JePense.org

Ayin : symbolisme de cette lettre hébraïque (l’œil)

Ayin : symbolisme et signification ésotérique de cette lettre de l’alphabet hébraïque. Que représente Ayin ? Quel sens caché selon la Kabbale ?

Dans la Kabbale, chaque lettre hébraïque comporte une dimension ésotérique qu’il s’agit de décoder. Chaque lettre est associée à une valeur numérique spécifique selon le principe de la gématrie.

Ayin signifie œil en hébreu. Le caractère phénicien représente un cercle qui rappelle la forme de l’œil.

Le symbolisme d’Ayin est donc intimement lié à l’œil dans sa dimension intérieure de conscience et de clairvoyance.

Entrons dans le symbolisme et la signification de la lettre Ayin.

La lettre Ayin : symbolisme.

Ayin est la seizième des 22 lettres de l’alphabet hébraïque. Elle correspond au omicron grec, et à la lettre O de notre alphabet, qui rappelle aussi le zéro et son symbolisme.

Voici les caractéristiques de Ayin :

Lire aussi notre article : Œil de la Providence, troisième œil : symbolisme.

Ayin et sa signification ésotérique.

Voici donc la signification symbolique et ésotérique de la lettre Ayin.

Le symbolisme de Ayin : l’œil.

L’œil unique, parfois appelé “œil de la Providence” ou “troisième œil” (qui correspond au chakra frontal), est à la fois l’œil de Dieu et celui de la conscience humaine :

Or ces deux visions ont vocation à se rencontrer : ainsi naît l’œil unique de la connaissance parfaite, autrement dit le regard de la sagesse et du coeur, capable de tout embrasser, de tout englober, conformément à la grande loi d’Amour. Cela consiste à poser un regard de bienveillance et d’unité sur toutes les choses, au-delà de l’illusion de la séparation causée par notre ego.

Ainsi, Ayin est une invitation : la conscience individuelle a vocation à rencontrer la conscience universelle. L’œil d’Ayin est l’organe de la clairvoyance, le signe d’une lumière parfaitement reçue, d’une intuition libérée de ses chaines, de ses déterminismes et de ses conditionnements. C’est donc aussi l’œil de la connaissance de soi, qui permet d’accéder à la connaissance du Tout, car ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, l’Homme étant fait à l’image de Dieu.

“Voir vraiment” nécessite d’ouvrir son coeur : il faudra lâcher-prise, renoncer à ses désirs et attentes, accepter les choses telles qu’elles sont, bref, s’abandonner au monde. Il faudra se montrer humble et patient.

Ayin : la Grande source, le tao.

En hébreu, Ayin signifie l’œil, mais aussi le néant. Le néant est peut-être le centre invisible du cercle représenté par l’œil. Ce centre invisible, inconnu, inconnaissable est dans la Kabbale le rien primordial qui donne naissance à l’infini (Ein Soph) puis à toute chose manifestée : c’est Dieu avant son auto-manifestation, autrement dit l’essence cachée transcendantale qui est à la base de tout.

De manière générale, l’œil symbolise l’accès à un point central, qui évoque le tao du taoïsme, la Grande source, l’origine et la fin de toute chose. Là se trouve l’explication des plus grands mystères.

Le tao est aussi la Voie qui permet d’atteindre cette source : c’est le chemin d’une vie équilibrée, harmonieuse, éclairée, centrée sur l’essentiel, caractérisée par le non-agir.

Ayin et la valeur numérique 70.

La valeur numérique de Ayin correspond au nombre 70, soit 7×10 : la plénitude du 7 est renforcée par le caractère accompli du 10. Le chiffre 7 symbolise l’achèvement et la perfection.

70 évoque aussi les 70 niveaux de lecture de la Torah.

Conclusion sur Ayin et son symbolisme kabbalistique.

Ayin nous questionne : sommes-nous prêts à voir au-delà des apparences pour contempler l’unité du monde ? sommes-nous prêts à nous connecter à la Grande source de lumière et d’Amour ?

Au final, Ayin nous guide sur le chemin de la clairvoyance. Cette lettre nous aide à développer la conscience de l’unité et de l’Amour, cette force fondamentale qui assure la cohérence du Tout.

Comprendre Ayin, c’est laisser entrer en soi la lumière divine : c’est ôter ses masques pour se laisser traverser par l’évidence. C’est alors que nous pourrons nous émerveiller devant toute chose manifestée.

Pour approfondir le symbolisme d’Ayin :

Exit mobile version