Press "Enter" to skip to content

L’axe du monde : définition, interprétation

4.6/5 (5)

Qu’est-ce que l’axe du monde ou axis mundi ? Comment l’interpréter sur le plan religieux et spirituel ? Comment est-il symbolisé ?

Dans les différentes traditions spirituelles et religieuses, l’axe du monde (axis mundi en latin) est le lien imaginaire entre le haut et le bas, entre le céleste et le terrestre, entre Dieu et la création.

Sous-entendant l’existence d’un Principe transcendantal, cet axe représente la Loi universelle qui descend dans la matière, imprégnant toute chose de l’intention divine.

Cette Loi prend un caractère actif : l’axe véhicule l’énergie qui fait tourner le monde. La mécanique céleste se traduit dans la matière pour donner sens et ordre à toutes les choses.

L’axe du monde fait l’objet de représentations symboliques et culturelles très diverses, parmi lesquelles :

  • l’arbre : enraciné dans la matière, son tronc s’élance vers le ciel,
  • l’homme debout : connecté à la terre, son âme est en lien avec l’esprit divin,
  • l’échelle ou l’escalier,
  • le rayon solaire,
  • la croix,
  • le pilier ou la tour,
  • le puits,
  • le moyeu qui fait tourner la roue,
  • le cordon ombilical ou le nombril,
  • les serpents du caducée,
  • la kundalini (yoga, tantrisme), énergie spirituelle basée au bas de la colonne vertébrale,
  • la montagne sacrée,
  • le temple, la pyramide, l’obélisque, l’église, la flèche, le clocher, le minaret ou la pagode,
  • ou encore le centre du cercle vu comme le centre du cosmos.

Mais toutes ces représentations ne doivent pas nous éloigner de l’essentiel : l’axe du monde est d’abord un symbole qui invite à trouver en soi un alignement sacré, un point de passage vers un nouvel état mental, plus authentique et plus apaisé.

L’axe du monde est la porte d’accès à l’Eternel : l’approcher, c’est modifier sa perception des choses, c’est sortir de son égoïsme, c’est accepter l’évidence de la loi divine. C’est le chemin de la paix intérieure, du bonheur et de la vie éternelle, autrement dit l’extinction de la peur.

Entrons dans la symbolique de l’axe du monde.

L’axe du monde et l’arbre de vie.

Dans le livre de la Genèse, l’arbre de vie trône au centre du jardin d’Eden. Il représente l’axe du monde en même temps que la vie éternelle, le bonheur et l’innocence.

En croquant du fruit défendu de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, Adam et Eve ont provoqué un décentrage : ils se sont écartés de l’arbre de vie pour tenter de concurrencer Dieu sur le terrain de la connaissance. Ce péché d’orgueil plonge l’humanité dans la honte et la souffrance.

S’écarter de l’axe du monde, c’est donc se perdre. C’est se croire tout puissant, libre et autonome. C’est refuser son destin, donc souffrir.

Dans le Nouveau Testament, Jésus vient pour rétablir l’alliance : il rachète les péchés des hommes par son sacrifice. L’humanité se replace dans l’axe du monde, alors symbolisé par la Croix, dont la légende dit qu’elle est faite du bois de l’arbre de vie.

L’arbre cosmique.

Sur un plan plus général, l’arbre représente le cosmos vivant et l’élévation spirituelle. Il réconcilie les contraires, le haut et le bas, la matière et l’esprit.

L’arbre cosmique plonge ses racines dans le Ciel autant que dans la Terre.

Par exemple, l’arbre de vie kabbalistique, qui exprime les différentes dimensions de l’être et de l’univers, est un arbre inversé : ses racines se trouvent dans sa partie supérieure, elles diffusent l’énergie vers le bas. A sa tête, la Sephira la plus élevée (Keter) ouvre la voie de l’Eternel inconnaissable.

L’axe du monde dans le taoïsme.

Dans le taoïsme, l’axe du monde est décrit comme le moyeu d’une roue :

Nous joignons des rayons pour en faire une roue,
mais c’est le vide du moyeu
qui permet au chariot d’avancer.
Tao Te King, 11

Vide, immobile, invisible, l’axe du monde taoïste est pourtant le principe (le tao) qui déploie l’énergie et la matière dans toute leur force.

Le Tao Te King est le livre de la Voie et de la Vertu. La sagesse consiste donc à rechercher l’alignement avec cet axe : c’est la voie du milieu, qui consiste à abandonner ses illusions, et à embrasser la dualité pour la dépasser.

Le Tao est tel un puits :
sans cesse utilisé mais jamais tari.
Il est comme le vide éternel :
empli d’infinies possibilités.
Tao Te King, 4

L’axe du monde et la croix.

La croix peut être vue comme une représentation du cosmos :

  • son point central est l’origine de toute chose,
  • son trait horizontal est l’étendue du monde manifesté, chaotique,
  • son trait vertical peut être vu comme la Lumière spirituelle qui vient donner du sens à tout chose. Ce serait donc l’axe du monde.

Lire aussi notre article sur le symbolisme de la croix.

En franc-maçonnerie.

En franc-maçonnerie, l’axe du monde est représenté entre autres par le fil à plomb.

Placé au centre de la loge, le fil à plomb relie la voûte étoilée au sol, le céleste au terrestre, le zénith au nadir. Pointant vers le bas, il représente aussi l’introspection, c’est-à-dire l’effort qui permet de se connaître et de trouver l’universel en soi. Car, selon Hermès Trismégiste, fondateur de l’hermétisme et de l’alchimie, ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.

En franc-maçonnerie, l’axe du monde évoque aussi le centre du cercle et le symbolisme qui s’y attache. Se tenir au centre du cercle, c’est ne plus risquer de s’égarer (rituel du 3ème degré).

Enfin, l’axe du monde se retrouve dans le symbolisme des marches de l’escalier qui sont représentées sur les tableaux de loge aux différents degrés.

En conclusion.

Qu’il soit vu comme un point central (l’invariable milieu) ou comme une ligne droite, l’axe du monde invite à emprunter le chemin vers le haut, vers Dieu.

Il est – tel Jésus – la Voie, la Vérité et la Vie. Reconnaître l’axe du monde, s’aligner avec lui, c’est être sage, c’est retrouver l’état édénique, authentique.

Sans épaisseur, l’axe du monde donne naissance à la matière. Vide, il contient tout. Invisible, il crée toute chose. Immobile, il est rempli d’énergie tourbillonnante.

Plus qu’un lien entre deux états, l’axe du monde est le symbole de la réconciliation (avec Dieu mais aussi avec les autres et soi-même), de l’Amour et de l’unité retrouvée.

Au final, l’axe du monde est le symbole de l’homme debout, conscient et éveillé.

Pour votre bibliothèque :

  • Dictionnaire des symbolesde Gheerbrant et Chevalier. Avec ses 1600 articles, cet ouvrage est une référence dans l’étude des symboles.
  • Comment regarder les Symboles et Allégories, de Matilde Battistini. Un très beau travail d’analyse des symboles présents dans les œuvres d’art, permettant d’accéder au sens caché de certains des plus beaux tableaux de l’histoire.
  • Le symbolisme de la croix, de René Guénon. Ouvrage de référence sur le symbolisme de la croix.

Modif. le 25 juillet 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :