Press "Enter" to skip to content

666 : pourquoi est-ce le nombre de la Bête ?

4.33/5 (6)

666 nombre de la Bête : pourquoi ce chiffre est-il celui du diable ? Quelle est la signification du nombre 666 dans la Bible et l’Apocalypse ?

666 nombre de la Bête est donc, selon la Bible, la “marque de la Bête”.

Dans le chapitre 13 de l’Apocalypse, la Bête est la créature qui surgit de la mer, accompagnée d’une deuxième bête issue de la terre. Il y a donc deux bêtes.

Ces bêtes semblent envoyées par Satan (Lucifer), qui dans Apocalypse 12, 7-9, a été en partie terrassé par l’archange Saint-Michel.

Voyons pourquoi 666 est le nombre de la Bête et quelle est sa signification.

Lire aussi notre article : Les différents noms du Diable et leur origine.

666 nombre de la Bête dans la Bible.

L’Apocalypse décrit la lutte finale entre le Christ et Satan (“le serpent, le dragon, le diable”), sous la forme d’une vision rapportée par Jean.

Le chapitre 13 introduit les deux bêtes comme suit :

1/ Alors, j’ai vu monter de la mer une Bête ayant dix cornes et sept têtes, avec un diadème sur chacune des dix cornes et, sur les têtes, des noms blasphématoires. (…)
11/ Puis, j’ai vu monter de la terre une autre Bête ; elle avait deux cornes comme un agneau, et elle parlait comme un dragon.
12/ Elle exerce tout le pouvoir de la première Bête en sa présence, amenant la terre et tous ceux qui l’habitent à se prosterner devant la première Bête, dont la plaie mortelle a été guérie.
13/ Elle produit de grands signes, jusqu’à faire descendre le feu du ciel sur la terre aux yeux des hommes :
14/ elle égare les habitants de la terre par les signes qu’il lui a été donné de produire en présence de la Bête ; elle dit aux habitants de la terre de dresser une image en l’honneur de la première Bête qui porte une plaie faite par l’épée mais qui a repris vie.
15/ Il lui a été donné d’animer l’image de la Bête, au point que cette image se mette à parler, et fasse tuer tous ceux qui ne se prosternent pas devant elle.
16/ À tous, petits et grands, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, elle fait mettre une marque sur la main droite ou sur le front,
17/ afin que personne ne puisse acheter ou vendre, s’il ne porte cette marque-là : le nom de la Bête ou le chiffre de son nom.
18/ C’est ici qu’on reconnaît la sagesse. Celui qui a l’intelligence, qu’il se mette à calculer le chiffre de la Bête, car c’est un chiffre d’homme, et ce chiffre est six cent soixante-six.

Interprétation :

  • La première bête, issue de la mer, incarne les persécutions de l’empire romain, comme décrit plus loin dans le récit.
  • La deuxième bête, issue de la terre, agit au service de la première : elle joue le rôle d’un faux prophète (ou antichrist), marquant les gens sur le front ou la main droite, comme le ferait un vrai prophète. Le signe marqué est 666 : la marque de la bête, évoquant souffrance, soumission, malheur et malédiction.

666 nombre de la Bête : pourquoi ?

Plusieurs hypothèses ont été formulées par les théologiens pour expliquer le nombre 666, sans qu’aucune ne réussisse jamais à s’imposer.

Il est dit dans le texte biblique que le chiffre de la Bête est “un chiffre d’homme” : 666 représente donc ce qui est humain, par opposition à ce qui est divin. Cela évoque la partie sombre de l’homme, décentrée, coupée de Dieu, refusant de se soumettre à la Loi universelle.

Remarque : Pour les chrétiens, Satan n’est pas le dieu du mal, mais simplement un ange (Lucifer) créé parfait par Dieu, mais s’étant retourné contre son créateur.

On peut tenter les différentes interprétations suivantes de 666, nombre de la Bête :

  • Dans l’Apocalypse, 7 est le chiffre de la perfection et de l’accomplissement divin (les 7 églises, les 7 lettres, les 7 sceaux, les 7 trompettes). Le chiffre 7 évoque en effet 6 + 1 : ce sont par exemple les 6 directions de l’espace complétées du point central, source de toutes les choses. Le 7 évoque donc l’existence d’un point d’origine, d’un principe transcendantal, bref, de Dieu. A l’inverse, le chiffre 6 peut suggérer un accomplissement total, mais sans le point central : c’est la négation du divin. C’est l’idée que Dieu n’est pas nécessaire, qu’il peut être effacé et remplacé. La répétition du 6 peut aussi suggérer une impossibilité de compter jusqu’à 7.
  • Répété 3 fois, le chiffre 6 peut symboliser la négation de Dieu sur trois plans : corps, âme et esprit. 666 serait à la fois la marque de l’aliénation physique, de la torture morale et du mensonge métaphysique.
  • Le chiffre 6 évoque le travail sans repos, la semaine sans dimanche, les six années de culture sans jachère : c’est donc la négation des commandements divins du Livre de l’Exode (chapitre 23, verset 10 / chapitre 34, verset 21).
  • Autrement vu, 666 peut correspondre à 999 à l’envers : ce serait le renversement de l’ordre céleste. En effet, le chiffre 9 évoque les 9 chœurs angéliques de la hiérarchie céleste, divisés en trois triades (séraphins, chérubins, trônes / dominations, vertus, puissances / principautés, archanges, anges).
  • D’autre part, 666 est le double de 333. Or 333 est le nombre de la puissance divine déployée : la Trinité qui s’exprime sur les trois plans de la matière, de l’homme et de Dieu. Par conséquent, 666 serait la marque du Diable qui tente d’imiter et de “doubler” Dieu, de le dépasser.
  • Dans le monde grec, on attribuait une valeur numérique à chaque lettre. Dans cette perspective, certains commentateurs on suggéré que 666 pouvait évoquer le nom de César-Néron, symbole de l’impiété romaine.

666 est donc le nombre de l’illusion, de l’orgueil, de l’ambition et de l’ignorance. C’est le nombre de celui qui se croit supérieur, qui pense détenir la vérité.

Le nombre de la bête représente l’homme qui n’a pas réussi à vaincre ses passions : son ego surdimensionné l’amène à croire qu’il peut se passer de Dieu.

Remarque : Selon Jean Wier, médecin et philosophe rhénan (1515-1588), l’armée des démons comporte 666 légions infernales commandées par 66 princes.

666 en grec.

A noter que le texte original de l’Apocalypse était écrit en grec.

666 en grec s’écrit ἑξακόσιοι ἑξήκοντα ἕξ (en lettres). En chiffres, cela donne :

666 en grec

Pour aller plus loin sur 666 nombre de la Bête :

  • Le dictionnaire des symbolesde Gheerbrant et Chevalier. Avec ses 1600 articles, cet ouvrage est une référence dans l’étude des symboles et des chiffres.

Modif. le 24 novembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :