Press "Enter" to skip to content

La différence entre spiritualité, religion et philosophie

4.8/5 (5)

Quelle est la différence entre spiritualité, religion et philosophie ? Comment définir ces termes ? Quel rapport avec la foi et la métaphysique ?

Les termes spiritualité, religion, philosophie et métaphysique se recoupent et sont parfois confondus, mais comportent d’importantes nuances.

Tout d’abord, ces notions ont en commun de toucher à des questions essentielles qui concernent l’être humain et son existence :

Ces questions sont d’ordre métaphysique : elles questionnent ce qui est invisible, inconnu, ce qui est au-delà de la physique (c’est le sens du terme “méta-physique”), autrement dit ce qui est de l’ordre de l’esprit et du suprasensible.

Pourtant, la spiritualité, la religion et la philosophie proposent des manières différentes de répondre à ces questions.

Tentons de définir et de voir la différence entre spiritualité, religion et philosophie.

Spiritualité, religion et philosophie : définitions.

C’est la manière de répondre aux grandes questions existentielles qui fonde la différence entre spiritualité, religion et philosophie :

  • La spiritualité est une démarche intime qui peut se pratiquer avec ou sans cadre, avec ou sans référence à des traditions religieuses, spirituelles ou philosophiques. A noter qu’il existe aussi une spiritualité athée. La spiritualité est une recherche intuitive du sens de la vie, donc du bien-vivre et du bien-agir. Elle s’appuie le plus souvent sur des courants, des méthodes, des rituels ou diverses approches initiatiques allant du très sérieux au beaucoup moins sérieux.
    Exemples de pratiques spirituelles : la prière, la méditation, le yoga, le développement personnel, le chamanisme, le spiritisme, le mysticisme, ou encore certains ésotérismes.
  • Les religions quant à elles s’appuient sur des vérités révélées et des dogmes. Chaque religion forme un système de croyances et de valeurs morales accompagnées de pratiques codifiées que les fidèles sont invités à respecter. Par ailleurs, les religions répondent à la question précise du rapport en Dieu et l’Homme.
  • La philosophie est la recherche de la vérité sur la base d’un raisonnement logique. Dans sa dimension métaphysique, la philosophie s’intéresse à la question de l’être (ontologie) et à celle de la connaissance (épistémologie). Les philosophes élaborent des théories ou doctrines cohérentes, mais souvent incompatibles entre elles.
    Exemples de doctrines philosophiques : l’idéalisme, le réalisme, le matérialisme, le rationalisme, le scepticisme, le stoïcisme, l’existentialisme

Au-delà de ces définitions, il existe des ponts évidents entre spiritualité, religion et philosophie.

Les points de convergence entre spiritualité, religion et philosophie.

Voici quelques exemples de convergence :

  • nous l’avons vu, la spiritualité peut se vivre dans le cadre d’une religion et peut faire référence à des théories philosophiques,
  • certaines religions se basent sur une construction philosophique : c’est le cas du bouddhisme (lire notre article : le bouddhisme : religion ou philosophie ?),
  • certaines pratiques telles le yoga sont à cheval entre la tradition, la spiritualité et la philosophie,
  • la théologie, qui développe un discours rationnel à propos de Dieu, est à cheval entre la philosophie et la religion,
  • la foi est à cheval entre la religion et la pratique spirituelle (prière, méditation),
  • la métaphysique est une branche de la philosophie qui traite en autres de la question de Dieu et de l’esprit.

Le schéma suivant met en évidence ces convergences :

Différence spiritualité religion et philosophie

Construire son temple intérieur.

Que l’on pratique une spiritualité, une religion ou une réflexion philosophique, le but est toujours l’éveil personnel.

Cet éveil est un cheminement intime qui consiste en une ouverture progressive à la vérité. Il faut pour cela lâcher-prise, abandonner ce que l’on croyait acquis et savoir renoncer à ses illusions.

L’être en recherche doit se nourrir de toutes les pratiques qui peuvent résonner (et raisonner) en lui, tout en évitant l’erreur, le dogmatisme et le sectarisme.

En effet, une progression spirituelle réussie s’appuie à la fois sur la tradition, l’intuition et le raisonnement. A ce titre, les pratiques spirituelles peuvent parfaitement compléter les apports religieux et les doctrines des philosophes. Cette mise en perspective permettra de ne pas se perdre sur la voie.

Quelque soit le chemin emprunté, l’objectif final reste le même : la sagesse, le bonheur et la sérénité, fondements du “temple intérieur” propre à chacun.

Lire aussi notre article : La différence entre mystique et spirituel.

Et la franc-maçonnerie ?

La franc-maçonnerie de rite écossais ancien et accepté est un exemple de pratique rituelle à l’intersection entre la religion, la spiritualité et la philosophie.

La franc-maçonnerie se nourrit en effet de la tradition chrétienne (la Bible est le “Livre de la Loi Sacrée”) tout en se déclarant adogmatique. Le franc-maçon est invité à analyser personnellement le contenu des textes sacrés pour se forger sa propre opinion.

D’autres traditions nourrissent la pratique maçonnique : les religions à mystères de l’Antiquité, les traditions initiatiques anciennes telles l’alchimie, la chevalerie ou encore celle des bâtisseurs de cathédrales.

La franc-maçonnerie fait autant appel à la raison qu’à l’intuition. Le but premier est la connaissance de soi, qui ne peut relever que d’une démarche intérieure.

Forte de ces apports, la franc-maçonnerie s’appuie également sur deux spécificités :

  • l’initiation : c’est l’idée que l’accès à la vérité doit faire l’objet d’un dévoilement progressif,
  • le symbolisme : l’étude des symboles est un moyen d’accéder à la vérité par l’interprétation non-dogmatique du “langage universel” des signes.

Lire aussi notre article : Les franc-maçons croient-ils en Dieu ? La foi maçonnique.

Pour votre bibliothèque :

  • La petite voix, d’Eileen Caddy. Un petit trésor de méditation quotidienne : une pensée à lire chaque soir.

Modif. le 16 novembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :