Press "Enter" to skip to content

Tao Te King 34 : l’humble tao

5/5 (1)

Tao Te King 34 : texte et analyse du 34ème verset du Livre de la Voie et de la Vertu. Quelle est la nature profonde du tao ? Pourquoi le tao peut-il être qualifié d’humble ?

Tentant de percer le mystère, ce chapitre du Tao Te King précise ce qu’est le tao, et notamment son intention.

Le tao est parfois comparé au Dieu des monothéismes. Pourtant, nous apprenons dans ce verset que le tao n’est pas à proprement parler une personne. En effet, le tao ne s’estime pas lui-même, il n’a même pas conscience de lui-même. Il n’a pas d’intention pour lui-même.

Mais alors, qu’est-ce donc que le tao ?

Voici donc Tao Te King 34, texte complet et signification du verset.

Tao Te King 34 : texte.

Entre parenthèses : traduction alternative.

Le grand Tao coule partout.
Toutes choses naissent de lui,
mais il ne les crée pas.
Il s’investit totalement dans son oeuvre,
mais ne la revendique pas.

(Quand ses mérites sont accomplis, il ne se les attribue point.)
Il nourrit des mondes infinis,
mais ne s’y attache pas.
Puisqu’il est fondu en toutes choses
et caché en leur coeur,
on peut le dire humble.

(Le Tao est constamment sans désir : on peut l’appeler petit.)
Puisque toutes choses se dissolvent en lui
et que lui seul perdure,
on peut le dire grand.
Il n’est pas conscient de sa grandeur ;

(Il ne s’estime pas grand ; )
ainsi est-il vraiment grand.

Tao Te King 34 : l’humble tao.

Il est difficile de décrire la nature profonde du tao, tant les mots manquent. Le tao est par définition indicible, indescriptible, inconnaissable.

Ce verset souligne l’absence d’intention du tao : à la fois actif et passif (yang et yin) le tao agit sans vouloir agir, et crée sans vouloir créer ; il ne désire rien, ne revendique rien, ne s’attache à rien. On peut donc le dire humble, discret, simple.

Le tao est un centre, un point d’équilibre sans épaisseur ; il constitue une force tranquille, aimante, unitaire, infiniment bienveillante.

Le tao se place au-delà de la dualité, au-delà de l’être et du non-être. Comment en dire plus ?

Poursuivez la lecture du Tao Te King : 

Les 3 textes du canon taoïste sont :

Modif. le 3 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :