Press "Enter" to skip to content

Tao Te King 13 : “le succès”

5/5 (2)

Tao Te King 13 : texte et commentaire du 13ème verset du Livre de la Voie et de la Vertu. Pourquoi le succès est-il indissociable de l’équilibre ?

Ce verset du Tao Te King décrit la voie du bonheur et du succès, une voie qui consiste non pas à attendre ou désirer, mais à se satisfaire du cours des choses.

Le but est l’atteinte d’un état calme et serein, une tranquillité d’âme qui rappelle l’ataraxie des philosophes de la Grèce antique.

Voici donc Tao Te King 13, texte complet et signification du verset.

Tao Te King 13 : texte.

(Entre parenthèses : traduction alternative)

Le succès est aussi dangereux que l’échec.
(le sage redoute la gloire comme l’ignominie)
L’espoir est aussi vain que la peur.
(son corps lui pèse comme une grande calamité)
Que signifie : “Le succès est aussi dangereux que l’échec” ?
Que tu montes ou descendes l’échelle,
ta position est instable.
Lorsque tu as les deux pieds sur le sol,
tu gardes toujours ton équilibre.

Que signifie : “L’espoir est aussi vain que la peur” ?
Espoir et peur sont des fantômes
qui naissent de la préoccupation de soi.

(qui naissent parce que nous avons un corps)
Quand nous ne voyons pas le soi comme soi,
qu’avons-nous à craindre ?

Vois le monde comme toi-même.
Fais confiance à la vie telle qu’elle est.
Aime le monde comme toi-même ;
Alors tu pourras prendre soin de toutes choses.

Tao Te King 13 : le succès.

Ce chapitre évoque un nouveau paradoxe : le succès n’est pas là où on l’attend. C’est quand on court après lui que les ennuis commencent.

En effet, la recherche du succès (ou du bonheur) pose un véritable problème :

  • lorsqu’on ne l’a pas, on le cherche, ce qui évoque un manque, une souffrance et de faux espoirs,
  • lorsqu’on l’a obtenu, on a peur de la perdre, ce qui crée là encore un stress et une souffrance,
  • lorsqu’on l’a perdu, on ressent du malheur.

Voilà pourquoi “le succès est aussi dangereux que l’échec, et l’espoir aussi vain que la peur”.

Désirer un état différent de celui qui nous est offert est signe d’un décentrage, dû à notre ambition et au mécanisme de notre ego.

Il s’agira au contraire d’atteindre un état de satisfaction stable, en regardant les choses telles qu’elles sont, et en acceptant notre destin.

Enfin, “aime le monde comme toi-même” est une incitation à ne pas établir de séparation artificielle entre soi et l’univers. Car nous ne sommes pas des êtres autonomes ; nous sommes pris dans le grand mouvement cosmique avec lequel nous devons fusionner pour être heureux.

Poursuivez la lecture du Tao Te King : 

Ouvrages à acquérir :

Modif. le 19 novembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :