Press "Enter" to skip to content

Les grands pèlerinages du monde

5/5 (1)

Les grands pèlerinages du monde : quels sont-ils ? En quoi consiste un pèlerinage ? Qui sont les pèlerins et que recherchent-ils ?

Les pèlerinages sont un phénomène universel présent sur tous les continents. Ils consistent en un déplacement de population vers un lieu considéré comme sacré : une basilique abritant des reliques, le lieu d’un événement miraculeux ou mythique, la tombe d’un saint ou d’un grand homme, etc.

Tous les centres de pèlerinage possèdent un fort pouvoir d’attraction spirituelle. Paradoxalement, plus le pèlerin s’en trouve éloigné, plus ce pouvoir se trouve renforcé.

Le chemin est au moins aussi important que la destination finale. Prendre la route, c’est se placer dans un temps singulier, dans une situation “extraordinaire”, très différente de la vie quotidienne.

Le pèlerin se place donc en rupture. Sortant de sa zone de confort, il devient un “étranger” : c’est le sens du mot latin peregrinus.

Abandonnant pour un temps tout ce qu’il possède (sa maison, son statut social, ses certitudes), le pèlerin n’est plus qu’un simple voyageur parmi les autres voyageurs. En se dépouillant, il se donne une chance de s’ouvrir aux autres et à ce qui le dépasse. C’est alors que sa conscience rencontre une autre réalité.

Enfin, les pèlerinages sont un phénomène populaire, spontané, difficilement maîtrisable. Ils sont vecteurs d’échanges commerciaux, artistiques et culturels. Ils sont souvent l’occasion de rencontres d’une grande richesse.

Cet article propose une liste des grands pèlerinages du monde.

Les grands pèlerinages du monde : liste.

Voici quelques-uns des plus grands pèlerinages du monde, classés par continent.

Les pèlerinages en Europe.

La pratique du pèlerinage est très ancienne en Europe : elle avait déjà cours en 2400 avant J-C à Stonehenge (Angleterre).

  • En France et en Espagne, le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, constitue un pèlerinage essentiel de la chrétienté. Les pèlerins partent de différents pays d’Europe pour atteindre le tombeau de l’apôtre saint Jacques en Galice,
  • Dans le sud de la France, le sanctuaire de Notre-Dame de Lourdes accueille des millions de pèlerins chaque année, qui se rendent sur les lieux des apparitions mariales de 1858 (manifestations de la Vierge Marie auprès de Bernadette Soubirous),
  • Au Portugal, le sanctuaire de Fatima draine une importante foule de pèlerins depuis les apparitions mariales de 1917,
  • En Bosnie, Medjugorje est un lieu de pèlerinage suite aux apparitions mariales de 1981,
  • En Italie, la ville de Rome est un centre de pèlerinage majeur, avec le Vatican et sa basilique Saint-Pierre. Le pèlerinage romain classique consiste en réalité à se recueillir dans 7 églises.

Citons aussi les pèlerinages du Mont Saint-Michel (Normandie), de Saint-Maximin la Sainte Baume (Provence), des Saintes-Maries-de-la-Mer (Camargue), de Canterbury (Angleterre), de Czestochowa (Pologne), du mont Athos (Grèce), de la basilique Notre-Dame de Montaigu (Belgique) ou encore du purgatoire de Saint-Patrick (Irlande).

Les pèlerinages du Moyen-Orient.

  • Jérusalem et la Terre sainte : les trois religions monothéistes (judaïsme, christianisme et Islam) se partagent ce lieu majeur du pèlerinage mondial. Les pèlerins visitent l’esplanade des Mosquées, se rendent au Mur des Lamentations, à la basilique du Saint-Sépulcre, à Bethléem ou encore en Galilée,
  • Le Hajj correspond pour les musulmans au pèlerinage de la Mecque, cinquième pilier de l’Islam. Selon le Coran, le Hajj est obligatoire pour tous ceux qui en ont la capacité physique et financière.
  • Citons aussi les nombreux pèlerinages du soufisme qui consistent à visiter le mausolée d’un ancien maître soufi, dit “Saint”.

Lire aussi : Pourquoi La Mecque est loin d’être le seul lieu de pèlerinage musulman.

Liste des grands pèlerinages en Asie.

  • En Birmanie, le mont Popa est un lieu sacré du bouddhisme situé sur un volcan éteint dominant la plaine de Mandalay,
  • En Inde, le pèlerinage du Chota Char Dham mène les fidèles hindous aux sources du Gange et de ses affluents. Il rassemble 4 lieux saints de l’Inde du Nord : Badrinath, Kedarnath, Gangotri et Yamunotri,
  • En Inde toujours, le Kumbh Mela est la grande “fête de la cruche” qui attire 4 fois tous les 12 ans des dizaines de millions de fidèles, dans 4 villes différentes. Tous les 12 ans, la “grande Kumbh Mela” se tient à Prayag, ce qui en fait le plus grand pèlerinage du monde. Il s’agit entre autres de s’immerger dans le Gange afin de se purifier des péchés (voir aussi ce documentaire),
  • Au Népal, Lumbini est le lieu de naissance du Bouddha, personnage central du bouddhisme ; c’est un lieu de pèlerinage très important, en même temps que l’un des 4 lieux saints du bouddhisme, les 3 autres étant Bodh-Gaya, Sarnath et Kusinagar, tous situés en Inde,
  • Au Japon, le Kumano Kodo est un pèlerinage classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il ne s’agit pas d’une voie unique mais d’un réseau de sentiers qui serpentent dans une nature luxuriante, reliant certains des plus beaux temples bouddhistes et shinto du pays,
  • Listons aussi les grands pèlerinages bouddhistes du Japon :
    • Shikoku,
    • Chugoku Kannon,
    • et Kansai Kannon.

Les pèlerinages du monde : Afrique (liste).

  • En Tunisie à Djerba, la synagogue de la Ghriba fait l’objet d’un pèlerinage annuel de la part des Juifs du monde entier,
  • En Ethiopie, Lalibela est un village classé au patrimoine de l’Unesco ; c’est un lieu très prisé des chrétiens coptes,
  • En Ethiopie toujours, Kulibi est une ville qui voit affluer chaque année un grand nombre de chrétiens et de musulmans pour vénérer Saint-Gabriel,
  • En Afrique du Sud, le village de Moria est depuis plus de 60 ans un grand centre de pèlerinage zioniste (culte chrétien), drainant des fidèles de plusieurs pays limitrophes.

Les pèlerinages en Amérique.

  • Au Brésil, la basilique Notre-Dame d’Aparecida (État de Sao Paulo) est un lieu de pèlerinage majeur : son sanctuaire abrite une statue de la Vierge Marie découverte en 1717, devenue depuis sainte patronne du Brésil,
  • Au Pérou dans la région de Cuzco, le festival des neiges (Quyllurit’i) draine chaque année des dizaines de milliers de pèlerins qui mêlent leur catholicisme au culte ancien des dieux précolombiens,
  • Au Mexique, Notre-Dame de Guadalupe attire chaque année des millions de pèlerins qui commémorent l’apparition de la Vierge Marie à un indigène en 1531. C’est le deuxième lieu le plus visité de la chrétienté,
  • Au Mexique encore, Teotihuacan était un haut lieu de pèlerinage à l’époque précolombienne.

En Océanie.

  • En Polynésie, les marae sont des espaces sacrés rectangulaires pavés de pierre, autrefois connus pour être des lieux de rassemblement, les voyageurs provenant de toutes les îles du Pacifique.

Les autres pèlerinages du monde.

Au-delà de ces pèlerinages “classiques”, il existe d’autres types de pèlerinages qui consistent à se rassembler pour des raisons non religieuses, en souvenir d’un événement particulier, dramatique ou fondateur.

Citons quelques exemples :

  • le pèlerinage du Mur des Fédérés au cimetière du Père Lachaise à Paris, en souvenir des morts de la Commune,
  • les pèlerinages sur les tombes des Résistants,
  • les pèlerinages sur la tombe des grands hommes,
  • les pèlerinages littéraires ou artistiques,
  • les pèlerinages sur les lieux d’exploits sportifs, par exemple le mont Ventoux en cyclisme,
  • ou encore, les pèlerinages personnels.

Citons aussi le pèlerinage sur les traces de Christopher McCandless, parti seul en Alaska en 1992 avant de mourir 4 mois plus tard ; cette aventure a inspiré le film Into the Wild.

Lire aussi notre article : Le but, c’est le chemin.

Modif. le 7 juillet 2021

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :