Press "Enter" to skip to content

Le Bélier : signe astrologique (le feu masculin)

5/5 (1)

Le Bélier, signe astrologique : quelle signification symbolique ? En quoi ce signe évoque-t-il le feu et l’énergie vitale ? Quel caractère associé ?

L’astrologie est une pratique divinatoire à caractère universel que l’on retrouve sous différentes formes en Occident, en Chine, en Inde, dans le monde arabe ainsi que dans les civilisations précolombiennes.

L’astrologie décrit la supposée influence des astres sur le cours de la vie des hommes. Mais une autre approche, plus symbolique, voit en l’astrologie une grille de lecture pour l’homme qui se questionne sur le monde, sur sa propre existence et sur le sens de la vie. L’astrologie peut alors constituer un tremplin spirituel, un moyen de mieux approcher les réalités de la matière et de l’esprit. A ce titre, l’astrologie peut être qualifiée de psychologie ancienne.

C’est donc sous l’angle des correspondances symboliques que nous aborderons les signes astrologiques, en commençant par le Bélier.

Le Bélier est le premier signe du zodiaque. Sa période démarre à l’équinoxe de printemps, c’est-à-dire au point vernal. Dans l’Antiquité, le point vernal se trouvait en effet dans la constellation du Bélier (ce n’est plus le cas aujourd’hui).

Voici les principales caractéristiques du signe astrologique du Bélier :

  • Place dans le zodiaque : 1
  • Nature : cardinale (début de saison)
  • Période : 21 mars au 20 avril
  • Polarité : masculine
  • Elément associé : la Terre
  • Influence : Mars, et dans une moindre mesure le Soleil et Pluton
  • Affinités : Taureau, Lion, Sagittaire, Verseau, Gémeaux
  • Incompatibilités : Cancer, Capricorne, Poissons
  • Complémentarité : Balance
  • Caractère : énergique, enthousiaste, entreprenant, audacieux
  • Symbolisme associé : le feu, le Soleil, le renouveau, le printemps, le masculin, la vitalité, l’héroïsme, la quête
  • Mythe associé : Jason et la Toison d’or
  • Couleurs associées : rouge et doré
  • Pierres associées : topaze, héliotrope
  • Partie du corps associée : la tête
  • Chiffres associés : 3 (le ternaire réconciliateur), 7 (la perfection solaire)
  • Caractère Unicode : ♈︎
  • Nom anglais : Aries

Sur le plan graphique, le symbole du Bélier (♈︎) est constitué de deux cornes réunies, ce qui peut évoquer la dualité réconciliée dans l’unité.

Les deux cornes peuvent renvoyer à l’aspect double du Bélier : positif et négatif, conscient et inconscient, créateur et destructeur. Cette dualité peut aussi être envisagée comme une égalité, qui rappelle l’égale durée du jour et de la nuit lors de l’équinoxe de printemps. On peut y voir un signe d’harmonie et d’équilibre cosmique. Mais ce serait oublier l’aspect fondamentalement dynamique du Bélier, qui évoque la montée du Soleil, l’élan primitif de la vie ou encore la quête héroïque (cf. la Toison d’or).

Entrons dans la signification du signe astrologique du Bélier.

Le Bélier : signe astrologique du feu masculin.

Placé sous l’élément feu, tout comme le Lion et le Sagittaire, le Bélier évoque l’énergie. Il s’agit en l’occurrence de l’énergie vitale, liée à un début ou un départ.

Le Bélier et le feu.

Plutôt que le feu de la conscience (feu sacré de la connaissance ou feu divin), le feu du Bélier est le feu de la vie. Il s’agit d’une énergie spontanée, jeune, presque indomptable, qui évoque autant la lumière que l’ombre, l’ordre que le chaos. Autrement dit, ce feu ne véhicule pas que des valeurs positives. Il porte en lui le désir, la domination, la jouissance voire la haine : on a là l’énergie vitale dans son côté aveugle, l’élan de la Nature qui convoite, qui s’entre-dévore, qui lutte contre elle-même et contre les éléments.

Cette énergie n’est pas consciente de l’ordre qui la sous-tend. Pourtant, la conscience cosmique (souvenir de l’unité et de l’Amour universels) est juste là, en arrière plan.

Le signe astrologique du Bélier : le renouveau.

Le Bélier est le signe du printemps, du renouveau, de l’impulsion vitale et des cycles de la Nature. Voilà la vie qui renaît de ses cendres après l’épreuve de l’hiver.

Car il a fallu mourir pour renaître, il a fallu se sacrifier pour réapparaître meilleur : tel est le fonctionnement et la marque de la vie. La force de la vie réside effet dans sa capacité à progresser, à se renouveler en se nourrissant de sa propre mort.

De même, sur le plan spirituel, il faut savoir mourir (renoncer à soi-même) pour s’élever. Le supplice de Jésus sur la croix en est la parfaite illustration : Jésus est l’Agneau pascal, il se sacrifie pour montrer le chemin de la mort vers la vie. Telle est la voie du salut.

Le masculin, la virilité.

Le bélier est un mouton non castré : il se définit par sa virilité. Le signe astrologique du Bélier évoque le masculin qui porte en lui la semence féconde (la vie, la Nature, le Yang), mais aussi l’incandescence, la violence, la guerre et la destruction.

Le signe astrologique du Bélier est en effet placé sous l’influence directe de Mars, dieu de la guerre (rappelons que le “bélier” est aussi une machine de guerre dont le but est d’enfoncer les murailles des villes assiégées).

En réalité, toute la difficulté du Bélier réside dans le contrôle de sa propre puissance. Si elle est mal comprise et utilisée, cette énergie risque d’être mise au service de l’ego, ce qui nourrira l’illusion de l’autonomie et de la séparation.

Le Bélier et la légende de Jason et la Toison d’or.

Dans la mythologie grecque, la Toison d’or est le pelage de Chrysomallos, bélier ailé créé par les dieux et auteur de miracles. Ce bélier ayant été sacrifié, sa toison est offerte au roi de Colchide, qui la fixe à un chêne sacré gardé par un dragon.

A quelques centaines de kilomètres de là, Jason est un jeune homme qui réclame le trône de la cité d’Iolcos à son oncle Pélias. Ce dernier promet de le lui rendre à condition qu’il mette la main sur la Toison d’or. Jason part donc vers la Colchide avec ses compagnons, les Argonautes. Après de nombreuses péripéties, il s’empare de la Toison d’or, la ramène à Iolcos et monte sur le trône.

Sur le plan symbolique, la Toison d’or représente l’étoffe solaire des héros. Elle est acquise à celui qui a mené une longue quête, bravant tous les dangers, prenant le risque de mourir pour être “couronné”.

Le signe astrologique du Bélier : caractère et personnalité.

Le caractère lié au signe astrologique du Bélier est double :

  • côté positif : ardeur, audace, initiative, vivacité, dynamisme, créativité, générosité, enthousiasme, fougue, courage, témérité, héroïsme, conquête, spontanéité, franchise, etc,
  • côté négatif : colère, agressivité, ambition, autoritarisme, égoïsme, impulsivité, impatience, immaturité, etc.

Ecoutant ses instincts, ses sensations et ses émotions, le Bélier aura tendance à foncer tête baissée, sans prendre en compte les autres. Passionné, il se nourrit de violence ; il aime le danger, les chocs et les prouesses.

Au final, le type Bélier est émotif-actif-primaire.

Les questions posées par le signe du Bélier.

Le signe astrologique du Bélier nous amène à nous questionner :

  • qu’est-ce qui bouillonne en nous ?
  • quelle est cette force vitale qui coule en nous ?
  • d’où vient notre goût pour la violence et le danger ?
  • comment raisonner et canaliser cette force instinctive ?

Au final, le signe astrologique du Bélier véhicule un fort dynamisme, mais qui a besoin d’être épuré et canalisé. En effet, l’influence de Mars amène immaturité, animalité, explosivité, violence et agressivité, ce qui peut durablement éloigner l’individu de la voie de la sagesse. Le risque est celui de l’aveuglement…

Accédez à tous les articles de notre série “astrologie” :

Modif. le 30 mai 2021

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :