Press "Enter" to skip to content

L’épée flamboyante en franc-maçonnerie

5/5 (1)

L’épée flamboyante en franc-maçonnerie : quel symbolisme au REAA ? Pourquoi cette épée est-elle l’attribut du Vénérable Maître ?

L’épée est omniprésente dans la tradition maçonnique, quel que soit le rite concerné. Rappelons qu’aux débuts de la franc-maçonnerie, au XVIIIème siècle, les gentilshommes portaient habituellement l’épée.

En loge, les Maîtres maçons utilisent leur épée, en particulier lors des cérémonies d’initiation ou pour former la voûte d’acier. Mais ce sont l’Expert, le Couvreur et le Vénérable Maître qui recourent le plus à cet attribut.

L’épée du Vénérable Maître est particulière : c’est l’épée flamboyante, ou épée torsadée, de forme ondulée comme pour imiter la flamme.

Posée en permanence sur le plateau du Vénérable Maître, celui-ci la saisit à deux moments essentiels :

  • l’ouverture et la fermeture des travaux : tandis que l’Expert et le Maître des Cérémonies forment l’équerre avec l’épée et la canne, le Vénérable Maître prend l’épée flamboyante dans la main gauche ainsi que le maillet dans la main droite, les présente bras levés et annonce l’ouverture (ou la fermeture) des travaux,
  • la consécration (ou adoubement) : le Vénérable Maître “crée, constitue et reçoit” le récipiendaire après qu’il ait prêté serment, ceci en posant la lame de l’épée flamboyante (tenue en main gauche) successivement sur sa tête, son épaule gauche et son épaule droite, et en donnant un ou plusieurs coups de maillet sur la lame.

Entrons dans le symbolisme de l’épée flamboyante en franc-maçonnerie.

Lire aussi notre article sur le symbolisme de l’épée.

L’épée flamboyante en franc-maçonnerie : symbolisme.

De manière générale, l’épée est associée à la noblesse, à la chevalerie et au pouvoir royal. En franc-maçonnerie, elle invite à la maîtrise de l’Art royal.

L’épée représente autant la force (ou l’autorité) que la Justice : elle sert à trancher, à décider, à discerner. Elle est lucidité et équilibre. A ce titre, elle est souvent associée à la balance.

Symbole de dualité (les deux tranchants), l’épée est aussi la voie du milieu (le fil de l’épée) qui incite à la réconciliation de tous les contraires. Sa forme évoque la croix ou l’équerre et leur symbolisme respectif.

L’épée flamboyante du Vénérable Maître porte en elle tous ces aspects symboliques, mais sa forme particulière ouvre d’autres interprétations.

L’épée flamboyante : la protection de l’espace sacré.

Dans le livre de la Genèse, l’épée flamboyante apparaît dans les mains des anges consécutivement au péché d’Adam et Eve :

C’est ainsi qu’il (Dieu) chassa Adam ; et il mit à l’orient du jardin d’Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie.
Genèse 3, 24

Les chérubins ferment le paradis à Adam et Eve : ils protègent l’espace sacré, ce lieu de connaissance, d’innocence et de bonheur. A noter que dans ce passage, l’arbre de vie équivaut à l’axe du monde.

On retrouve la même signification dans le fait que le Vénérable Maître brandit l’épée flamboyante au moment de l’ouverture et de la fermeture des travaux : par ce geste, il annonce notre entrée dans un lieu très saint qui, pour être compris, nécessite un effort de recentrage. Ceux qui ne sont pas dignes de cet effort seront écartés.

Lire aussi : Le fruit défendu, une interprétation maçonnique.

Consécration et adoubement.

L’épée flamboyante est utilisée lors de la consécration, qui est le moment où le récipiendaire est “adoubé” par le Vénérable Maître.

Ici, l’épée est le signe de la transmission de la lumière sacrée, d’origine divine, remise par celui qui représente, en loge, le Principe supérieur. Le coup de maillet sur la lame peut représenter la volonté du Ciel, ou encore le tonnerre, complémentaire de l’éclair lumineux.

Placé sous la lumière divine, un genou à terre en signe d’humilité, le récipiendaire renonce à lui-même. Il se soumet au Grand Architecte de l’Univers c’est-à-dire aux lois cosmiques ; il reconnaît son appartenance au Tout et se tient près de l’axe du monde.

Ainsi, le moment de la consécration marque une nouvelle naissance : le Principe spirituel descend sur l’homme pour lui insuffler une vie nouvelle, qui promet d’être plus vertueuse que la précédente.

L’épée flamboyante, le feu et la lumière.

Nous l’avons déjà montré, le symbolisme de l’épée flamboyante est indissociable de la lumière, de l’éclair, de l’étincelle ou encore du feu, tous ces éléments étant de nature divine.

Notons que le Vénérable Maître tient toujours son épée en main gauche, non comme une arme mais comme un flambeau, celui de la conscience éclairée et de la liberté.

En alchimie spirituelle, le feu représente l’Esprit, le Principe qui a vocation à rencontrer l’eau, c’est-à-dire l’âme humaine.

La lumière peut encore symboliser la raison (logos) ou le Verbe.

Autres parallèles symboliques.

  • En alchimie, l’épée des philosophes désigne le feu de l’athanor (four alchimique) qui permet la transformation intime de l’être.
  • Dans la Kabbale, l’épée de feu est l’énergie qui circule en zigzag vers le bas de l’arbre de vie séphirotique.
  • Dans la Kabbale toujours, le symbolisme des lettres hébraïques Zayin et Teth est indissociable de l’épée et du serpent.
  • Dans le yoga, le serpent de feu ou kundalini est une énergie spirituelle qu’il convient d’activer pour réveiller les sept centres spirituels (chakras).
  • En Inde, le dieu Vishnu est doté d’une épée flamboyante qui symbolise la connaissance cachée par l’ignorance (le fourreau).

Lire aussi notre article sur le symbolisme du serpent.

Conclusion sur l’épée flamboyante en franc-maçonnerie.

Au final, l’épée flamboyante est le signe que le Vénérable Maître exerce un pouvoir de nature royale, mais dont l’origine est divine.

Car le Vénérable Maître n’est autre que le représentant du Grand Architecte de l’Univers en loge. A ce titre, il doit défendre l’espace sacré, et en même temps transmettre la lumière à ceux qui en sont dignes.

Tenant l’épée, le Vénérable Maître nous montre le chemin. Il éclaire les marches de notre progression initiatique et spirituelle, il nous permet de franchir les étapes afin que nous nous rapprochions toujours plus de la vérité, sans risquer de nous égarer.

Pour aller plus loin :

Modif. le 18 novembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :