le Saint des saints de l’Arche d’alliance, de la tente d’assignation ainsi que des ustensiles sacrés.

Le Temple aurait été détruit en -586 par Nabuchodonosor II. Un Second Temple sera reconstruit sur les fondations du premier quelques décennies plus tard.

Voici donc le Temple de Salomon : plan et orientation.

Le Temple de Salomon : plan et orientation.

Selon la Bible, Salomon aurait reçu les plans du Temple de son père le roi David.

Dans ses chapitres 6 et 7, le Premier Livre des Rois fait une description précise du Temple, de ses caractéristiques et modalités de construction.

Voici ce que l’on peut lire dans le chapitre 6 du Premier Livre des Rois :

2) La maison que le roi Salomon bâtit à l’Eternel avait soixante coudées de longueur, vingt de largeur, et trente de hauteur.

Dimensions du Temple de Salomon

3) Le portique devant le temple de la maison avait vingt coudées de longueur répondant à la largeur de la maison, et dix coudées de profondeur sur la face de la maison.

Temple de Salomon avec son portique

4) Le roi fit à la maison des fenêtres solidement grillées.
5) Il bâtit contre le mur de la maison des étages circulaires, qui entouraient les murs de la maison, le temple et le sanctuaire ; et il fit des chambres latérales tout autour.
6) L’étage inférieur était large de cinq coudées, celui du milieu de six coudées, et le troisième de sept coudées ; car il ménagea des retraites à la maison tout autour en dehors, afin que la charpente n’entrât pas dans les murs de la maison.

Chambres et étages qui entourent les murs du Temple

7) Lorsqu’on bâtit la maison, on se servit de pierres toutes taillées, et ni marteau, ni hache, ni aucun instrument de fer, ne furent entendus dans la maison pendant qu’on la construisait.
8) L’entrée des chambres de l’étage inférieur était au côté droit de la maison ; on montait à l’étage du milieu par un escalier tournant, et de l’étage du milieu au troisième.
9) Après avoir achevé de bâtir la maison, Salomon la couvrit de planches et de poutres de cèdre.
10) Il donna cinq coudées de hauteur à chacun des étages qui entouraient toute la maison, et il les lia à la maison par des bois de cèdre.

Précisions concernant la finition intérieure et extérieure du Temple de Salomon :

14) Après avoir achevé de bâtir la maison,
15) Salomon en revêtit intérieurement les murs de planches de cèdre, depuis le sol jusqu’au plafond ; il revêtit ainsi de bois l’intérieur, et il couvrit le sol de la maison de planches de cyprès.
16) Il revêtit de planches de cèdre les vingt coudées du fond de la maison, depuis le sol jusqu’au haut des murs, et il réserva cet espace pour en faire le sanctuaire, le lieu très saint.
17) Les quarante coudées sur le devant formaient la maison, c’est-à-dire le temple.
18) Le bois de cèdre à l’intérieur de la maison offrait des sculptures de coloquintes et de fleurs épanouies ; tout était de cèdre, on ne voyait aucune pierre.

Intérieur décoré du Temple de Salomon

Précisions concernant le sanctuaire, ou “Saint des saints” abritant l’arche d’alliance :

19) Salomon établit le sanctuaire intérieurement au milieu de la maison, pour y placer l’arche de l’alliance de l’Eternel.
20) Le sanctuaire avait vingt coudées de longueur, vingt coudées de largeur, et vingt coudées de hauteur
(il est donc parfaitement cubique). Salomon le couvrit d’or pur. Il fit devant le sanctuaire un autel de bois de cèdre et le couvrit d’or.
21) Il couvrit d’or pur l’intérieur de la maison, et il fit passer le voile dans des chaînettes d’or devant le sanctuaire, qu’il couvrit d’or.
22) Il couvrit d’or toute la maison, la maison tout entière, et il couvrit d’or tout l’autel qui était devant le sanctuaire.

A noter que cet autel situé devant le sanctuaire est à distinguer de l’autel des holocaustes, situé à l’extérieur du temple, et destiné à recevoir le corps des animaux sacrifiés. Il était, selon le Deuxième Livre des Chroniques chapitre 4, long de vingt coudées, large de vingt coudées, et haut de dix coudées :

D’autre part, le Deuxième Livre des Chroniques, chapitre 3 apporte des précisions sur le contenu du Saint des saints :

10) Il fit dans la maison du lieu très saint deux chérubins sculptés, et on les couvrit d’or.
11) Les ailes des chérubins avaient vingt coudées de longueur. L’aile du premier, longue de cinq coudées, touchait au mur de la maison ; et l’autre aile, longue de cinq coudées, touchait à l’aile du second chérubin.
12) L’aile du second chérubin, longue de cinq coudées, touchait au mur de la maison ; et l’autre aile, longue de cinq coudées, joignait l’aile du premier chérubin.
13) Les ailes de ces chérubins, déployées, avaient vingt coudées. Ils étaient debout sur leurs pieds, la face tournée vers la maison.
14) Il fit le voile bleu, pourpre et cramoisi, et de byssus, et il y représenta des chérubins.

Saint des saints du Temple de Salomon : chérubins et Arche d’alliance

Autres précisions concernant les décors et ouvertures (chapitre 6 du Premier Livre des Rois) :

29) Il fit sculpter sur tout le pourtour des murs de la maison, à l’intérieur et à l’extérieur, des chérubins, des palmes et des fleurs épanouies.
30) Il couvrit d’or le sol de la maison, à l’intérieur et à l’extérieur.
31) Il fit à l’entrée du sanctuaire une porte à deux battants, de bois d’olivier sauvage ; l’encadrement avec les poteaux équivalait à un cinquième du mur.
32) Les deux battants étaient de bois d’olivier sauvage. Il y fit sculpter des chérubins, des palmes et des fleurs épanouies, et il les couvrit d’or ; il étendit aussi l’or sur les chérubins et sur les palmes.

Porte à deux battants à l’entrée du sanctuaire (Saint des saints)

33) Il fit de même, pour la porte du temple, des poteaux de bois d’olivier sauvage, ayant le quart de la dimension du mur,
34) et deux battants de bois de cyprès ; chacun des battants était formé de deux planches brisées.
35) Il y fit sculpter des chérubins, des palmes et des fleurs épanouies, et il les couvrit d’or, qu’il étendit sur la sculpture.
36) Il bâtit le parvis intérieur de trois rangées de pierres de taille et d’une rangée de poutres de cèdre.

Lire aussi notre article : Débir et Hekhal : les deux lieux saints du Temple de Salomon.

Le chapitre 7 du Premier Livre des Rois donne des précisions sur les travaux du Temple de Salomon effectués par Hiram.

Concernant les colonnes d’airain (c’est-à-dire de bronze) placées à l’entrée du Temple :

13) Le roi Salomon fit venir de Tyr Hiram,
14) fils d’une veuve de la tribu de Nephthali, et d’un père Tyrien, qui travaillait sur l’airain. Hiram était rempli de sagesse, d’intelligence, et de savoir pour faire toutes sortes d’ouvrages d’airain. Il arriva auprès du roi Salomon, et il exécuta tous ses ouvrages.
15) Il fit les deux colonnes d’airain. La première avait dix-huit coudées de hauteur, et un fil de douze coudées mesurait la circonférence de la seconde.
16) Il fondit deux chapiteaux d’airain, pour mettre sur les sommets des colonnes ; le premier avait cinq coudées de hauteur, et le second avait cinq coudées de hauteur.
17) Il fit des treillis en forme de réseaux, des festons façonnés en chaînettes, pour les chapiteaux qui étaient sur le sommet des colonnes, sept pour le premier chapiteau, et sept pour le second chapiteau.
18) Il fit deux rangs de grenades autour de l’un des treillis, pour couvrir le chapiteau qui était sur le sommet d’une des colonnes ; il fit de même pour le second chapiteau.
19) Les chapiteaux qui étaient sur le sommet des colonnes, dans le portique, figuraient des lis et avaient quatre coudées.
20) Les chapiteaux placés sur les deux colonnes étaient entourés de deux cents grenades, en haut, près du renflement qui était au delà du treillis ; il y avait aussi deux cents grenades rangées autour du second chapiteau.
21) Il dressa les colonnes dans le portique du temple ; il dressa la colonne de droite, et la nomma Jakin ; puis il dressa la colonne de gauche, et la nomma Boaz.
22) Il y avait sur le sommet des colonnes un travail figurant des lis. Ainsi fut achevé l’ouvrage des colonnes.

Colonnes Jakin et Boaz à l’entrée du Temple de Salomon

Au sujet du bassin circulaire (mer d’airain ou mer de fonte contenant l’eau de purification) situé devant le Temple de Salomon :

23) Il fit la mer de fonte. Elle avait dix coudées d’un bord à l’autre, une forme entièrement ronde, cinq coudées de hauteur, et une circonférence que mesurait un cordon de trente coudées.
24) Des coloquintes l’entouraient au-dessous de son bord, dix par coudée, faisant tout le tour de la mer ; les coloquintes, disposées sur deux rangs, étaient fondues avec elle en une seule pièce.
25) Elle était posée sur douze bœufs, dont trois tournés vers le nord, trois tournés vers l’occident, trois tournés vers le midi, et trois tournés vers l’orient ; la mer était sur eux, et toute la partie postérieure de leur corps était en dedans.
26) Son épaisseur était d’un palme ; et son bord, semblable au bord d’une coupe, était façonné en fleur de lis. Elle contenait deux mille baths.

Mer de fonte

Au sujet des bases d’airain (cuves en bronze destinées à laver les viscères des animaux sacrifiés) :

27) Il fit les dix bases d’airain. Chacune avait quatre coudées de longueur, quatre coudées de largeur, et trois coudées de hauteur.
28) Voici en quoi consistaient ces bases. Elles étaient formées de panneaux, liés aux coins par des montants. (…)
30) Chaque base avait quatre roues d’airain avec des essieux d’airain ; (…)
32) Les quatre roues étaient sous les panneaux, et les essieux des roues fixés à la base ; chacune avait une coudée et demie de hauteur.
33) Les roues étaient faites comme celles d’un char. Leurs essieux, leurs jantes, leurs rais et leurs moyeux, tout était de fonte. (…)
38) Il fit dix bassins d’airain. Chaque bassin contenait quarante baths, chaque bassin avait quatre coudées, chaque bassin était sur l’une des dix bases.
39) Il plaça cinq bases sur le côté droit de la maison, et cinq bases sur le côté gauche de la maison ; et il plaça la mer du côté droit de la maison, au sud-est.

Au sujet des accessoires présents dans le Temple :

48) Salomon fit encore tous les autres ustensiles pour la maison de l’Eternel : l’autel d’or ; la table d’or, sur laquelle on mettait les pains de proposition ;
49) les chandeliers d’or pur, cinq à droite et cinq à gauche, devant le sanctuaire, avec les fleurs, les lampes et les mouchettes d’or ;
50) les bassins, les couteaux, les coupes, les tasses et les brasiers d’or pur ; et les gonds d’or pour la porte de l’intérieur de la maison à l’entrée du lieu très saint, et pour la porte de la maison à l’entrée du temple.

Autel, table des pains et chandeliers – Temple de Salomon

Le Temple de Salomon : schéma d’ensemble.

Voici un plan schématique d’ensemble du Temple de Salomon, parvis compris :

Remarque : Selon le Deuxième Livre des Chroniques chapitre 3, le portique du Temple fait cent vingt coudées de hauteur, ce qui semble très haut. Le Temple devait donc ressembler à ça :

Enfin, voici un plan au sol du Temple de Salomon :

Le Temple de Salomon : orientation.

L’entrée du Temple de Salomon est orientée vers l’Est, de manière à laisser entrer la lumière d’Orient.

Nous le déduisons grâce à l’emplacement de la mer de bronze (cf. Premier Livre des Rois, 7-39 : Il plaça la mer du côté droit de la maison, au sud-est).

Ainsi, le Saint des saints se trouve à l’Ouest, opposé aux colonnes d’airain.

Voir aussi cette magnifique illustration du Temple de Salomon.

Lire aussi notre article sur la sagesse du roi Salomon.

Illustrations numériques : Daniel Smith.

Modif. le 11 octobre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :