Press "Enter" to skip to content

Tao Te King 44 : “rien ne manque”

5/5 (1)

Tao Te King 44 : voici la signification du 44ème verset du Livre de la Voie et de la Vertu. Comment se satisfaire des choses telles qu’elles sont ? Comment être heureux ?

Ce chapitre du Tao Te King est une critique des passions et des sentiments qui font obstacle au bonheur.

La gloire, le succès et l’argent ne doivent pas être recherchés. Au contraire, la réussite s’obtient paradoxalement en renonçant à ces choses.

Voici donc Tao Te King 44, texte et commentaire.

Tao Te King 44 : texte entier.

Entre parenthèses, traduction alternative.

Gloire ou intégrité : quel est le plus important ?
Argent ou bonheur : lequel a le plus de valeur ?
Succès ou échec : lequel est le plus destructeur ?

Si tu attends des autres ton épanouissement,
tu ne seras jamais véritablement comblé.

(Celui qui a de grandes passions s’expose à de grands sacrifices.)
Si ton bonheur dépend de l’argent,
tu ne seras jamais heureux avec toi-même.

Sois content de ce que tu as ;
réjouis-toi de la réalité telle qu’elle est.

(Celui qui sait se suffire se tient à l’abri du déshonneur.)
Quand tu comprends que rien ne manque,
le monde entier t’appartient.

(Celui qui sait s’arrêter ne périclite jamais,
il pourra subsister longtemps.)

Tao Te King 44 : “rien ne manque”.

“Réjouis-toi de la réalité telle qu’elle est” constitue le fondement de l’éthique taoïste, et aussi celle du stoïcisme antique.

L’acceptation de toute chose offre un accès direct à la sérénité (cf. l’ataraxie des stoïciens) et au bonheur. Car le fait de ne rien attendre, de ne rien désirer, de rien espérer permet d’éviter la souffrance, les déceptions et les regrets.

Ne rien attendre pour soi-même permet aussi de retrouver sa vraie place dans le monde : l’ego s’estompe, et avec lui l’illusion de vivre comme un être séparé et autonome.

Voilà donc le chemin de l’éveil, qui consiste à cesser de résister au cours des choses. Au final, il s’agit de fusionner avec le cosmos tout entier, d’épouser son énergie, c’est-à-dire l’énergie du tao.

Poursuivez la lecture du Tao Te King : 

Ouvrages du canon taoïste :

Modif. le 3 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :