Press "Enter" to skip to content

Les lévites : planche au 4ème degré REAA

4.75/5 (4)

Les lévites au 4ème degré REAA : pourquoi le Maître Secret est-il un lévite ? Comment interpréter ce rôle ou cette qualité ? Voici une planche maçonnique au 4ème degré.

Historiquement, les lévites étaient des membres de la tribu de Lévi (troisième fils de Jacob), autorisés à porter l’Arche d’alliance dans le désert, et plus tard voués au service du Temple de Jérusalem et d’autres lieux sacrés.

Les lévites de second rang étaient subordonnés à une autre catégorie de lévites, à savoir les membres de la tribu de Lévi descendants d’Aaron, qui tenaient le rang de prêtres (au singulier cohen, au pluriel cohanim). Le premier des prêtres était le grand prêtre (cohen gadol).

Alors que les prêtres assuraient le culte, les offrandes, les bénédictions et vérifiaient l’application de la Loi divine, les lévites remplissaient des tâches annexes au culte (assistance des prêtres, garde des portes, chant, musique, artisanat…), sans avoir accès à l’autel.

Remarque : Les prêtres avaient accès à l’autel mais pas au Saint des saints. Seul le grand prêtre avait accès, une fois par an, au Saint des saints, le jour de la Propitiation.

Au 4ème degré du REAA, le franc-maçon est un lévite, donc chargé du service religieux du Temple de Salomon : il se tient dans le temple à l’Hekhal (le Saint), face au Débir (le Saint des saints).

Débir et Hekhal définition

Voyons ce que cela signifie.

Le Maître Secret : un lévite dans la légende du 4ème degré.

Selon la légende du 4ème degré REAA, le Roi Salomon désigne sept maîtres admis au rang des lévites pour poursuivre l’œuvre d’Hiram : ils doivent travailler à l’achèvement du Temple et construire le tombeau d’Hiram.

Adonhiram est appelé le premier ; il sera le chef des travaux et les six autres Maîtres l’assisteront.

A noter qu’Adonhiram, fils d’Abda (tribu de Dan) avait conduit les travaux du Temple avant l’arrivée à Jérusalem d’Hiram-Abi, dont il était l’ami. Il fut ensuite envoyé sur le Mont Liban pour diriger les ouvriers chargés d’abattre les cèdres destinés à l’édification du Temple. Il est donc rappelé à Jérusalem après la mort d’Hiram-Abi.

Lors de la tenue d’initiation au 4ème degré, le récipiendaire figure l’un de ces sept Maîtres, à travers lesquels Hiram doit symboliquement revivre.

Les lévites dans le Temple.

Dans la légende du 4ème degré, les lévites ont pour mission d’achever le Temple et de construire le tombeau d’Hiram, ce qui semble éloigné des tâches traditionnelles attribuées aux lévites. Ce qui fait dire que les Maîtres Secrets sont plus que des lévites : ils sont des bâtisseurs. Mais en tant que lévites, ils sont aussi les gardiens du Temple, un peu à l’image des deux colonnes Boaz et Jakin qui gardent l’entrée de l’édifice.

Les lévites se tiennent dans le Saint du Temple : l’Hekhal. Rappelons qu’il faut passer par l’Hekhal pour accéder au Saint des saints (le Débir).

Symboliquement, l’Hekhal peut représenter le chemin spirituel à accomplir pour accéder au lieu très saint. Ce lieu mystérieux est notre Saint des saints, c’est-à-dire l’espace en nous qui nous permettra (peut-être) de rencontrer le Principe supérieur.

Notons que le Saint des saints est de forme cubique, ce qui rappelle la pierre cubique obtenue après avoir taillé la pierre brute. Cette pierre représente la part universelle de notre être, destinée à s’insérer parfaitement dans l’édifice.

Or le Maître Secret, en tant que lévite, n’a pas la possibilité de pénétrer dans le Saint des saints. Une balustrade l’en sépare : c’est Ziza. Il possède toutefois la clé qui permet de passer, mais il ne semble pas encore prêt…

Le Trois Fois Puissant Maître : 
C’est en effet une véritable barrière qui vous sépare encore du Saint des saints situé à l’Orient de cette Loge. Ce rappel du lieu le plus sacré du temple de Jérusalem où était déposée l’Arche d’Alliance vous laisse entendre que c’est en cet endroit seulement que vous pourrez prendre connaissance des mystères les plus secrets de la franc-maçonnerie. Pour l’instant, il vous est interdit de franchir cette barrière ; mais vous avez la clé, et quelque jour, il vous sera permis d’ouvrir et de passer. Les préjugés, les passions et l’erreur placent de nombreux obstacles entre l’homme et la Vérité ; mais il n’est point de difficultés que l’énergie, la persévérance et l’intention droite ne puissent surmonter.

Les lévites et le devoir.

Les tâches et le rôle des lévites dans le Temple évoquent la thématique du devoir :

  • devoir de faire : assurer le service du Temple, continuer son édification, veiller le corps d’Hiram, etc,
  • devoir de ne pas faire : interdiction de franchir la balustrade.

Le devoir est un thème majeur du 4ème degré. Il doit être accompli jusqu’au sacrifice, sans attendre de récompense.

Dans le rituel d’initiation au 4ème degré, le devoir est décrit comme “inflexible”, “exigeant” et “impératif”. Il constitue le chemin qui mène à la vérité et à la vraie Lumière.

Or dans le Temple, le lévite est avant tout celui qui accomplit ses missions et son devoir. Mettant sa vie spirituelle au service de Dieu et sa vie physique au service des prêtres, il exécute les rituels et veille à la sécurité du Temple. Il est à la fois Couvreur, Maître des Cérémonies, Expert et Secrétaire.

Sur un plan plus intime, le lévite est le gardien de son propre Temple : il sécurise son propre chemin spirituel, il bâtit ce qui constituera le point de convergence décisif avec Dieu. Autrement dit, il prépare les conditions qui rendront possible l’accès à la Vérité.

Ainsi, le lévite est le bâtisseur de son propre chemin intérieur, combattant l’orgueil, les passions et les illusions. D’autre part, il manipule les instruments du sacrifice dans le cadre des offrandes à Dieu : en réalité, il se sacrifie lui-même, abandonnant une partie de sa personnalité pour pouvoir s’élever.

Le lévite doit constamment repousser les trois mauvais compagnons, autrement dit la part de lui-même qui cherche à s’introduire dans le coeur du Temple pour s’asseoir sur le trône de Dieu, profanant ce qu’il y a de plus sacré.

Telle est donc la tâche du lévite, une tâche qui nécessite une vigilance de chaque instant, une tâche jamais achevée.

Lire aussi nos articles :

Modif. le 30 avril 2021

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :