Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Le symbolisme du nombre 100

5/5 (2)

Le symbolisme du nombre 100 : interprétation et signification cachée. Qu’évoque la centaine sur le plan ésotérique, spirituel et anagogique ?

Le nombre 100 recèle un symbolisme riche, en lien étroit avec le chiffre 10, lequel évoque :

  • la complétude,
  • l’intégrité,
  • la perfection cosmique,
  • l’homme éveillé,
  • le retour à l’unité,
  • lire aussi notre article complet sur le symbolisme du chiffre 10.

100 et 10 sont tous deux composés du 0 et du 1, deux chiffres qui forment le premier “couple cosmique” :

  • le 0 peut être vu comme la source de tout, la volonté créatrice,
  • le 1 représente le monde créé, manifesté : c’est le Tout harmonieux et cohérent.

Tout comme le chiffre 10, 100 évoque un aboutissement, la fin d’un cycle. C’est le pourcentage le plus élevé, le score parfait, le siècle achevé, le centenaire ou encore le centuple de la Bible :

Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle.
Matthieu 19, 29

100 peut aussi être vu comme un seuil, un point de passage, le nombre 101 symbolisant l’entrée dans un nouveau cycle avec un risque de déséquilibre.

Mais nous allons voir que la signification la plus intéressante du nombre 100 concerne le rapport entre microcosme et macrocosme.

Remarque : En gématrie, 100 est la valeur numérique de la lettre hébraïque Qof (la hache).

Entrons dans le symbolisme du nombre 100 et sa signification cachée.

Le symbolisme du nombre 100 : signification.

Le nombre 100 allie unité et quantité. A ce titre, il relie les nombres 1, 10, 1000 ainsi que le million et le milliard.

100 éclaire les rapports entre microcosme (le petit monde) et macrocosme (le grand monde, le cosmos tout entier) : 100 est un monde à l’image d’ensembles plus petits ou plus grands. Ces mondes présentent les mêmes caractéristiques fondamentales, ils s’emboitent parfaitement pour composer le grand Tout.

Plus précisément :

  • 1 serait le macrocosme (Un-le-Tout mu par la grande loi d’Amour),
  • 10 serait l’homme éveillé, entre unité (1) et matière (100),
  • 100 serait la matière déployée (en tant que 10², 100 est assimilable au carré symbolisant la perfection matérielle), s’ouvrant sur une infinité de mondes possibles.

100 est donc l’expression d’une multiplication, d’une répétition sans dilution, ou d’une hiérarchie. Ce nombre peut aussi être associé à l’infini et au symbole du lemniscate (huit couché).

La réduction théosophique de cent, mille ou un million est toujours 1, signe d’une unité toujours présente, expression de la Loi incontournable. C’est aussi la preuve du rattachement de chaque microcosme au grand Tout.

Au final, le nombre 100 nous fait donc naviguer entre individualité et intégralité, entre dualité et unité : il nous permet de voyager dans le monde, de naviguer entre esprit et matière sans perdre le sens de l’existence.

Lire aussi nos articles :

Modif. le 14 juin 2021

Vous pouvez noter cet article !

Cookie Consent with Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :