Press "Enter" to skip to content

La kundalini : définition et pouvoir (yoga)

5/5 (2)

La kundalini : définition et pouvoir dans le yoga. Comment l’énergie spirituelle de la kundalini peut-elle être activée, et dans quel but ?

Dans la pratique du yoga, la kundalini ou “serpent de feu”, est l’énergie spirituelle qui dort au niveau de la base de la colonne vertébrale, et qu’il s’agit d’activer.

La kundalini remonte alors le long de la colonne vertébrale et active les centres du psychisme (les 7 chakras), permettant ainsi la réalisation du Soi.

Concrètement, l’éveil de la kundalini permet d’harmoniser la circulation des énergies corporelles et psychiques. Il en résulte une amélioration de la santé physique et mentale, mais aussi et surtout une élévation spirituelle.

Cet éveil, c’est celui de la conscience. Il s’agit d’apprendre à reconnaître les énergies qui nous animent, et de reconnecter notre corps et notre âme.

Le but est d’arriver à une vie intérieure belle et sereine. Une démarche qui permettra aussi de se réconcilier avec le monde extérieur, et avec le divin.

Tentons de donner une définition plus précise de la kundalini et de décrire son fonctionnement.

Lire aussi notre article : Le Yoga : définition, origine, principes.

La kundalini : définition.

Définition kundalini : La kundalini (du sanskrit kundala : “boucle d’oreille, bracelet en spirale”) est l’énergie spirituelle présente en chaque individu, et qu’il est possible d’activer en vue d’atteindre les objectifs de la pratique du yoga :

  • se libérer de la souffrance,
  • atteindre le bonheur,
  • accéder à l’illumination.

La kundalini peut être comparée à un serpent lové dans un triangle de forme inversée qui se trouve à la base de la colonne vertébrale, au niveau du périnée.

Une fois réveillée, l’énergie de la kundalini remonte le long d’un canal principal appelé susumna, situé dans la colonne vertébrale (moelle épinière), jusqu’au sommet de la tête. Elle passe par les 7 chakras.

Notons que deux canaux latéraux complètent le canal central : ida (canal sympathique gauche) et pingala (canal sympathique droit), qui relient entre eux les chakras.

Nous allons voir que l’éveil de la kundalini n’est rien d’autre que le chemin de l’éveil au Soi.

Eveiller la kundalini.

L’éveil de la kundalini n’est rien d’autre que l’éveil à soi-même. Il s’agit de mieux connaître les différentes dimensions de ce que nous sommes : les aspects les plus inconnus de notre identité vont recevoir la lumière de notre conscience.

Ainsi, l’activation de la kundalini correspond au déploiement conscient des différentes dimensions de notre être.

La kundalini nous propose un chemin d’ouverture : ouverture à soi, et en même temps ouverture à ce qu’il y a de plus universel en nous, donc au reste du monde.

Comment éveiller la kundalini ?

Eveiller la kundalini consiste à ouvrir chacun des 7 chakras qui composent le chemin de la connaissance.

Cette ouverture passe d’abord par un lâcher-prise : abandon des certitudes, des croyances, des conditionnements, des schémas de fonctionnement. Mais pour pouvoir abandonner cette part de soi, il faut la connaître. Il s’agit donc d’ouvrir son inconscient, de le visiter et de le comprendre.

La démarche commence par l’observation des chakras bloqués : quels sont les mécanismes qui aboutissent à ce blocage ? en quoi cela nourrit-il ma souffrance, ma colère ? quelles sont mes barrières intérieures ? qu’est-ce qui m’empêche d’accéder à mes vérités intimes ?

Chaque chakra peut être éveillé par la pratique d’asana (posture), de pranayama (techniques de respiration), de dhyana (méditation) ou encore de récitation de mantras.

Notons qu’il est possible de méditer en marchant, en agissant, en conduisant. L’objectif est toujours de devenir totalement conscient de ce que nous sommes.

Les 7 chakras.

Souvent représentés par des fleurs de lotus, les chakras sont des centres de traitement des énergies qui existent dans notre monde intérieur, hors de la réalité physique.

Rendue possible par la montée de la kundalini, l’ouverture des chakras permet d’une part de réguler positivement les énergies qui circulent entre les différentes composantes de notre être (corps, âme, esprit) et d’autre part de nous relier harmonieusement à la terre et à l’univers.

Les chakras au nombre de sept :

  • le chakra Muladhara est le chakra racine (périnée) : c’est là que réside la kundalini à l’état de repos. Ce chakra évoque la matière primordiale dynamique mais inconsciente,
  • le chakra Svadhisthana est le chakra du sacrum (os incluant le coccyx). Il est lié au karma, à l’inconscient et aux émotions,
  • le chakra Manipura est le chakra du nombril. Ce chakra est de nature humaine alors que les deux premiers étaient de nature animale. Il est lié à l’ego et aux désirs,
  • le chakra Anahata est le chakra du coeur. C’est un chakra majeur, celui de la compassion et de la charité désintéressée,
  • le chakra Visuddha est le chakra de la gorge. C’est le chakra de l’ouverture, de l’écoute, des désirs non égoïstes,
  • le chakra Ajna est le chakra du troisième œil. C’est le chakra du mental et de l’intuition,
  • le chakra Sahasrara (chakra couronne) est le chakra de la fontanelle, en contact direct avec l’énergie divine. C’est le chakra du détachement, de la fin des illusions. Il permet l’entrée dans un état d’éveil complet, autrement dit l’illumination. Il rappelle la Sephira Kether de l’arbre de vie kabbalistique.

Lire aussi notre article sur les chakras.

La kundalini et le symbolisme du serpent.

La kundalini est souvent associée au symbolisme du serpent.

Côté négatif, le serpent représente ce qu’il y a de plus obscur en nous : les pulsions, les passions, la colère. Côté positif, le serpent est l’énergie de la Connaissance qui s’élève vers le spirituel, à la recherche d’une voie de délivrance et de guérison.

Par ailleurs, la kundalini est souvent associée au caducée, baguette surmontée de deux ailes et accompagnée de deux serpents entrelacés :

A noter que la kundalini rappelle aussi le symbolisme de la lettre hébraïque Teth (le serpent).

Pour aller plus loin :

  • Yoga-Sûtra, de Patanjali. Les textes-matrices du yoga, incontournables, avec commentaires et explications.

Modif. le 15 novembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :