Press "Enter" to skip to content

Vav : symbolisme kabbalistique (le crochet, l’union)

4.67/5 (3)

Vav : symbolisme et signification spirituelle de la sixième lettre de l’alphabet hébraïque. Qu’évoque Vav ? Quel sens caché selon la Kabbale ?

Dans la Kabbale, chaque lettre de l’alphabet hébraïque porte une dimension de la connaissance sacrée. A chaque lettre est associée une valeur numérique à forte portée symbolique.

L’ésotérisme de la lettre Vav figure parmi les plus importants de l’alphabet hébreu, en particulier parce qu’on retrouve cette lettre dans le tétragramme divin YHVH.

Nous allons voir que le symbolisme de Vav est intimement lié à ce qui relie, à ce qui unit. Cette union est avant tout celle de l’Homme et de Dieu, donnant accès à la vie éternelle.

Mal compris, Vav peut au contraire marquer une divergence, un écart funeste.

Entrons dans le symbolisme et la signification de la lettre Vav.

La lettre Vav et son symbolisme.

Vav (ou Waw) est la sixième des 22 lettres de l’alphabet hébraïque. Elle correspond à la lettre F de notre alphabet, mais aussi aux lettres V, Y, U et W. Elle est issue de l’alphabet phénicien et correspond à l’Upsilon (U) de l’alphabet grec.

Vav signifie crochet, clou ou cheville en hébreu. C’est en tous cas ce qui accroche ou réunit deux choses : c’est le symbolisme premier de cette lettre.

Voici les caractéristiques de Vav :

  • gématrie (valeur numérique) : 6
  • signe ou symbolisme associé : le crochet, le clou
  • autre symbolisme rencontré : le Taureau
  • couleur associée : vert profond, parfois accompagné d’un rubis rouge (symbolisant l’amour divin, le courage)
  • caractéristiques : le médiateur divin, l’axe reliant le Ciel et la Terre, la colonne vertébrale, le choix de ce qui unit plutôt que ce qui sépare.

Vav et sa signification ésotérique.

Voici les différentes dimensions symboliques et ésotériques de la lettre Vav.

Le symbolisme de Vav : l’axe vertical, la colonne vertébrale.

La lettre Vav représente un crocher ou un clou, autrement dit ce qui relie, ce qui réunit deux aspects a priori contraires. Elle porte en elle la volonté de dépasser les antagonismes.

Le graphisme de Vav correspond donc à un trait qui relie deux points : ce n’est donc pas une ligne qui sépare mais qui met en correspondance. A ce titre, Vav rappelle le symbolisme du centre de la croix, point de réconciliation de la dualité. Ici, la ligne a la valeur du point.

Vav évoque l’union des deux mondes (l’un humain, l’autre divin), rendu possible d’un côté par l’Amour et la miséricorde de Dieu, et de l’autre côté par le désir de l’homme de s’ouvrir spirituellement.

Vav peut encore être vu comme un axe de filiation : l’homme éveillé reconnaît son Père (Dieu, qui a fait l’homme à son image). En se soumettant à lui, il sort de l’illusion du décentrage : il s’élève et retourne vers sa véritable Demeure.

Ce qui nous amène à voir en Vav l’axe du monde, ici perçu comme un alignement sacré, comme un chemin d’alliance.

Vav peut encore évoquer l’arbre de Vie (dont les fruits donnent accès au bonheur éternel), l’obélisque, le cordon ombilical ou le sexe masculin qui féconde et donne vie.

Vav : l’homme debout.

Par son côté vertical, Vav peut symboliser l’homme debout, les pieds sur terre, la tête en contact avec les étoiles c’est-à-dire avec le Principe. Vav est notre colonne vertébrale, la colonne spirituelle qui relie corps, âme et esprit.

Mais ce canal peut faire circuler l’énergie dans les deux sens :

  • vers le haut, c’est une volonté d’ouverture spirituelle qui nécessite d’abandonner une partie de soi (orgueil, ambition, certitudes, illusions…) pour s’ouvrir à la conscience universelle,
  • vers le bas, c’est une involution : le retour à l’opacité de la matière. Pire, ce peut être la tentative d’appropriation de la lumière divine par l’Homme, ce qui mène à une sorte de prison intérieure.

Ainsi, l’énergie spirituelle peut se trouver bloquée en Vav, ce qui correspond à l’oubli de la Source divine. La souffrance apparaît alors, accompagnée de désirs, d’envie, d’attachements et de colère. Or c’est la reconnaissance et l’acceptation de notre part sombre qui permettra à l’énergie de recommencer à circuler, brisant notre carapace. Nous pourrons alors nous redresser.

Vav dans le tétragramme divin.

Vav apparaît dans le tétragramme divin Yod Hé Vav Hé (YHVH). On peut voir cette lettre comme formant avec Yod la face masculine du tétragramme.

Vav se trouve entre deux lettres , dont le symbolisme est plutôt féminin et passif (la fenêtre, le souffle divin qu’on laisse entrer en soi). A ce titre, Vav relie, féconde et anime.

La valeur numérique 6.

La valeur numérique de Vav (6) évoque l’harmonie et le rayonnement solaire. Cette harmonie transparaît à travers les 6 branches du Sceau de Salomon, dont les deux triangles entrecroisés symbolisent l’union du haut et du bas, de la matérialité et de la spiritualité, du macrocosme et du microcosme, de la transcendance et de l’immanence.

Surtout, l’hexagramme est le symbole de l’alliance de l’homme avec Dieu.

Le chiffre 6 évoque aussi 2×3. En effet, la nature de Vav est plusieurs fois ternaire :

  • unité, dualité, réconciliation,
  • corps, âme, esprit,
  • matériel, spirituel, divin,
  • etc.

Le six peut aussi renvoyer aux six jours de la Création (Genèse) : le sixième jour correspond à la création de l’Homme, miroir de Dieu. Précisément, Vav est peut-être la prise de conscience de cette correspondance entre l’Homme et Dieu.

Lire aussi notre article sur le symbolisme du chiffre 6.

Conclusion sur Vav et son symbolisme kabbalistique.

Au final, Vav apparaît comme une colonne de lumière qui relie l’Homme à son Créateur : elle annonce l’Etre réunifié, centré sur son coeur.

Canal par où l’énergie du Ciel coule, grand pont de lumière emprunté par l’Homme lorsqu’il comprend qu’il est le Fils de Dieu, Vav fait circuler l’énergie dans les deux sens.

Pour marcher vers Dieu, l’Homme doit abandonner toutes ses illusions d’individu égoïste et décentré, autrement dit réparer le fait d’avoir croqué du fruit défendu de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Emprunter la voie de la réconciliation, c’est aussi marcher vers le bonheur et la sérénité : c’est réintégrer le paradis perdu.

Vav nous questionne : sommes-nous prêts à emprunter la voie vers le Haut, à découvrir notre Etre véritable, uni à son Créateur ? Pouvons-nous lever tous les blocages qui sont en nous ?

Pour approfondir le symbolisme de Vav :

  • Le Tarot des lettres hébraïques, de Marie Elia. Ce Tarot constitué des 22 lettres hébraïques est accompagné de magnifiques textes éclairant la signification de chacune d’entre elles.

Modif. le 16 novembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :