Press "Enter" to skip to content

L’ordre et le chaos : approche symbolique et philosophique

5/5 (3)

Que sont l’ordre et le chaos ? Le monde est-il ordonné ou chaotique ? Comment aborder l’ordre et le chaos sur le plan symbolique et philosophique ?

Lorsqu’on regarde le monde, on peut avoir la désagréable impression que le chaos règne. Ce sentiment conduit parfois à la souffrance, à la colère ou au désespoir.

Cette tendance au chaos renvoie, entre autres, à deux notions :

  • l’entropie : cette notion scientifique met en évidence la tendance qu’a l’énergie à se disperser, les molécules à se mélanger et l’univers à se refroidir,
  • l’impermanence (dans le bouddhisme) : c’est le constat que toutes les choses et phénomènes de ce monde finissent par s’user, se détériorer et disparaître.

Mais avant d’aller plus loin, tentons de définir ce que sont l’ordre et le chaos.

L’ordre et le chaos : définitions.

Le chaos.

A l’origine, le chaos est la confusion des éléments de la matière avant la formation du monde. Le chaos peut être vu comme un état global de désordre, mais aussi une absence de sens ou de direction.

Dans la mythologie grecque, le chaos préexiste à la Lumière. De même, dans la tradition judéo-chrétienne, le chaos est l’état indifférencié de la Terre avant l’intervention divine.

Citons le livre de la Genèse :

1/ Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
2/ La terre n’était que chaos et vide. Il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme et l’Esprit de Dieu planait au-dessus de l’eau.
3/ Dieu dit : “Qu’il y ait de la lumière !” et il y eut de la lumière.
Genèse, 1, 1-3

Dans un sens plus général, le chaos évoque l’absence de direction, le vide, mais aussi la souffrance et la mort.

L’ordre.

A l’inverse, l’ordre évoque des notions telles que la Lumière, le sens, la beauté et l’harmonie.

Nous le verrons, l’ordre est par ailleurs indissociable de la Vie, mais aussi de l’esprit, de la raison, de la création ou encore de l’imagination.

L’ordre et le chaos : deux notions complémentaires.

Il est impossible de parler d’ordre sans chaos. De même, il est impossible de parler de chaos si l’ordre n’existe pas. Sur le plan sémantique, les deux notions sont indissociables et complémentaires, comme les deux parties du symbole du yin et du yang :

  • l’ordre naît du chaos,
  • le chaos est issu de l’ordre.

Notre univers est fait d’énergie circulant dans ce qu’on nomme “espace-temps”. Le cosmos est en recomposition permanente, il génère sans cesse de l’ordre et du désordre. Il en va de même pour notre planète, pour la Nature, pour les civilisations ainsi que pour chacun d’entre nous.

Le chaos n’est donc pas “mauvais” en soi, car il est porteur de nouvelles potentialités : il annonce un monde nouveau, une vie nouvelle, un nouveau cycle.

Entropie et homéostasie.

Lorsqu’on parle d’ordre et de chaos, on parle inévitablement de vie et de conscience.

La vie tire parti du désordre : les êtres vivants recomposent sans cesse la matière morte (dont ils sont faits) à travers les cycles de l’eau, de l’air et de la lumière. La vie est une lutte de tous les instants contre la mort et l’entropie. Et si la mort survient, elle est utilisée pour permettre à ceux qui restent en vie de s’améliorer, d’aller plus loin.

Remarque : L’homéostasie désigne la capacité d’un organisme à maintenir son équilibre intérieur et sa température à un niveau constant, c’est-à-dire à se réguler malgré les contraintes de son environnement. Cette définition peut aussi s’appliquer aux écosystèmes, aux civilisations ou encore au règne vivant tout entier.

En tant qu’êtres vivants, les êtres humains sont en quête d’ordre :

  • ils s’organisent en société,
  • ils instaurent des lois morales,
  • ils construisent des édifices stables,
  • ils utilisent les mathématiques et la logique,
  • ils transmettent à leur descendance ce qu’ils ont appris,
  • et bien sûr, ils définissent les notions d’ordre et de désordre (cet article est bien écrit par un être humain !).

Pourtant, l’être humain a tendance à voir le chaos partout, et à en avoir peur… Il le considère souvent comme le mal.

Chaos du monde ou chaos intérieur ?

Voir le chaos partout est sans doute normal : c’est ce qui nous permet de lutter plus efficacement pour l’ordre et la vie.

En fait, le sentiment de chaos est intérieur : il n’existe que dans nos pensées. Ce sentiment, lorsqu’il se mêle à la peur, à la colère ou à l’orgueil, devient souffrance. Il est issu de l’ignorance que tout est ordre.

En effet, tout est ordre dans l’univers si l’on considère qu’il a été créé ou existe du fait d’une cause unique, un principe que l’on peut appeler Dieu, la Nature ou encore le tao. La reconnaissance de l’existence des lois universelles (lois physiques, loi de causalité, loi d’attraction et loi d’amour) vient confirmer cette idée que tout est ordre.

Comprendre que l’ordre et le chaos se fondent dans l’Ordre, tout comme le bien et le mal se fondent dans le Bien, permet d’accéder à la sagesse, à la sérénité et au bonheur.

Le monde est parfait.
On ne peut le rendre meilleur.
Tao Te King, 29

La Lumière et les ténèbres.

Nous l’avons compris, l’ordre et le chaos sont des notions métaphysiques qui nous questionnent sur notre propre avancement spirituel.

La reconnaissance d’un Ordre supérieur permet d’arriver à l’extinction de la souffrance et de la peur, en particulier la peur de la mort. Ce saut spirituel évoque l’abandon des ténèbres pour aller vers la Lumière.

Citons le prologue de l’évangile selon Saint-Jean :

Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu.
Il était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par lui, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans lui.
En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.

Ordre et chaos à travers le symbolisme de la croix.

Symbole chrétien et universel, la croix peut être vue comme une représentation du cosmos :

  • son point central est l’origine de toute chose,
  • son trait horizontal est l’étendue du monde manifesté, la matière inerte et chaotique,
  • son trait vertical peut être vu comme la Lumière spirituelle qui vient ensemencer la matière pour lui donner ordre, sens et vie.

Ainsi, le signe moins se change en signe plus.

De même, la croix inscrite dans un cercle peut être vue comme la roue de la vie, évoquant la succession des cycles qui incluent des phases d’ordre et de désordre.

Voir notre article sur la croix et sa signification ésotérique.

L’ordre et la chaos en franc-maçonnerie et en alchimie.

En alchimie, le chaos est l’état primordial de la matière. Or cette matière contient en germe une énergie que nous portons aussi en nous. Il s’agit, par différentes “transmutations”, d’attendre la connaissance parfaite de ce qui fait notre être profond.

En franc-maçonnerie, l’ordre et le chaos se retrouvent dans la devise Ordo ab Chao : “L’Ordre ou le Chaos”. Cette devise sous-tend l’idée de l’existence d’un principe ordonnateur dans l’univers. La notion d’ordre peut aussi faire référence à la franc-maçonnerie en tant qu’organisation, ou à la manière d’édifier le temple (ou temple intérieur) : c’est-à-dire de façon stable et ordonnée.

Vous pouvez noter cet article !

Mission News Theme by Compete Themes.
%d blogueurs aiment cette page :