Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Le signe d’ordre de l’Apprenti (planche)

5/5 (1)

Le signe d’ordre de l’Apprenti : que signifie-t-il ? Comment interpréter le signe du 1er degré ? Tentative de réponse à travers cette planche maçonnique.

Le signe d’ordre est l’un des principaux signes de reconnaissance des franc-maçons : il consiste à placer sa main droite au niveau du cou, les quatre doigts joints, le pouce formant une équerre. Le bras droit forme ainsi une perpendiculaire par rapport au reste du corps, alors que le bras gauche reste pendant.

Le signe d’ordre est effectué debout, au moment de la mise en ordre, chaque fois que le Vénérable Maître l’ordonne. C’est en particulier le cas lors de l’ouverture et de la fermeture des travaux. Par ailleurs, toute prise de parole se fait à l’ordre.

Dans l’instruction de l’Apprenti au REAA, on peut lire :

Demande : Que signifie le signe d’ordre ?

Réponse : La main droite, placée en équerre sous la gorge, contient le bouillonnement des passions qui s’agitent dans la poitrine et préserve ainsi la tête de toute exaltation fébrile, susceptible de compromettre notre lucidité d’esprit. Le Signe d’ordre de l’App. signifie : je suis en possession de moi-même et je m’attache à tout juger avec impartialité.

Le signe d’ordre est indissociable du signe pénal, qui consiste à retirer la main droite comme pour trancher la gorge, avant de laisser retomber le bras le long du corps. Ce signe renvoie au serment que l’Apprenti a prêté lors de son initiation, à savoir : « je préférerais avoir la gorge coupée plutôt que de révéler les secrets qui m’ont été confiés. »

Entrons dans la signification symbolique du signe d’ordre de l’Apprenti.

Voir aussi notre liste de planches au premier degré.

Le signe d’ordre de l’Apprenti : interprétation.

Le signe d’ordre comporte de multiples dimensions symboliques :

  • c’est d’abord un signe de reconnaissance,
  • il évoque ensuite un garde-à-vous : une marque de respect vis-à-vis des autres Frères, au premier rang desquels le Vénérable Maître,
  • il place tous les franc-maçons à égalité,
  • il est une indication que chacun est prêt à écouter et à travailler,
  • il rappelle le serment que nous avons prêté, autrement dit nos devoirs et nos obligations : il touche à l’honneur,
  • il renvoie au sacrifice : c’est le don de soi, le renoncement au corps pour servir une cause plus noble, plus juste, une cause qui dépasse notre simple individualité.

Se mettre à l’ordre, c’est placer son corps dans une certaine position ou disposition : c’est ordonner la matière, la rendre géométrique. Désormais, le corps-matière est placé sous le gouvernement de l’esprit : il peut se spiritualiser, s’universaliser. C’est ainsi que la pierre brute devient cubique.

Le signe d’ordre montre que nous sommes en train de passer du chaos à l’ordre. Nous parlons ici d’un ordre intérieur : il s’agit de nous libérer de nos passions, de nos illusions, de nos pensées subies pour discerner avec justesse et marcher vers la Vérité.

Le signe d’ordre évoque bien sûr l’équerre et le triangle : le ternaire est partout, indiquant le chemin spirituel à emprunter, en l’occurrence celui de la réconciliation des contraires. L’équerre introduit aussi la rectitude et la Justice.

La séparation de la tête et du corps.

Le signe d’ordre sépare la tête du corps, l’esprit de la matière, ce qui n’est pas sans rappeler l’Oeuvre au noir alchimique.

Il s’agit de mettre à distance son ego afin de libérer l’esprit de ce qui le maintenait en esclavage : nettoyée de ses attachements, la conscience peut enfin s’élever.

Comme le dit le rituel, la main droite placée sur la gorge contient le bouillonnement des passions qui s’agitent dans la poitrine. A moins que ce ne soit l’inverse : la main protègerait alors le coeur du bouillonnement du mental, ce mental qui a tendance à couper les cheveux en quatre et le monde en deux.

Dans tous les cas, cette séparation marque un renversement des rôles : nous ne sommes plus soumis à nos préjugés ni à nos instincts, nous sommes désormais capables de juger par nous-même.

Le signe d’ordre de l’Apprenti : autres interprétations possibles.

La main posée sur les cordes vocales invite à la maîtrise de la parole. On remarquera qu’il est difficile de s’emporter lorsqu’on est à l’ordre, de même qu’il est difficile de garder la parole un long moment… Le signe d’ordre incite donc au contrôle, à la maîtrise de soi et à la clarté du propos.

Par ailleurs, la gorge est le canal par lequel passe l’air, au sens de souffle spirituel ou pneuma. C’est le canal de la respiration, qui nous relie à la vie et au reste du monde. Poser la main sur ce canal, c’est prendre conscience de notre place dans l’univers, c’est faire le lien entre le microcosme et le macrocosme.

Conclusions sur le signe d’ordre de l’Apprenti.

Il faut insister sur la double dimension intérieure et extérieure du signe d’ordre de l’Apprenti. Se mettre à l’ordre, c’est envoyer une information claire à ses pairs : je suis prêt à avancer à vos côtés. C’est aussi opérer un conversion intérieure, nécessaire pour progresser sur le chemin de la Vérité.

Au final, le signe d’ordre borde la voie du travail intérieur ; il protège l’Apprenti de lui-même ; il lui rappelle ses engagements ; il l’incite à se tenir debout, droit et lucide sur le long chemin du progrès.

Un ouvrage pour aller plus loin :

La symbolique maçonnique du troisième millénaire, d’Irène Mainguy. Cet ouvrage est devenu une référence maçonnique. Simple et accessible mais complet, tous les symboles sont abordés.

Modif. le 12 avril 2022

Vous pouvez noter cet article !

Cookie Consent with Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :