Press "Enter" to skip to content

Le symbolisme du chiffre 4

5/5 (1)

Quel est le symbolisme du chiffre 4 ? A quoi correspond le chiffre 4 en numérologie, dans la Bible, en franc-maçonnerie ou en philosophie chinoise ? Quelle est sa signification ?

La symbolique du chiffre 4 est presque aussi ancienne que l’humanité.

Dans la plupart des philosophies et religions, le 4 évoque le carré, la Terre, la totalité monde manifesté, créé, révélé. C’est le domaine du concret, du limité.

Le 4 ne crée pas lui-même mais contient tout ce qui a été créé.

Le 4 évoque aussi l’organisation, l’équilibre et la perfection. Il invite l’individu à mieux se connaître et à trouver sa place dans le monde.

Il porte quelques-unes des lois universelles fondamentales : la loi de correspondance, la loi des cycles, la loi d’équilibre, la loi d’harmonie…

Entrons dans le symbolisme du chiffre 4.

Le symbolisme du chiffre 4 : généralités.

Selon Lao-Tseu dans le Tao Te King, “le Tao engendre Un, Un engendre Deux, Deux engendre Trois, et Trois engendre toute chose.”

Le 4 serait donc “toute chose” : c’est le chiffre qui nous permet d’approcher la plénitude de la réalité. 

Le 4 est donc le chiffre du monde manifesté, déployé dans toute sa perfection. Il est la décomposition aboutie du Principe à travers la matière, l’espace et le temps.

Le 4 est stabilité et symétrie. Il renvoie à des éléments concrets et observables :

  • les quatre directions cardinales,
  • les quatre éléments traditionnels : l’air, le feu, la terre, l’eau,
  • les quatre cycles :
    • le cycle de l’eau,
    • le cycle de la lumière (aurore, zénith, crépuscule, nuit),
    • le cycle de l’air (oxygène, dioxyde de carbone ; inspiration, expiration),
    • le cycle de la terre (vie et mort de la matière organique).

Les cycles sont intimement liés au chiffre 4. En effet, tout cycle comporte un début et une fin, un point haut et un point bas, soit 4 étapes :

  • le cycle du soleil comporte deux solstices et deux équinoxes, c’est-à-dire deux opposés et deux équivalents,
  • de même pour les quatre phases de la lune,
  • etc.

Du 4 au 5.

Le 4 introduit le 5, qui anime et donne du sens à la matière. En effet, le 5 est la somme du 4 (la matière avec ses 4 éléments) et du 1 (l’esprit qui anime la matière, permettant la Vie).

Le 4 renvoie aux quatre branches de la roue de la vie, qui tourne sur elle-même sans jamais s’arrêter. Ainsi le carré se fait cercle, le 4 devient 5.

Voir notre article sur le symbolisme du chiffre 5.

Les valeurs associées au 4.

Le 4 invite à l’action juste dans le monde manifesté. Les valeurs véhiculées sont celles de la Vie elle-même : prudence, respect, mesure, sobriété, écoute, observation, attention, persévérance, courage, apprentissage, transmission, créativité, perfectionnement, équilibre, harmonie, etc.

D’autre part, le 4 renvoie directement aux quatre vertus cardinales du christianisme :

  • prudence,
  • tempérance,
  • force,
  • justice.

A noter que la Justice est l’une des principales qualités associées au chiffre 4.

Pythagore et le chiffre 4.

L’école pythagoricienne cultivait les arts et les sciences. Pythagore pratiquait avec ses élèves l’arithmétique, la géométrie, l’astronomie, la mécanique, la biologie mais aussi la philosophie, la poésie, la musique, la sculpture et l’architecture. Cette approche globale du monde par l’observation, la recherche, l’expérimentation et le raisonnement est dans l’esprit du chiffre 4.

D’ailleurs, les pythagoriciens accordaient une importance fondamentale au 4, notamment à travers la Tétraktys. 

La Tétraktys est le quadruple éclat rayonnant, autrement dit la lumière rayonnante du nombre 4 (tétra = 4 et aktys = rayon de lumière).

La Tétraktys est une représentation de valeurs numériques disposés sous la forme d’un triangle équilatéral de côté 4, construit en 10 points :

 

1 + 2 + 3 + 4 = 10

Le quatre serait donc le nombre fondamental, image de la perfection du monde (le cosmos), racine des autres nombres, nombre ineffable de Dieu. Autrement dit, les 4 piliers de l’univers.

Le 4 correspond aussi au solide à 3 dimensions ; en effet, il faut 4 points pour obtenir un solide (tétraèdre). Le solide représente le monde manifesté et déployé, base de tout, en correspondance avec le 1 par l’intermédiaire du 2 et du 3.

Le chiffre 4 en numérologie.

  • En numérologie classique, le 4 est la réalisation, la capacité de créer, de travailler et de construire concrètement,
  • En gématrie (numérologie kabbalistique), le 4 correspond aux quatre mères d’Israël (Sarah, Rebecca, Rachel et Léa) ; c’est la matrice, la matière, et la fertilité.

Les 4 éléments cosmiques.

En alchimie et en franc-maçonnerie, le 4 correspond aux 4 éléments : terre, eau, air, feu.

L’apprenti franc-maçon rencontre ces quatre éléments lors de son initiation, à travers les 4 épreuves qu’il a à subir.

A noter que les 4 éléments sont complétés d’un cinquième ou “quintessence” : l’éther, ou “esprit”.

D’autre part, en franc-maçonnerie, l’équerre évoque le 4.

Le chiffre 4 dans la Bible et le Coran.

Dans les textes sacrés, le chiffre 4 évoque entre autres :

  • les 4 branches de la croix,
  • les 4 lettres du motif de la condamnation de Jésus : INRI,
  • les 4 lettres du nom ineffable de Dieu : YHWH,
  • les 4 bras du fleuve du paradis (Bible, Coran),
  • les 4 vertus cardinales (voir plus haut),
  • les 4 murailles de la Jérusalem céleste,
  • les 4 extrémités de la Terre où soufflent les 4 vents (Apocalypse),
  • le tétramorphe, c’est-à-dire les quatre animaux ailés tirant le char de la vision d’Ezéchiel, plus tard associés aux quatre évangélistes,
  • les quatre évangélistes du Nouveau Testament : Matthieu, Marc, Luc et Jean,
  • etc.

Enfin, pour les soufis, le 4 renvoie au 4 portes de la voie mystique : le Livre, la Voie, la Connaissance et la fusion avec Dieu.

La symbolique du 4 en Asie.

En Asie, le 4 peut faire référence aux quatre nobles vérités du bouddhisme :

  • Dukkha (la souffrance),
  • Samudaya (origine de l’apparition de la souffrance),
  • Nirodha (cessation de la souffrance),
  • Magga (chemin menant à l’extinction de la souffrance).

D’autre part, en Asie de l’Est, le 4 évoque la mort ou le chaos, ce qui souligne le côté “périssable” du monde créé. C’est un chiffre porte-malheur.

Voir aussi notre article sur le symbolisme du chiffre 5.

Vous pouvez noter cet article !

Mission News Theme by Compete Themes.
%d blogueurs aiment cette page :