Press "Enter" to skip to content

Tao Te King 76 : être doux et flexible

Tao Te King 76 : commentaire et texte du 76ème verset du Livre de Lao-tseu. Pourquoi ce qui semble mou et passif finit-il toujours par triompher ?

Ce chapitre du Tao Te King décrit les obstacles au succès.

Pour Lao-tseu, c’est précisément le fait de s’attacher au succès qui provoque la défaite. Attendre le succès, s’attacher à ses certitudes, être convaincu d’avoir raison, demeurer inflexible, tout faire pour atteindre son objectif : autant de comportements qui ne peuvent mener qu’à la mort.

Au contraire, le lâcher prise, l’ouverture et l’abandon de soi permettent d’accéder à la vraie vie : l’autre n’est plus un ennemi mais devient peu à peu un allié, ce qui renforcera considérablement notre pouvoir.

Le sage est donc celui qui épouse la voie du tao : il semble passif, il est doux, ouvert et bienveillant. Il n’offre aucune prise à ses ennemis. D’ailleurs il n’a pas d’ennemi.

Voici donc Tao Te King 76.

Tao Te King 76 : texte.

Entre parenthèses, traduction alternative.

Les hommes naissent mous et souples ;
morts, ils sont raides et durs.
Les plantes naissent tendres et élastiques ;
mortes, elles sont sèches et cassantes.

Ainsi, quiconque est raide et inflexible
est un disciple de la mort.
Quiconque est doux et flexible
est un disciple de la vie.

Le dur et le raide seront brisés.
(C’est pourquoi, lorsqu’une armée est forte, elle ne emporte pas la victoire.
Lorsqu’un arbre est devenu fort, on l’abat.)
Le doux et le souple prévaudront.

Continuez la lecture du Tao Te King : 

Le canon taoïste :

  1. Le Tao Te King, de Lao-tseu.
  2. Les Œuvres de Maître Tchouangde Tchouang-tseu.
  3. Le traité du Vide Parfait, de Lie Tseu.

Modif. le 19 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :