Press "Enter" to skip to content

Le Taureau : signe astrologique (la force tranquille)

5/5 (1)

Le Taureau, signe astrologique : signification symbolique et interprétation. En quoi ce signe évoque-t-il la force tranquille ? A quels traits de personnalité est-il associé ?

L’astrologie décrit la supposée influence des astres sur le cours de la vie des hommes. Mais on peut aussi la voir comme une forme de psychologie ancienne qui permet à l’homme de s’interroger sur lui-même, sur sa propre existence et sa place dans le cosmos.

A ce titre, l’astrologie véhicule un symbolisme riche qui constitue un véritable tremplin spirituel.

Venant immédiatement après le Bélier, le Taureau est le deuxième signe du zodiaque ; il se situe entre l’équinoxe du printemps et le solstice d’été. Symbole de la vie incarnée, de la puissance et du travail, de la stabilité aussi, le Taureau base la force de l’instinct de conservation doublé d’une certaine sensualité.

Voici les principales caractéristiques du signe astrologique du Taureau :

  • Place dans le zodiaque : 2
  • Nature : fixe (milieu de saison, en l’occurrence le printemps)
  • Période : 21 avril au 20 mai
  • Polarité : féminine
  • Elément associé : la terre (matérialisme)
  • Influence : Vénus et la Lune
  • Affinités : Vierge, Capricorne, Cancer
  • Incompatibilités : Lion, Verseau
  • Complémentarité : Scorpion
  • Caractère : terrien, pugnace, endurant et travailleur
  • Symbolisme associé : puissance, travail, construction, stabilité
  • Mythe associé : Europe
  • Couleur associée : vert (la Nature, le monde vivant déployé, le pâturage)
  • Métal associé : cuivre
  • Pierre associée : émeraude
  • Partie du corps associée : le cou, la bouche, la gorge
  • Chiffres associés : 2 (la dualité) et 4 (la matière déployée dans toute sa perfection)
  • Caractère Unicode : ♉︎
  • Nom anglais : Taurus

Sur le plan graphique, le symbole du Taureau (♉︎) est constitué d’un cercle surmonté d’une paire de cornes. Le cercle peut symboliser la matière déployée ou la roue cosmique. Les cornes forment ce qui s’apparente à un croissant de Lune. Le Taureau est en effet placé sous l’influence directe de la Lune, qui ne reflète qu’imparfaitement la lumière du principe supérieur.

Entrons dans la signification du signe astrologique du Taureau.

Le Taureau, signe astrologique de la force tranquille.

Associé à l’élément terre, tout comme le Lion et le Sagittaire, le Taureau évoque la force stable.

Cette force vient de la matière, de la substance initiale assimilable à la Terre-mère, puissance fondamentalement maternelle, féminine, charnelle.

Alors que le Bélier évoque une hyper-virilité solaire, le Taureau véhicule une force vitale plus ronde, stable, voire statique. Nous avons là une activité moins créative, moins audacieuse, plus conservatrice que le Bélier. Autrement dit, le feu du Bélier s’est converti en Terre : il est entré dans la matière, il s’est assagi en se confrontant à la réalité.

Le Taureau est moins fonceur que le Bélier. Il est plus lourd, plus lent, plus horizontal et ventral. Il est aussi plus dense, ce qui le rend plus robuste.

Mais l’énergie vitale reste intacte : le Taureau rassemble en lui toutes les forces de la Nature, exprimées par la chair, le sang et la sexualité.

Le Taureau et la chair.

Manifestation de la Terre-matière, le Taureau reçoit les attributs de Vénus, liés à la beauté, aux formes, à la chair, au sang qui coule sous la peau, au coeur qui bat, ou encore à la sensualité.

Nous avons là toute l’énergie de la matière vivante, toute la force de la Nature animale. A ce titre, le Taureau est le signe astrologique des sensations, des perceptions et des instincts.

Etre de chair, Taureau aime la chair et la matière. Il recherche les nourritures terrestres, il accumule les conquêtes, il se livre aux plaisirs voire aux excès et à l’enivrement. Il y a en effet quelque chose de dionysiaque dans le Taureau.

Le Taureau a soif de vivre, il veut posséder, ce qui peut se traduire négativement par la recherche éperdue de la jouissance et de la consommation.

Le mythe d’Europe.

Le mythe associé au signe astrologique du Taureau est celui d’Europe, qui a donné son nom au continent.

Dans la mythologie grecque, Europe (fille d’Agénor, roi de Tyr) est une princesse phénicienne dont Zeus tombe amoureux. Pour l’approcher sans l’effrayer, Zeus se transforme en taureau blanc. Europe ne se méfie pas et finit par chevaucher l’animal, qui l’emporte vers la Crête. Zeus et Europe s’accouplent pour donner naissance à Minos.

Pour les anciens Grecs, ce mythe a donné naissance à la constellation du Taureau.

Généralités sur le symbolisme du taureau.

Au-delà du signe astrologique, le taureau véhicule un symbolisme très riche, fondamental dans nombre de cultures et de traditions antiques. Ce symbolisme a trait à :

  • la fougue, la vigueur et l’impétuosité : cf. le Minotaure (gardien du labyrinthe),
  • la puissance (Assyrie, Inde ancienne),
  • la lourdeur de la matière,
  • le principe de vie,
  • la force créatrice,
  • l’ardeur cosmique,
  • l’ordre universel,
  • le support de la création (cf. les douze taureaux de la mer de bronze du Temple de Salomon),
  • la fécondité et l’énergie sexuelle (hindouisme : le taureau est l’emblème d’Indra et de Shiva),
  • le ciel, la pluie et l’orage (la colère, les foudres de Dieu dans nombre de traditions anciennes),
  • le pouvoir de la Nature (cf. les représentations du taureau dans l’art pariétal, souvent aux côtés du cheval, animal complémentaire),
  • la Lune, en relation avec la nuit,
  • la lettre hébraïque Aleph, qui évoque le potentiel divin en cours de déploiement dans la matière (l’hiéroglyphe d’origine d’Aleph est en forme de tête de taureau),
  • l’expansion (culte solaire de Mithra),
  • le sang du sacrifice : la mort et la résurrection (culte de Mithra),
  • la couleur noire,
  • la guerre,
  • la corrida, qui traduit une volonté de maîtrise d’une force incontrôlable,
  • etc.

Le signe astrologique du Taureau : caractère et personnalité.

Le caractère lié au signe astrologique du Taureau comporte deux aspects opposés :

  • côté positif : calme, placide, fort, tranquille, cartésien, réaliste, gestionnaire, honnête, fiable, tenace, patient, stable, fidèle, persévérant, loyal,
  • côté négatif : jaloux, obstiné, entêté, possessif, borné, têtu, rigide, matérialiste, jouisseur, consommateur, avide.

Le signe astrologique du Taureau peut traduire un goût prononcé pour l’argent, la chair ou les choses matérielles. Ainsi, le Taureau est dans l’avoir plutôt que dans l’être, il aime posséder sans toutefois avoir de prétention guerrière ou conflictuelle. En effet, le Taureau aspire à une vie tranquille et à un certain confort matériel, loin des agitations.

Paradoxalement, sa détermination tourne parfois à l’inertie voire à l’entêtement.

Les questions posées par le signe du Taureau.

Le signe astrologique du Taureau nous amène à nous questionner :

  • quel est notre rapport au monde et à la matière ?
  • d’où vient notre attachement aux choses matérielles ?
  • qu’est-ce qui est le plus important pour nous : être ou avoir ?
  • quelle place occupe en nous l’instinct de conservation ?

Au final, le signe astrologique du Taureau évoque la force vitale fermement ancrée dans la matière. Or cette matière peut nous tirer vers le haut (l’incarnation nous permet d’apprendre, de progresser, de nous élever spirituellement) comme vers le bas (soif, attachement, débauche…).

A nous de comprendre la véritable nature de la force vitale qui coule en nous. A nous de la dompter pour la rendre légère afin qu’elle nous porte vers la compréhension des mystères célestes.

Accédez à tous les articles de notre série “astrologie” :

Modif. le 30 mai 2021

Vous pouvez noter cet article !

Cookie Consent with Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :