Press "Enter" to skip to content

Les différentes écoles du bouddhisme

5/5 (1)

Quelles sont les différentes écoles du bouddhisme ? Qu’est-ce que le bouddhisme tibétain ? Qu’appelle-t-on le bouddhisme petit véhicule et grand véhicule ? Quelle différence entre le Theravada et le Mahayana ?

Le bouddhisme est une religion (ou philosophie) née au Vème siècle avant J-C en Inde, à la suite de l’éveil du Bouddha. Après la mort du Bouddha, des dissensions sont apparues au sein des communautés de moines, alors même que l’enseignement n’avait pas été fixé par écrit, donnant naissance à de multiples écoles.

Aujourd’hui, le bouddhisme se subdivise en trois courants principaux : le Theravada, le Mahayana et le Vajrayana. 

différentes écoles du bouddhisme

Voici les différentes écoles du bouddhisme.

Les différentes écoles du bouddhisme : 3 courants principaux.

.

1) L’école theravada, parfois dit “ancien véhicule” ou “petit véhicule” (hinayana).

Le bouddhisme theravada est la principale forme de bouddhisme en Asie du Sud et du Sud-Est (en rouge sur la carte ci-dessus). Cette école se veut l’héritière de l’enseignement originel du Bouddha. C’est donc la version modernisée mais orthodoxe du bouddhisme primitif.

Ce courant est souvent appelé bouddhisme hinayana c’est-à-dire “petit véhicule” parce qu’il semble privilégier la libération personnelle et le salut par l’effort individuel ; c’est en tous cas l’analyse qu’en font les adeptes de l’école mahayana ou “grand véhicule”.

Cette forme de bouddhisme implique, pour s’élever spirituellement, de prendre refuge dans les Trois Joyaux.

Selon ce courant, il y aurait en réalité trois moyens d’atteindre l’éveil :

  • le véhicule des auditeurs, qui consiste à écouter l’enseignement du Bouddha,
  • le véhicule des solitaires, qui sont ceux qui trouvent la voie par eux-mêmes, dans le silence,
  • les parfaits Bouddha, qui s’éveillent par eux-mêmes et enseignent la voie aux autres.

C’est une forme de bouddhisme élitiste, qui s’adresse avant tout aux moines. Ces derniers s’interdisent toute activité dans le monde pour cultiver le non-attachement. Ils ne travaillent pas, ne cuisinent pas. Ils mendient leur nourriture et dépendent de la population.

Remarque : le Theravada est parfois appelé “ancien véhicule”.

2) L’école mahayana ou “grand véhicule”.

Parmi les grandes écoles du bouddhisme, il a aussi le bouddhisme mahayana, ou bouddhisme “grand véhicule”, qui prône la libération universelle de tous les êtres, y compris à l’aide du petit véhicule. Il apparaît vers le début de l’ère chrétienne dans le nord de l’Inde avant de se diffuser en Chine, Corée et Japon (en jaune sur la carte ci-dessus).

Au Japon, le bouddhisme zen est une émanation de ce courant.

Selon cette forme de bouddhisme, l’être éveillé est celui qui fait le vœu de rester dans le monde pour aider tous les êtres vivants à se délivrer de la souffrance, quitte à renoncer au nirvana et à rester dans le cycle des existences. Ici, l’amour, la bienveillance et la compassion sont aussi importants que la compréhension intime du monde.

Autres différences :

  • alors que l’école theravada s’appuie sur le Canon pali (canon primordial), le Mahayana s’appuie sur des sutra tardifs,
  • alors que l’école theravada reconnaît le seul Bouddha historique (Bouddha Gautama, ou Shakyamuni), l’école mahayana considère que le Bouddha est présent sous des formes différentes, donnant naissance à un véritable panthéon fortement influencé par les cultures locales,
  • dans le Mahayana, chacun porte en lui le même potentiel d’éveil que le Bouddha, ce qui n’est pas le cas dans le Theravada,
  • alors que dans le Theravada, l’essentiel est de contrôler son mental de manière silencieuse et personnelle, il est possible dans le Mahayana de s’aider d’instruments extérieurs : cloches, tambours, mantras, etc.
  • alors que l’école theravada insiste sur la sagesse, l’école mahayana insiste sur la foi et la compassion.

Au final, le bouddhisme mahayana est plus engagé, plus social et moins élitiste que le bouddhisme theravada. Il est aussi plus divers, avec de très nombreux courants.

3) Le bouddhisme vajrayana.

D’origine indienne, le bouddhisme vajrayana (en orange sur la carte) correspond en particulier au bouddhisme tibétain. Ce dernier rassemble quatre écoles, dont Gelugpa, célèbre grâce au dalaï-lama qui en est issu. C’est la forme de bouddhisme la plus connue et la plus pratiquée en occident.

“Vajrayana” signifie véhicule du diamant. Le bouddhisme vajrayana nécessite la connaissance du petit véhicule et du grand véhicule. Il emprunte principalement au bouddhisme mahayana (dont il peut être considéré comme une branche), à l’hindouisme, et utilise les mantras et les tantras.

Il est considéré comme un véhicule plus rapide que le Mahayana ou le Hinayana pour atteindre l’Eveil.

Dans ce courant, le maître spirituel (gourou) joue un rôle essentiel. Au Tibet, cela s’est traduit par la mise en place d’un système théocratique basé sur le pouvoir des lamas.

Lire aussi : Petit véhicule et grand véhicule dans le bouddhisme.

Vous pouvez noter cet article !

Mission News Theme by Compete Themes.
%d blogueurs aiment cette page :