Press "Enter" to skip to content

Le maillet et le ciseau : planche d’apprenti

5/5 (3)

Le maillet et le ciseau : quel est leur symbolisme en franc-maçonnerie ? Comment interpréter ces deux outils ? Voici une planche maçonnique au grade d’apprenti.

Le maillet et le ciseau figurent parmi les outils les plus importants de l’apprenti. Ce dernier les utilise pour dégrossir la pierre brute, symbole de l’homme en devenir.

La pierre brute est en effet à l’image du nouvel initié : imparfaite, sans forme, sans utilité, elle contient cependant la future pierre cubique qui s’insérera parfaitement dans l’édifice. L’initié aura alors trouvé qui il est, et en même temps le sens de sa vie.

Le maillet et le ciseau sont des outils de façonnage par excellence, alors que la plupart des autres outils sont utilisés pour la pose (le levier), le tracé ou le contrôle (règle, compas, équerre, fil à plomb, niveau).

Le maillet et le ciseau rappellent que l’apprenti est sur le chantier, au travail. Sur le plan symbolique, cela signifie qu’il a commencé le travail sur lui-même.

Entrons dans le symbolisme du maillet et du ciseau.

Lire aussi notre article : La pierre brute, le maillet et le ciseau.

Le maillet et le ciseau : deux outils complémentaires.

Indissociables, le maillet et le ciseau se complètent parfaitement :

  • Le maillet est actif : c’est l’outil par lequel on donne les coups. Il est le symbole de la puissance agissante, de la volonté de bâtir. Il donne le rythme, il marque le temps.
  • Le ciseau est passif : seul, il serait impuissant. C’est pourtant lui qui permet d’ôter la matière avec précision. Il guide et oriente l’effet des coups. Son caractère passif est tout relatif car il est en réalité en position intermédiaire entre le maillet et la pierre : il est le vecteur de la réalisation.

Alors que le maillet est force, le ciseau est discernement. Une trop grande force (signe d’une volonté non maîtrisée) pourrait mettre l’ouvrage en péril : la pierre serait mal taillée. Une volonté trop faible rendrait à l’inverse le ciseau inopérant.

Manier le maillet et le ciseau a donc à voir avec la maîtrise de soi et la conscience. La volonté, loin de se suffire à elle seule, doit être canalisée, orientée, réfléchie, c’est-à-dire consciente.

Remarque : le maillet est aussi utilisé par le Vénérable Maître les Surveillants pour imprimer le rythme des travaux sur le chantier.

L’homme en devenir.

Le maillet et le ciseau permettent de passer de l’intention à l’action. Mais manier ces outils comporte le risque d’un mauvais geste (sans retour en arrière possible) par manque de maîtrise ou de discernement.

C’est la raison pour laquelle il faudra utiliser des outils de contrôle : la règle et l’équerre permettront au tailleur de pierre de vérifier en permanence la régularité de sa réalisation. Ces outils lui indiqueront s’il doit ou non continuer à retirer de la matière, et à quel endroit, afin que la pierre (lui-même) puisse parfaitement s’insérer dans l’édifice (le cosmos).

Ôter la matière, c’est retirer ce qui fait obstacle à la pureté du raisonnement, à la Lumière et à la vérité.

Parmi ces impuretés, il y a les préjugés, les passions, et de manière générale toutes les illusions causées par l’ego. Citons aussi l’ignorance, la peur, la haine et l’attachement.

C’est par la connaissance de soi que ces obstacles pourront être levés : il faudra identifier le néfaste, l’inutile et le superflu en soi. Le maillet et le ciseau permettront de révéler la présence d’un espace pur caché au fond de soi-même, un espace qui pourra un jour accueillir la Lumière.

On l’a compris, l’initiation consiste à transformer l’homme brut en un être de Lumière. Le travail consiste à pénétrer la matière, à la visiter afin de trouver la pierre cubique qui s’y cache, comme nous y invite la formule VITRIOL. Cette pierre parfaite est le symbole de la pureté, de la beauté, de la force et de la sagesse.

Au final, la métaphore du tailleur de pierre nous incite à travailler sur nous-même : il s’agit d’abandonner nos mauvais penchants afin d’ouvrir les yeux sur notre identité universelle.

homme pierre brute

Sculpture de Fabrice Figuet, Rodez

Pour aller plus loin :

Modif. le 10 juillet 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :