Press "Enter" to skip to content

La sagesse de Salomon (Bible, Coran, franc-maçonnerie)

4.5/5 (2)

La sagesse de Salomon : comment est-elle décrite dans les textes sacrés ? Pourquoi dit-on que le Roi Salomon était sage ? Analyse et interprétation.

Salomon est un prophète important de l’Ancien Testament et du Coran.

Fils de David, Salomon succède à son père en tant que roi d’Israël au 10ème siècle avant J-C. Il fait construire le premier Temple de Jérusalem : la maison de Dieu, destinée à abriter l’Arche d’alliance, symbole de l’union entre Dieu et le peuple élu.

Dans les textes, Salomon fait preuve de sagesse, ce qui plaît à Dieu et à son père David. Le Premier Livre des Rois est le texte qui décrit le mieux les exceptionnelles qualités de ce roi mythique.

Voyons comment les textes font état de la sagesse de Salomon.

La sagesse de Salomon dans la Bible (Premier Livre des Rois).

Fils et successeur de David, Salomon est présenté dans le Premier Livre des rois comme une personne douée d’une grande sagesse :

  • David se prononce en faveur de Salomon pour lui succéder (Premier Livre des Rois 1, 29),
  • Salomon épargne son frère Adonias qui avait intrigué pour prendre le trône à sa place (Premier Livre des Rois 1, 41-53),
  • Avant de mourir, David demande à Salomon de “garder les observances du Seigneur”, de “marcher dans ses chemins, de garder ses lois, ses commandements, ses coutumes et ses exigences” (Premier Livre des Rois, 2, 3).
  • “Tu es un homme sage” lui dit David (Premier Livre des Rois, 2, 9).
  • Dans le Premier Livre des Rois, chapitre 3, Salomon rêve qu’il demande à Dieu sagesse et discernement pour gouverner, ce qui plaît à Dieu, et qu’il obtient.
  • Salomon se montre plein de sagesse pour rendre la justice dans l’affaire du bébé dont deux prostituées se disputent la maternité : menaçant de couper l’enfant en deux pour donner chacune des moitiés aux plaignantes, il démasque la menteuse (Premier Livre des Rois, 3, 16-28). C’est le célèbre “jugement de Salomon”.
  • “Dieu donna à Salomon sagesse et intelligence à profusion ainsi qu’ouverture d’esprit autant qu’il y a de sable au bord de la mer. La sagesse de Salomon surpassa la sagesse de tous les fils de l’Orient et toute la sagesse de l’Egypte (…) ; son nom était connu de toutes les nations alentour. Il prononça 3000 proverbes et ses chants sont au nombre de 1005. (…) De tous les peuples et de la part de tous les rois de la terre qui avaient entendu parler de la sagesse du roi Salomon, des gens vinrent pour entendre sa sagesse.” (Premier Livre des Rois, 5, 9-14)
  • Ayant fait construire le temple de Jérusalem, Dieu dit de Salomon “qu’il n’abandonnera jamais son peuple” (Premier Livre des Rois, 6, 12-13).

D’autre part, certains livres de l’Ancien Testament, bien que tardifs, sont traditionnellement attribués à Salomon :

  • le Livre des Proverbes,
  • le Cantique des cantiques (Chant de Salomon),
  • l’Ecclésiastique,
  • ainsi que le Livre de la Sagesse (ou Sagesse de Salomon).

Dans ce dernier Livre, Salomon décrit ce qu’est pour lui la sagesse (voir notamment chapitres 6, 7, 8 et 9). Il cite en particulier les 4 vertus cardinales :

Veut-on devenir juste ? Les labeurs de la Sagesse produisent les vertus : elle enseigne la tempérance et la prudence, la justice et la force d’âme, et rien n’est plus utile aux hommes dans l’existence.
Livre de la Sagesse, 8, 7

Salomon dans le Coran.

La sagesse de Salomon (Suleyman) est aussi louée dans le Coran : 

78) Souviens-toi aussi de David et de Salomon quand ils ont eu à rendre un jugement au sujet d’un champ cultivé que des ovins avaient saccagé de nuit. Nous avons été Témoin de leur jugement, 79) et avons inspiré à Salomon la bonne solution du litige, car à tous deux Nous avions donné la sagesse et le savoir (…)
Coran 21 (Sourate des Prophètes), 78-79

Ce passage rappelle le jugement éclairé rendu par Salomon lors d’une autre affaire : celle du bébé des prostituées (voir plus haut).

Citons aussi :

15) Nous avons fait don d’une part de Notre science à David et à Salomon, et ils dirent : “Louange à Dieu qui nous a favorisés par rapport à beaucoup de Ses fidèles serviteurs !”
16) Et quand Salomon hérita de David, il dit : “Ô hommes ! Nous avons été initiés au langage des oiseaux, sans compter tous les autres bienfaits dont nous avons été gratifiés. C’est là, en vérité, une insigne faveur !”

Coran 27, 15-16

30) Nous fîmes de Salomon un don à David. Et ce fils fut un excellent serviteur de Dieu, toujours enclin au repentir.
31)
Un soir, pendant qu’on faisait défiler devant lui de magnifiques coursiers, 32) Salomon s’écria : “Ainsi, l’attachement aux biens de ce monde m’a fait oublier d’invoquer mon Seigneur ! Et le soleil s’est déjà couché sans que j’aie accompli ma prière !
33) Ramenez-les moi !”, dit-il. Et il leur fit trancher les jarrets et les encolures.
34) Nous avons soumis Salomon à l’épreuve en déposant un spectre sur son trône. Mais il se repentit par la suite.
35) “Seigneur !, dit-il, pardonne-moi et accorde-moi un royaume que nul autre après moi ne puisse avoir ! Tu es le Dispensateur Suprême.”
36) Nous lui soumîmes le vent qui, sur son ordre, soufflait docilement là où il l’envoyait, 37) et les démons, tous bâtisseurs et plongeurs, 38) ainsi que d’autres démons, accouplés dans des chaînes.
39) “Tels sont Nos dons, Salomon. Distribue-les ou garde-les sans avoir à en rendre compte !”
40) Salomon occupe une place de choix auprès de Nous et Nous lui avons assuré un beau lieu de retour.
Coran, 38, 30-40

Dans le Coran, Salomon est donc cité comme “un excellent serviteur de Dieu”, un “sage”, et un homme de “savoir”.

La sagesse de Salomon en franc-maçonnerie.

Le rituel maçonnique se fonde en grande partie sur la légende de la construction du Temple de Salomon.

Salomon est cité dans de nombreux degrés de perfection du REAA (Rite Écossais Ancien et Accepté) ; il représente la justice, l’équilibre et la sagesse :

  • au 4ème degré, il désigne les Lévites, autorisés à porter l’Arche d’alliance. Il représente le Trois Fois Puissant Maître, doté de tous les pouvoirs,
  • au 5ème degré, Salomon s’assure de la perfection de l’organisation des funérailles d’Hiram, assassiné par les trois mauvais compagnons,
  • au 6ème degré, Salomon obtient d’Hiram de Tyr qu’il pardonne à Johaben qui écoutait à la porte. Salomon réussit à tirer parti de cet incident pour résoudre le conflit qui l’oppose à Hiram de Tyr : il fait preuve d’intelligence et de sagesse. Les deux rois signent une nouvelle alliance,
  • au 7ème degré, Salomon prend des dispositions pour maintenir la concorde entre les ouvriers,
  • au 8ème degré, Salomon nomme un chef pour chacun des 5 ordres d’architecture, afin que le chantier du Temple puisse être poursuivi,
  • au 9ème degré, Salomon donne les instructions pour capturer vivant le premier des trois mauvais compagnons. Mais Johaben ne les respecte pas : il tue Abiram. Salomon se met en colère mais finit par pardonner Abiram. Ce pardon rappelle la miséricorde et l’amour divin,
  • au 10ème degré, Salomon organise la justice pour punir les deux derniers meurtriers d’Hiram,
  • au 11ème degré, Salomon récompense le zèle et la constance de ses ouvriers en nommant 12 Sublimes Chevaliers Elus.

Pourquoi dit-on que Salomon est sage ?

Salomon est un homme sage avant tout parce qu’il se soumet à la volonté de Dieu : il reconnaît et respecte la Loi divine. Il s’inscrit dans la tradition de David, son père. Dieu lui-même loue son “coeur intègre”. 

Il oeuvre pour achever le Temple de Jérusalem, symbole de l’alliance entre Dieu et le peuple élu. Le sceau de Salomon symbolise aussi cette alliance, par ses deux triangles entrelacés.

Ainsi, la sagesse consiste à laisser entrer Dieu au coeur de l’édifice (c’est-à-dire dans le coeur de l’homme), ce qui constitue un recentrage par rapport au décentrage qu’avait représenté le péché originel d’Adam et Eve.

D’autre part, Salomon fait preuve de discernement et de mesure dans les jugements qu’il rend. Il montre une grande intelligence pour démasquer les traîtres et les menteurs.

La sagesse légendaire de Salomon est aussi évoquée par Rabelais dans Pantagruel, chapitre 8 :

Mais – parce que, selon le sage Salomon, Sagesse n’entre pas en âme malveillante et que Science sans Conscience n’est que ruine de l’âme – tu dois servir, aimer et craindre Dieu, et mettre en lui toutes tes pensées et tout ton espoir ; et par une foi nourrie de charité, tu dois être uni à lui, en sorte que tu n’en sois jamais séparé par le péché.

Lire aussi notre article : Science sans conscience n’est que ruine de l’âme : signification.

Ouvrages pour votre bibliothèque :

  • Le Roi Salomon : une biographie, de Laurent Cohen. Une biographie très poussée du roi Salomon, qui se fonde sur des sources hébraïques et littéraires.
  • La Sagesse de Salomon, de Jean-Yves Leloup. Jean-Yves Leloup est docteur en théologie, philosophie et psychologie. Cet ouvrage est une approche philosophique et religieuse du règne de Salomon.

Modif. le 6 novembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :