Press "Enter" to skip to content

Les Gémeaux : signe astrologique (la dualité)

5/5 (2)

Les Gémeaux, signe astrologique : signification, symbolisme, interprétation. En quoi ce signe évoque-t-il la dualité et la complémentarité ? A quels traits de personnalité est-il associé ?

Le symbolisme des signes astrologiques éclaire à la fois la structure du cosmos et celle de notre psychisme. A ce titre, la signification du signe des Gémeaux est particulièrement éclairante.

Venant immédiatement après le Taureau, les Gémeaux (du latin gemellus : “jumeau”) forment le troisième signe du zodiaque, venant juste avant le solstice d’été. Il s’agit d’un signe masculin qui évoque la différenciation, la complémentarité et l’identité. C’est aussi le signe des relations et de l’échange.

Voici les principales caractéristiques du signe astrologique des Gémeaux :

  • Place dans le zodiaque : 3
  • Nature : mutable, adaptable (marque la rupture, la fin de saison)
  • Période : 21 mai au 21 juin
  • Polarité : masculin
  • Elément associé : l’air (cérébralité)
  • Influence : Mercure (planète de la communication, des messagers, de la respiration)
  • Affinités : Balance, Verseau, Bélier
  • Incompatibilités : Vierge, Poissons, Capricorne
  • Complémentarité : Sagittaire
  • Caractère : curieux, sociable, adaptable, versatile
  • Symbolisme associé : unité, polarité, complémentarité
  • Mythe associé : Castor et Pollux
  • Couleur associée : bleu, gris
  • Métal associé : cuivre
  • Pierre associée : agate
  • Partie du corps associée : bras, mains, épaules, bronches, poumons
  • Chiffres associés : 2 (la dualité), 3 (la réconciliation de l’unité et de la dualité), 12 (dont la somme théosophique est 3)
  • Caractère Unicode : ♊︎
  • Nom anglais : Gemini

Sur le plan graphique, le symbole des Gémeaux (♊︎) ressemble au chiffre romain II : le caractère double est ici évident, il est cependant contrebalancé par la présence des deux traits horizontaux qui évoquent un lien naturel et indéfectible.

Entrons dans la signification du signe astrologique des Gémeaux.

Les Gémeaux, signe astrologique de la dualité.

Associés à l’élément air (tout comme la Balance et le Verseau), les Gémeaux évoquent la communication et l’échange. L’air exprime aussi la mobilité et le voyage, ou encore le changement et le progrès.

Mais ce dynamisme peut se trouver freiné par le caractère double, donc potentiellement conflictuel, des Gémeaux.

Les Gémeaux et la dualité.

Le signe astrologique des Gémeaux évoque en premier lieu la dualité. Mais cette dualité peut avoir deux significations :

  • dans le sens d’une opposition, la dualité exprime les différences irréconciliables, le conflit, l’instabilité, la dispersion voire la destruction,
  • dans le sens d’une complémentarité, la dualité évoque au contraire les liens, les échanges, les contacts, les ponts, la curiosité, l’égalité, la tolérance, la bienveillance. C’est ce deuxième aspect que les Gémeaux tentent de cultiver, souvent avec succès.

Les Gémeaux naviguent donc entre différence et ressemblance, indépendance et solidarité, conflit et union, repli et découverte, égoïsme et générosité, haine et amour.

Car les deux éléments qui composent la dualité sont à la fois différents et identiques : l’un est le miroir de l’autre, ce qui peut créer une sensation de stabilité ou au contraire de vertige. En réalité, les Gémeaux se situent dans cet entre-deux, sans pouvoir résoudre l’énigme de la dualité.

Remarque : le symbole du yin et du yang offre un réponse au mystère de la dualité. Réconciliant les contraires (homme-femme, ombre-lumière, jour-nuit, chaud-froid…), il célèbre la victoire de l’unité sans nier la dualité qui la sous-tend.

Le dynamisme des Gémeaux.

La dualité qui caractérise les Gémeaux génère une tension qui porte en elle la création (l’espace) et l’évolution (le temps). En effet, le caractère double des Gémeaux implique un aller-retour permanent d’un pôle à l’autre, bref une respiration, une itération, une réflexion.

La réflexion consiste en effet à comparer les idées entre elles comme dans un miroir. De cette réflexion émergent les pensées nouvelles, créatives. Ce qui fait dire que le signe astrologique des Gémeaux est de nature cérébrale : nous sommes bien loin du Taureau dominé par ses instincts animaux.

Autrement dit, les Gémeaux représentent l’esprit qui émerge de la force vitale brute. Les émotions et affects sont tenus à distance. L’intelligence commence à se manifester.

Au final, le signe astrologique des Gémeaux est donc de nature mutable : il porte en lui le changement, il montre une grande capacité d’adaptation. Marquant la fin du printemps, il ouvre la voie de l’épanouissement, celle de l’été.

Gémellité et androgynie.

Dans toutes les cultures et les traditions spirituelles, la gémellité évoque la symétrie, l’égalité, mais aussi la différence, les luttes intérieures, la domination et la soumission. Les querelles intestines de la gémellité ne peuvent êtres dépassées que par l’harmonie ou le sacrifice.

Les jumeaux peuvent être vus comme deux copies semblables (l’un peut être réduit à l’autre) ou au contraire comme le signe d’une division qui n’aurait jamais dû s’établir. L’ambivalence est donc la marque des jumeaux. A ce titre, le symbolisme de la gémellité exprime un carrefour : la “croisée des chemins”.

La gémellité est à mettre en parallèle de l’androgynie, symbole spirituel de l’unité originelle du monde.

A l’origine de la constellation des Gémeaux, le mythe de Castor et Pollux.

Dans la mythologie grecque, Castor et Pollux (les “Dioscures”), sont les fils jumeaux de Léda, épouse de Tyndare, roi de Sparte. Or Léda est convoitée par Zeus, qui prend la forme d’un cygne pour la séduire.

Ainsi, Castor et Pollux naissent de deux œufs différents :

  • Castor nait de l’oeuf fécondé par Tyndare ; il est mortel,
  • Pollux nait de l’oeuf fécondé par Zeus ; en tant que demi-dieu, il est immortel.

Castor et Pollux représentent pour les Grecs la complémentarité, la collaboration, l’opposition, la dualité, l’harmonie de l’univers, l’union du différent et du semblable, ou encore le lien entre le ciel et la terre. Leur culte était célèbre, y compris à Rome (voir aussi le mythe de Romulus et Rémus).

D’après la légende, Zeus aurait placé Castor et Pollux dans le ciel pour qu’ils forment la constellation des Gémeaux.

Le signe astrologique des Gémeaux : caractère et personnalité.

Le caractère lié au signe astrologique des Gémeaux comporte deux aspects, positif et négatif :

  • côté positif : l’individu né sous le signe des Gémeaux est curieux, ouvert, optimiste, communicant, commerçant, joueur, amusant, spirituel, intelligent, agréable, sociable, spontané, souple, adaptable, talentueux, insouciant,
  • côté négatif : il est versatile, instable, inconstant, affabulateur, éparpillé, bavard, menteur, manipulateur, dilettante, superficiel…

Autrement dit, le signe astrologique des Gémeaux traduit une personnalité sociable, attractive, mais qui cache un certain vide, voire un mal-être et une anxiété. Le goût des Gémeaux pour le changement peut masquer une certaine peur ou une volonté de fuite.

Les questions posées par le signe des Gémeaux.

Le signe astrologique des Gémeaux nous amène à nous questionner :

  • quel est notre rapport à la dualité ?
  • quelles sont les deux personnes qui vivent au fond de nous ?
  • comment instaurer l’harmonie en soi ?
  • qu’est-ce qui nous distingue des autres ?

En conclusion, le signe astrologique des Gémeaux pointe le caractère double de notre personnalité et de notre nature profonde, ce qui fait dire que l’éveil doit passer par une réconciliation intérieure.

Ceci nous amène à mesurer l’importance de la connaissance de soi comme moteur de l’éveil spirituel.

Accédez à tous les articles de notre série “astrologie” :

Modif. le 30 mai 2021

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :