Press "Enter" to skip to content

Unité et dualité

5/5 (1)

Que sont l’unité et la dualité ? Faut-il rejeter la dualité pour accéder à l’unité ? Comment vaincre la dualité ou voir au-delà ? Faut-il rechercher la non-dualité ?

On entend parfois qu’il faut “sortir de la dualité”, ou “faire disparaître la dualité” pour s’élever et être heureux. Rejeter la dualité permettrait de voir la vraie nature de soi-même et de l’Univers. Qu’en est-il vraiment ?

Voici une approche métaphysique de l’unité et de la dualité.

Unité et dualité : définitions.

Tentons d’abord de définir ce que sont l’unité et la dualité.

Définition : La dualité est le caractère de ce qui est composé de deux éléments de nature différente.

  • Le terme de dualité, parfois confondu avec celui de dualisme, est souvent utilisé pour définir les deux natures de l’être humain : physique et spirituelle.
  • Le concept de dualité peut aussi pointer le caractère double de la “création” : le blanc et le noir, le haut et le bas, l’été et l’hiver, le plein et le vide, l’ombre et la lumière…
  • La dualité peut aussi être entendue comme pluralité, diversité, ou multiplicité, dans le sens où chaque être ou chose posséderait une nature particulière et distincte.
  • La dualité peut enfin distinguer moi et l’autre (ou les autres).

Abordons maintenant la définition de l’unité.

Définition : L’unité est le caractère de ce qui est unique, indivisible, ou le caractère de ce qui forme un tout dont les parties concourent à constituer l’ensemble.

  • On parle par exemple d’unité spirituelle,
  • On parle aussi de monisme (en philosophie ou en spiritualité), concept qui affirme l’unité indivisible de l’être et de la substance qui compose l’univers. Selon cette thèse, tout relèverait d’un même principe et d’une même nature.

La non-dualité : un objectif de vie ?

Les religions et philosophies orientales (hindouisme, bouddhisme, taoïsme, soufisme) enseignent la non-dualité, montrant que les choses ne seraient séparées qu’en apparence : toute chose, tout être ferait partie du Tout.

Cet enseignement est parfois interprété comme un appel à la fin de la dualité : cette dernière serait une illusion trompeuse, une fausse croyance à dépasser.

Certes, il est essentiel de prendre conscience que tout est lié et interdépendant, mais faut-il pour autant nier la dualité et la multiplicité ?

Il y a ici un risque d’incompréhension de ce qu’est la non-dualité. En effet, la non-dualité ne signifie pas qu’il faille nier, rejeter, vaincre ou “faire disparaître” la dualité. Il serait une erreur de considérer que la dualité serait le mal et l’unité le bien, car on retomberait de fait dans la dualité…

Unité et dualité ne sont donc pas antinomiques : ce sont deux représentations de la même réalité.

Ainsi :

  • Uni ne veut pas dire non composé,
  • Unité ne signifie pas uniformité.

Et par conséquent :

  • Il ne faut pas confondre fusion et réconciliation,
  • Il ne s’agit pas de rejeter la diversité, mais au contraire de l’embrasser, de l’aimer.

L’unité est amour. La non-dualité ne consiste pas à nier le multiple, mais à l’unir en soi. Ainsi, accepter totalement la dualité permet d’arriver à l’unité (quel paradoxe !)

L’unité est dans la dualité, et la dualité dans l’unité, comme le montre le symbole suivant du yin et du yang :

symbole yin yang

On l’a compris, le dépassement de la dualité ne signifie pas son effacement.

Vers le ternaire.

Loin d’opposer l’unité et la dualité, il semble au contraire nécessaire de concilier ou de réconcilier les deux notions. Sur le plan symbolique, le chiffre 3 est tout indiqué pour cela.

Ainsi, le chiffre 3 est dit parfait parce que composé à la fois d’1 et de 2, de l’unité et de la dualité.

Unité, dualité, pluralité : citations.

Non, il n’est pas vrai que l’unité soit supérieure à la dualité et à la multiplicité quand la multiplicité et la dualité dérivent de l’unité et y demeurent unies. Cousin

Qu’est-ce que la chute ? Si c’est l’unité devenue dualité, c’est Dieu qui a chuté. En d’autres termes, la création ne serait-elle pas la chute de Dieu ? Baudelaire

La dualité, qui est la contradiction de l’unité, en est aussi la conséquence. Baudelaire

N’oublie pas que chaque nuage, si noir soit-il, a toujours une face ensoleillée tournée vers le ciel. Weber

Voir aussi notre article : Faut-il combattre le mal par le mal, ou par le bien ?

Vous pouvez noter cet article !

Mission News Theme by Compete Themes.
%d blogueurs aiment cette page :