Press "Enter" to skip to content

Le symbolisme du nombre 1000

5/5 (3)

Le symbolisme du nombre 1000 : interprétation et signification cachée. Qu’évoque mille sur le plan ésotérique et spirituel ?

Le nombre 1000 recèle un symbolisme profond, étroitement lié à celui des chiffres 0, 1, 10 et 100.

Dans les textes sacrés, mille évoque la multitude, mais aussi l’accomplissement, la perfection et l’infini.

Dans le yoga, le chakra Couronne est symbolisé par un lotus aux mille pétales. Dans la mythologie hindoue, l’Ananta est le serpent cosmique symbole de l’éternel infini, doté de 1000 têtes. Mille est aussi un nombre important dans la Bible.

En tant que 103, 1000 évoque le cube et ses trois dimensions, donc le ternaire.

Ce cube est un espace très sacré, à la fois matériel et spirituel. C’est le Saint des saint du Temple de Salomon (espace cubique selon la Bible) ; c’est encore la forme de la Jérusalem céleste dans le livre de l’Apocalypse. Précisément, selon le livre de l’Apocalypse, le règne de Jésus sur Terre est prévu pour durer 1000 ans.

Par ailleurs, 1000 est un nombre composé du 0 et du 1, deux chiffres qui composent le premier “couple cosmique” :

  • le 0 peut représenter la volonté créatrice,
  • le 1 représente la manifestation, la réalisation.

Dans presque tous les cas, 1000 évoque l’achèvement, l’aboutissement, le couronnement. C’est l’entrée dans une autre dimension, au-delà de la dualité, des apparences et des illusions.

Remarque : En gématrie, 1000 est la valeur numérique de la lettre hébraïque Aleph finale, clôturant l’alphabet. Cette lettre symbolise la richesse du parcours accompli.

Entrons dans le symbolisme du nombre 1000 et sa signification cachée.

Le symbolisme du nombre 1000 : signification.

Nombre globalisant, mille traduit l’idée d’éternité. Mais pour ceux qui prennent ce nombre au pied de la lettre, 1000 n’est qu’un long cycle qui a vocation à s’achever. Cette perspective donne lieu aux pires angoisses : c’est par exemple la croyance en la fin des temps qui s’est développée autour du passage à l’an 1000 et à l’an 2000. C’est, dans un autre genre, la doctrine millénariste défendue par certains courants du judaïsme et du christianisme.

Multitude et unité.

Le nombre 1000 évoque aussi bien la multitude (et la multiplication) que l’unité. A ce titre, 1000 est proche aussi bien du chiffre 1 que du million, du milliard, du billion et du billiard.

Le plus petit deviendra un millier, Et le moindre une nation puissante. Moi, l’Eternel, je hâterai ces choses en leur temps.
Ésaïe 60, 22

Notons que la réduction théosophique de 1000 est 1, signe d’une unité toujours présente dans la multitude, ou d’une multitude toujours incluse dans le Tout.

Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour.
2ème épître de Pierre 3, 8

Ce verset assimile l’éternité au jour présent, ce qui signifie que le présent donne accès à l’immortalité. En effet, celui qui vit dans le présent a réussi à vaincre la colère, la peur de l’avenir, la crainte de la mort, les regrets du passé et la culpabilité : il est parvenu à un état de sérénité et de sagesse. C’est ainsi que pour les pères fondateurs de l’Eglise, 1000 symbolise la perfection de la vie.

Au final, le nombre 1000 relie le point et l’étendue, l’esprit et la matière, l’unité et la dualité : il nous guide dans le monde physique tout en restant connecté à la Source éternelle.

1000 dans la Bible et le Coran : interprétation.

Dans la Bible, le nombre 1000 évoque une période de temps très longue, indéfinie, ou infinie.

Mille symbolise aussi les générations qui se succèdent et la vie qui ne s’arrête jamais :

L’Eternel est notre Dieu ; Ses jugements s’exercent sur toute la terre. Il se rappelle à toujours son alliance, Ses promesses pour mille générations, L’alliance qu’il a traitée avec Abraham, Et le serment qu’il a fait à Isaac.
Psaume 105, 7-9

Mille ans est donc le temps de l’éternité. C’est aussi celui de l’immortalité, c’est-à-dire de la vie dans le Royaume de Dieu (le paradis), synonyme de vérité, de paix et de bonheur sans fin.

Selon les textes et les légendes :

  • les jours de l’Arbre de vie durent mille ans,
  • Adam devait vivre mille ans dans le jardin d’Eden, mais il a vécu seulement 930 ans suite au péché originel (Genèse 5, 5),
  • dans le livre de l’Apocalypse (chapitre 20), le règne de Jésus dure 1000 ans,
  • dans le Coran, la Nuit du destin (ou Nuit d’Al-Qadr, nuit sacrée de la fin du ramadan) vaut « mieux que mille mois » (97, 3).

Au final, le nombre 1000 est le plus souvent associé à la parousie, c’est-à-dire la seconde venue du Christ sur la Terre, à la fin des temps. Mais l’Eglise catholique a condamné l’interprétation littérale de ce nombre, préférant le sens symbolique de date lointaine, indéfinie ou secrète… C’est bien cette définition qu’il faut retenir.

Lire aussi notre article : Le millénarisme : définition de cette doctrine religieuse.

Voir aussi :

Modif. le 26 février 2021

Vous pouvez noter cet article !

Cookie Consent with Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :