Press "Enter" to skip to content

Le symbolisme de l’or

5/5 (2)

Le symbolisme de l’or : signification spirituelle et sens caché. Comment interpréter l’or dans les différentes traditions populaires, religieuses et ésotériques ?

L’or (du latin aurum) est un métal noble et précieux, dense tout en étant tendre et ductile (étirable). L’or est inaltérable : il est connu pour résister à la corrosion et à l’oxydation ; il est par ailleurs très conductible.

Historiquement, l’or est associé à la monnaie : il est signe de valeur et de richesse du fait de sa rareté. Etalon monétaire, il constitue la valeur de référence.

L’or évoque bien sûr les trésors, les bijoux, les objets d’apparat (armes, sceaux, vaisselle…), les parures, les couronnes et les diadèmes. Sa valeur est supérieure à celle de l’argent ou du bronze.

Dès les débuts de l’Antiquité, l’or s’impose dans toutes les grandes civilisations comme le plus précieux des métaux. Son pouvoir matériel se double d’un pouvoir spirituel : symbole du soleil et du monde céleste, il est présent dans les cérémonies religieuses (ustensiles, décors). On le retrouve dans les tombeaux des rois et des pharaons. Il représente ce qu’il y a de plus sacré.

L’or évoque aussi la victoire : c’est la médaille d’or aux Jeux olympiques, extrêmement difficile à obtenir : l’or est le métal de l’élite. Dans l’Antiquité, les vainqueurs sont “auréolés”, c’est-à-dire coiffés d’une couronne d’or ou d’olivier, arbre sacré dont les branches sont coupées à l’aide d’une faucille d’or.

Plus tard, l’auréole désignera le cercle lumineux représenté au-dessus de la tête de Jésus et des saints.

L’or possède un symbolisme très riche qui évoque entre autres la lumière, le feu solaire, le Ciel, la pureté ou encore la perfection.

En réalité, l’or est à la fois matière et esprit, ce qui explique son caractère unique et supérieur. Il réconcilie la dualité fondamentale : la matière se trouve traversée par la lumière divine, ou par celle de la conscience.

Sur le plan humain, l’or est l’aboutissement de la quête : il représente la réalisation complète de l’être qui a enfin compris qui il était (cf. les principes de l’alchimie spirituelle).

Mais l’or peut aussi évoquer le vol, le crime, les faux cultes (cf. le Veau d’or), la malédiction (cf. le roi Midas dans la mythologie grecque), l’égoïsme (la thésaurisation), la soif ou la fièvre (la ruée vers l’or). Nous avons là la recherche de la seule valeur matérielle, l’oubli de ses semblables en même temps que la négation des grandes lois cosmiques.

L’or est donc un métal ambigu, qui peut mener à la perte de celui qui n’a pas compris son sens profond.

Entrons plus en détails dans le symbolisme de l’or et sa signification spirituelle.

Le symbolisme de l’or : signification spirituelle et sens caché.

L’origine de l’or est discutée, mais il semble que ce métal soit issu de la structure même des étoiles : l’explosion de supernovas, la collision ou la fusion des étoiles aurait conduit à la présence d’or sur notre planète par l’intermédiaire de bombardements de météorites. L’or serait donc un métal “solaire”, au sens premier du terme.

Les qualités de l’or sont remarquables : à la fois dense et tendre, il combine résistance et malléabilité. Sa structure est en forme de cube ou d’octaèdre, deux volumes qui symbolisent la perfection de la matière, autrement dit l’ordre par opposition au chaos.

Toujours sur le thème de la géométrie, l’or peut être associé au cercle (l’anneau, l’alliance, l’auréole), au disque (la pièce de monnaie, la médaille, le disque solaire), à la spirale (l’élévation progressive) ou encore à la sphère (l’unité, l’intention divine, ou tout simplement l’astre solaire).

Le symbolisme de l’or : la lumière de la Connaissance.

L’or est le symbole le plus évident de la lumière solaire ou du feu divin : voilà l’image du monde ordonné sous l’action du Principe supérieur (le logos, le Verbe).

Sur le plan psychique, la lumière est celle de la conscience éclairée, c’est-à-dire capable de reconnaître et de comprendre l’ordre universel.

C’est ainsi que l’or représente la Connaissance au sens le plus noble du terme : non pas une accumulation de savoirs mais un chemin de compréhension, d’acceptation aussi, une quête qui doit mener à l’entrée dans un espace de paix, de sérénité et de bonheur, ce qui évoque aussi l’Âge d’or (Hésiode).

Cet espace privilégié rappelle le Royaume de Dieu ou encore la Jérusalem céleste. Dans le Livre de l’Apocalypse, cette dernière est faite d’un “or pur semblable à du verre transparent” : une description qui rend l’or proche du diamant.

De même, dans le bouddhisme et les spiritualités orientales, l’or traduit l’illumination : l’ouverture à la lumière céleste permet une transformation profonde et l’atteinte d’un état d’immortalité (cf. le nirvana).

Mais cette Connaissance, cet “or véritable”, est difficile à posséder : sacré, l’or est aussi “secret”, pour preuve, il se cache au fond de la matière. Il faudra donc visiter la Terre (c’est-à-dire les profondeurs de soi-même) pour percer le mystère.

A ce titre, l’or est un métal à forte connotation ésotérique.

L’or et l’argent : symbolisme.

L’or peut se définir par rapport à l’argent :

  • l’or est le signe du Soleil alors que l’argent est le signe de la Lune (qui ne reflète qu’imparfaitement la lumière solaire),
  • l’or est masculin, alors que l’argent est féminin,
  • l’or est unité (Amour) alors que l’argent est dualité,
  • l’or est Feu, alors que l’argent est Eau,
  • l’or est esprit (divin), alors que l’argent est âme (humaine),
  • l’or est yang alors que l’argent est yin,
  • l’or est sagesse alors que l’argent est spontanéité,
  • on dit aussi que la parole est d’argent et que le silence est d’or,
  • etc.

En alchimie, l’obtention de l’argent correspond à l’avant-dernière étape avant de parvenir à la pureté de l’or.

L’or en alchimie.

L’alchimie a pour but la transformation et le perfectionnement des métaux vulgaires : il s’agit de transformer le plomb (lourd, opaque, amalgamé) en or (subtil, lumineux, ordonné). C’est en réalité l’individu lui-même qui va devoir se transformer, passant de l’inconscience à la conscience, du chaos mental à l’éveil spirituel.

Notons que l’or est l’un des sept métaux de l’alchimie avec l’argent, le mercure, le cuivre, le fer, l’étain et le plomb, symbolisant autant d’étapes dans le processus de transmutation de l’être.

Pour l’alchimiste, l’or représente la perfection de toute matière, vivante ou non. Il faudra déchirer tous nos voiles mentaux pour l’atteindre.

Le symbole alchimique de l’or est représenté ci-dessous ; il correspond au symbole du Soleil et est proche du symbole d’Un-le-Tout :

symbole alchimique de l'or

Enfin, l’or alchimique rappelle l’Oeuvre au jaune, étape du Grand Oeuvre menant à la sagesse avant le couronnement final de l’Oeuvre au rouge.

Le symbole de l’or dans la Bible.

L’or est assez présent dans la Bible. Il est le plus souvent associé à la sainteté et à la pureté, mais parfois aussi au pouvoir et à la perversion.

Voici quelques exemples :

  • lors de l’épisode du Veau d’or (livre de l’Exode), Aaron incite les Hébreux à utiliser leurs boucles d’oreilles pour fondre un Veau d’or, objet d’un culte interdit en vertu du Second Commandement (Tu ne feras aucune idole, aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux),
  • l’intérieur Temple de Salomon est entièrement recouvert d’or, y compris l’Arche d’alliance. L’or est ici associé à la grandeur de Dieu ainsi qu’à la sagesse de Salomon,
  • les rois mages offrent de l’or, de l’encens et de la myrrhe au nouveau né Jésus. L’or est ici symbole de royauté,
  • dans le Livre de l’Apocalypse, Jésus apparaît avec une ceinture d’or sur la poitrine. Par ailleurs, la Jérusalem céleste est faite d’or transparent.

Le christianisme associera Jésus à la Lumière, au Soleil, à l’Orient et à l’or (cf. l’auréole, les cheveux dorés, etc). Nous avons ici l’image d’une gloire qui ne peut se manifester que par le don de soi.

En conclusion.

L’or est le métal de l’éveil de la conscience et de la richesse spirituelle : il confère donc la véritable puissance. Métal à caractère noble, royal voire divin, l’or spirituel couronne ceux qui ont réussi à se transformer, devenant des hommes sages et complets.

Symbole de connaissance, l’or est à la fois palpable et impalpable, matière et lumière : il dépasse les paradoxes, il réconcilie les contraires.

Au final, l’or est l’étoffe des héros, à l’instar de Jason et de sa Toison. Seuls ceux qui auront réussi à vaincre leurs passions, acceptant de se sacrifier pour une cause supérieure, seront couverts d’or.

Lire aussi notre article sur le symbolisme de la couleur jaune.

Modif. le 5 juillet 2021

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :