Press "Enter" to skip to content

Tao Te King 8 : “être soi-même”

5/5 (1)

Tao Te King 8 : texte complet et signification de ce verset. Quel comportement adopter au quotidien ? Comment être soi-même et suivre la Voie ?

Le verset 8 du Tao Te King de Lao Tseu comporte une forte dimension éthique. Il décrit le Bien suprême, valeur qui se situe au-delà du bien et du mal.

Sur le plan personnel, le Bien suprême consiste à se placer sur la Voie du tao, c’est-à-dire à se placer au-delà des jugements en bien et en mal, et au-delà des intentions.

Ce verset inculque des préceptes de vie : humilité, simplicité, générosité. Des préceptes qui correspondent à la nature-même du tao.

Voici le Tao Te King 8 : texte complet et signification.

Tao Te King 8 : texte du verset.

En vert : traduction alternative.

Le bien suprême est comme l’eau,
qui nourrit toutes les choses sans en avoir l’intention.   L’eau ne lutte point.
Elle se contente des places inférieures
que les autres dédaignent.
Ainsi elle est comme le Tao.

En ta demeure, vis près du sol.
En pensées, reste simple.    Que ton cœur soit profond comme un abîme.
En conflit, sois juste et généreux.
En gouvernant, n’essaie pas de contrôler.
En travaillant, fais ce que tu aimes.
En famille, soi pleinement présent.

Lorsque tu te satisfais d’être simplement toi-même
et ne te compares ni ne te mets en compétition,   et ne luttes contre personne,
tout le monde te respecte.

Tao Te King 8 : signification.

Voilà donc décrite la véritable nature du tao : le tao est simple, humble et discret.

Et pourtant, il est toujours disponible, juste et généreux :

  • disponible parce qu’il se dévoile toujours à celui qui veut l’approcher,
  • juste parce qu’il n’a pas d’ambition pour lui-même,
  • généreux parce qu’il coule en toute chose, répandant sa force vitale infinie. Nous retrouvons-là la capacité du tao à faire le lien entre toutes les choses : c’est la loi d’Amour.

Surtout, cette description du tao est une invitation à adopter un comportement sage.

Au quotidien, il s’agira donc d’incarner le tao en se montrant humble, disponible, juste et généreux. Cela consistera à placer son action dans l’ordre des choses, en harmonie avec le tao.

L’erreur consisterait à tenter de contrôler les choses, à vouloir s’imposer face aux autres, à tirer la couverture à soi. Un déséquilibre apparaîtrait alors, dont nous aurions à subir les conséquences.

Agir en conformité avec le tao, c’est accepter les choses telles qu’elles sont. C’est aussi s’accepter soi-même, sans orgueil, sans se comparer aux autres, sans souhaiter être comme eux, mais en acceptant entièrement leur différence.

Il s’agira en particulier de se détacher de ses pensées subies et de son mental, vecteur de désirs, de peur et de colère, pour entrer dans un lâcher-prise régénérant.

Continuez la lecture du Tao Te King : 

Les 3 textes majeurs du canon taoïste :

Modif. le 3 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :