Press "Enter" to skip to content

Le Capricorne : signe astrologique (une ère nouvelle)

5/5 (1)

Le Capricorne, signe astrologique : signification, symbolisme, interprétation. Pourquoi ce signe évoque-t-il l’entrée dans une nouvelle ère ? Quel caractère associé ?

Venant juste après le Sagittaire, la Capricorne constitue le dixième signe du zodiaque.

Né au solstice d’hiver, aux alentours de Noël au moment où la nuit est la plus longue, la Capricorne peut être associé à un moment de recul, d’intériorité, mais qui prépare une renaissance : c’est le moment où le Soleil “invaincu” s’apprête à reprendre sa marche ascendante.

Le solstice d’hiver marque la mort apparente de la Nature, mais une mort qui cache une vie spirituelle à son apogée : le Capricorne a le courage d’explorer son intériorité ; il représente l’être réalisé, sage, éveillé.

La richesse de cette vie intérieure évoque l’élément terre auquel le Capricorne se trouve rattaché : de la terre émerge la Vie et la spiritualité. Mais cet élément pointe aussi le risque d’un dévoiement vers un matérialisme ambitieux.

Dès l’Antiquité, le Capricorne est connu comme un animal fabuleux à tête et corps de chèvre (ou de bouc) et à queue de poisson. On le trouve en Mésopotamie sous le nom de Sukhurmashu ; il est associé à Enki, dieu des eaux douces, de la sagesse, de la magie, des arts et des techniques.

Issu des eaux profondes (à ce titre, le poisson peut symboliser la connaissance de soi), le Capricorne se transforme en chèvre, cet animal capable de grimper les montagnes les plus escarpées.

Dans la mythologie grecque, Amalthée était la chèvre qui allaitait Zeus, aidée par des abeilles. Le nectar et l’ambroisie coulaient de ses cornes, conférant l’immortalité à ceux qui y goûtaient. Selon une légende, Zeus aurait rendu hommage à Amalthée en en faisant une constellation : celle du Capricorne.

Voici les principales caractéristiques du signe astrologique du Capricorne :

  • Place dans le zodiaque : 10
  • Nature : cardinale (début de saison)
  • Période : 21 décembre au 19 janvier
  • Polarité : féminin
  • Elément associé : la terre
  • Influence : Saturne (structuration et sagesse)
  • Affinités : Vierge, Taureau, Scorpion, Poissons
  • Incompatibilités : Bélier, Balance, Gémeaux
  • Complémentarité : Cancer
  • Caractère : patient, sage, introverti, taciturne (adjectif lié à Saturne et au plomb)
  • Symbolisme associé : l’intériorité, la concentration des forces, la renaissance
  • Mythe associé : Amalthée
  • Couleur associée : le noir (le plomb lourd et opaque)
  • Métal associé : le plomb (lié à Saturne, le plomb est lourd, opaque et amalgamé : on doit faire l’effort de le visiter pour comprendre sa structure cachée. Le plomb symbolise la matière humaine.)
  • Pierre associée : l’onyx
  • Partie du corps associée : squelette
  • Chiffre associé : 3, 7, 10, 12 (chiffres symbolisant l’accomplissement et la perfection)
  • Caractère Unicode : ♑︎
  • Nom anglais : Capricorn

Sur le plan graphique, le symbole du Capricorne (♑︎) évoque un N se terminant par une boucle : on peut y voir une chèvre dont le train arrière se termine par une queue de poisson. Cette queue en forme de spirale évoque les cycles.

Entrons dans la signification du signe astrologique du Capricorne.

Le Capricorne : signe astrologique de l’ère nouvelle.

Le Capricorne est un animal double, à la fois chèvre et poisson. Cette ambivalence peut être lue comme une lutte entre deux principes opposés : les hauteurs et les profondeurs, la vie et la mort, l’évolution et l’involution.

Mais plus qu’une lutte, on peut y voir une correspondance ou une complémentarité, qui semble indiquer qu’il ne peut y avoir de progrès sans recul, de conquête sans abandon. Voilà une parfaite introduction à la loi des cycles.

Le Capricorne et les cycles.

Au coeur de l’hiver, au moment le plus sombre et le plus désespéré, le Capricorne annonce un rebond, une renaissance, autrement dit un cycle nouveau. Nous sommes au minuit de l’année, face à la “porte des dieux”, dans cet entre-deux qui nous invite à tourner la page, à nous projeter vers l’avenir sans pour autant renier le passé.

Le Capricorne s’est retiré sur lui-même. Il a concentré ses forces vitales intérieures, qui pourront bientôt rejaillir à l’extérieur. Les scories du passé ont été abandonnées : l’individu a renoncé à ce qu’il était, il est prêt pour une nouvelle vie.

Le Capricorne : une ère nouvelle.

Le signe astrologique du Capricorne annonce l’entrée dans une nouvelle année, porteuse d’espoir et de progrès.

A la même période, Noël est le “jour de la naissance” (cf. le thème de l’Homme nouveau), et aussi “la naissance du jour”, symbolisant la paix, la joie et le partage. C’est l’annonce d’un temps neuf, marqué par la rédemption et l’amour.

Le Capricorne sonne donc la renaissance de l’être, rendue possible par un processus de transformation intérieure. Ce processus rappelle directement les principes de l’alchimie spirituelle, science qui consiste à trouver l’or caché dans le plomb, autrement dit à prendre conscience de notre nature véritable.

Nous citerons deux principes essentiels de l’alchimie spirituelle qui peuvent éclairer le symbolisme du Capricorne :

  • la correspondance entre les opposés : Ce qui est en bas est comme ce qui est haut (Table d’Emeraude d’Hermès Trismégiste),
  • la connaissance de soi : Visite l’intérieur de toi-même, et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée (formule alchimique VITRIOL).

Le signe astrologique du Capricorne : caractère et personnalité.

A l’image de la créature mi chèvre mi poisson, le Capricorne présente un caractère ambivalent :

  • côté positif : il est patient, persévérant, prudent, industrieux, fidèle, sage, concentré, attentif, endurant, réfléchi, sérieux, sobre,
  • côté négatif : il est ambitieux, introverti, silencieux, taciturne, pessimiste, mélancolique, misanthrope, avare, froid, dur, effacé.

Dans son côté négatif, le Capricorne présente donc les caractéristiques de la terre d’hiver, dure, froide voire ingrate. Vu de l’extérieur, la vie semble avoir déserté l’individu. En réalité, cette désertion annonce une renaissance prochaine, une sortie des eaux profondes, une expansion.

Par ailleurs, le Capricorne représente l’individu qui a acquis la maîtrise de lui-même. Sage et patient, il ne se précipite jamais, préférant le silence de la réflexion aux bavardages du monde. Sa phrase de référence pourrait être la maxime du Taciturne : Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.

Les questions posées par le signe du Capricorne.

Le signe astrologique du Capricorne nous questionne :

  • quelle est cette vérité cachée au fond de nous ?
  • de quoi sommes-nous le reflet ?
  • que devons-nous abandonner pour pouvoir renaître ?

En conclusion, le Capricorne semble puiser sa force des profondeurs de la terre pour se préparer à renaître sous une forme nouvelle. Certes, le Capricorne n’est pas encore totalement revenu à la Vie, mais il connaît le chemin : il sait que la vérité se trouve cachée au fond de lui.

Ce chemin se révèlera être la voie du coeur.

Accédez à tous les articles de notre série “astrologie” :

Modif. le 10 juin 2021

Vous pouvez noter cet article !

Cookie Consent with Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :