Press "Enter" to skip to content

Daleth : symbolisme et signification (la porte)

5/5 (2)

Daleth : symbolisme et signification spirituelle de cette lettre de l’alphabet hébraïque. Que représente Daleth ? Quel sens caché selon la Kabbale ?

Dans la Kabbale, chaque lettre hébraïque comporte une signification cachée et symbolique de nature à éclairer le monde. A chaque lettre correspond une valeur numérique, selon le principe de la “gématrie”.

La lettre Daleth, qui signifie “porte” en hébreu, véhicule un symbolisme très riche.

Daleth est la lettre qui symbolise un point de passage décisif, une porte qui ouvre sur un nouveau monde : le “Royaume”, la Terre promise. Daleth nous renseigne sur le grand voyage de l’âme.

Entrons dans le symbolisme et la signification de la lettre Daleth.

La lettre Daleth et son symbolisme.

Daleth est la quatrième des 22 lettres de l’alphabet hébraïque. Elle dérive de l’alphabet phénicien et correspond au delta grec, qui a donné la lettre D de notre alphabet.

Elle est formée de deux traits en équerre, qui peuvent représenter deux chemins qui se séparent, ou renvoyer à l’idée de rectitude.

Voici les caractéristiques de Daleth :

  • gématrie (valeur numérique) : 4 (la stabilité de la Création)
  • planète associée : Mars
  • élément associé : la porte
  • signe ou symbolisme associé : le Sphinx, le gardien du seuil
  • couleur associée : indigo, illustré des étoiles de la constellation d’Orion
  • caractéristiques et signification : le passage, le dépouillement (voire la pauvreté), le fait de renoncer à soi-même pour entrer dans la Terre nouvelle, monde de sagesse.

Daleth et sa signification ésotérique.

Voici quelques-unes des différentes dimensions symboliques et ésotériques de la lettre Daleth.

Le symbolisme de Daleth : la porte.

Daleth signifie “porte”. Nous parlons d’une porte spirituelle, visible uniquement par ceux qui y sont prêts.

Cette porte est gardée par un Sphinx énigmatique (cf. la question du Sphinx à Œdipe), gardien des nécropoles, c’est-à-dire du passage entre l’ancienne vie et la nouvelle.

En réalité, le gardien de la porte n’est autre que nous-même : il s’incline devant le pur élan de notre coeur.

Si nous frappons à la porte, c’est que nous ressentons le besoin de nous libérer de notre prison existentielle. On pressent que derrière la porte se trouvent la Connaissance (Daat en hébreu), la sagesse et la vérité.

Mais impossible de pénétrer sans un effort d’humilité et de dépouillement. Franchir la porte, c’est se convertir, c’est quitter son ancien “moi” pour s’ouvrir à son être véritable. Il s’agit de s’abandonner, de mourir pour renaître.

L’entrée dans un nouveau monde.

Quel est ce nouveau monde que promet Daleth ? C’est un monde de perfection, d’harmonie, de paix et de bonheur pur. C’est le paradis perdu, la Nouvelle Jérusalem, la Terre promise ou encore le “Royaume de Dieu”. Ce peut aussi être le royaume de David, dont le nom est composé de deux daleth.

C’est la vraie Vie.

Dans ce nouvel espace, il n’y a pas de jugement, pas de bien et de mal, pas de haine, pas de colère, pas de souffrance, pas de culpabilisation. C’est un monde d’ouverture, d’acceptation et d’Amour, un monde d’abondance.

Ce nouveau monde est bien sûr en nous-même : le paradis est au-dedans de vous, dit Jésus (Luc 17, 21). Pour voir ce monde et y entrer, il faudra donc opérer une conversion au plus profond de notre être et de notre psychisme.

Entrer dans le monde de Daleth, c’est renoncer à nos illusions, à nos attachements, à nos désirs, à nos passions et à nos certitudes. Il s’agira de mettre à distance notre ego pour trouver ce qu’il y a de plus universel en nous.

Ce lâcher-prise sonne la fin de notre chaos mental : nous ne nous voyons plus comme des êtres séparés et autonomes, nous pouvons enfin fusionner avec le cosmos tout entier. Nous entrons alors dans un état paradisiaque caractérisé par une profonde sérénité.

C’est donc la fin de l’exil, le retour à notre authenticité primordiale.

La valeur numérique 4 : la perfection.

La lettre Daleth est associée au chiffre 4 et au carré (le graphisme de Daleth évoque un angle de ce carré) qui symbolise l’ordre, la stabilité, l’équilibre, la perfection et la Justice.

Ce chiffre est associé aux 4 éléments, aux 4 directions cardinales, ou encore aux 4 fleuves du jardin d’Eden connectés à la “grande source”. Il évoque aussi la planète Mars et sa rigueur. Il évoque encore le tétragramme, nom ineffable de Dieu composé des 4 lettres YHWH.

Lire aussi notre article sur le symbolisme du chiffre 4.

A noter qu’en phénicien la lettre Daleth est un triangle : nous serions là plutôt sur le symbolisme du chiffre 3, qui renvoie au delta rayonnant symbolisant Dieu. En réalité, Daleth met en relation le 3 et le 4.

Conclusion sur Daleth et son symbolisme kabbalistique.

Daleth nous questionne : où en sommes-nous de notre quête spirituelle ? sommes-nous prêts à entrer le Royaume ? qui sommes-nous vraiment ?

Entrer dans le monde merveilleux de Daleth nécessite de se connaître profondément et de renoncer à une part de soi-même. Le passage peut être difficile, douloureux. Mais la promesse est grande.

Il faudra se courber en signe d’humilité (graphiquement la lettre Daleth peut faire penser à un homme courbé). Il faudra nous dépouiller, c’est-à-dire abandonner toutes nos ambitions. Nous devrons nous laisser traverser, emporter par la grande force cosmique.

La mort de notre ego signera la renaissance de notre être éternel.

Pour approfondir le symbolisme de Daleth :

  • Le Tarot des lettres hébraïques, de Marie Elia. Ce Tarot constitué des 22 lettres hébraïques est accompagné de magnifiques textes éclairant la signification de chacune d’entre elles.

Modif. le 25 novembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :