Press "Enter" to skip to content

Le Premier Surveillant : qui est-il ?

5/5 (1)

Qui est le Premier Surveillant ? Quel est son rôle en Loge ? Voici une approche du rôle du Premier Surveillant au REAA.

“Premier Surveillant” est avant tout une charge, un devoir, un engagement.

Le Premier Surveillant assiste et seconde le Vénérable Maître : il est le “Second Maillet”. Il est avec le Second Surveillant l’un des trois officiers qui dirigent les Travaux de la loge.

L’existence des surveillants en loge est l’héritage de la maçonnerie opérative. Autrefois, sur les chantiers de construction des cathédrales, des maîtres étaient en charge de diriger et de superviser le travail des ouvriers, Apprentis et Compagnons.

Voyons précisément qui est le Premier Surveillant en loge et quel est son rôle.

Qui est le Premier Surveillant ?

Traditionnellement, le Premier Surveillant représente Hiram, roi de Tyr (à ne pas confondre avec Hiram Abi), chargé de faire acheminer les matériaux pour la construction du Temple de Salomon.

Son plateau est surélevé de deux marches et se situe à l’Occident, symbole du Soleil couchant, près de la colonne B, et dans l’alignement de la Colonne des Apprentis.

Quel est le rôle du Premier Surveillant en loge ?

Le Premier Surveillant assiste le Vénérable Maître lors de l’ouverture rituelle des travaux : il s’agit alors de faire passer la Loge des ténèbres à la Lumière et du chaos à l’ordre.

Mais avant cela, il doit, avec le Second Surveillant, s’assurer que tous les assistants qui décorent les colonnes du Septentrion et du Midi sont d’authentiques et réguliers franc-maçons.

Cette légitimité va bien au-delà d’une simple vérification : elle confère à tous les frères présents un profond sentiment d’appartenance.

Lors de cette vérification, les deux surveillants partent des ténèbres du couchant pour remonter vers l’Orient éclairé, et ainsi, à l’image de la Lune qui réfléchit la lumière du Soleil, redescendent empreints de cette Lumière orientale pour illuminer leur colonne respective.

Le Premier Surveillant est également chargé d’observer le coucher du Soleil pour assister le Vénérable Maître à la fermeture des travaux : “fermer la carrière du jour, payer les ouvriers et s’assurer qu’ils sont satisfaits”. Le salaire est signe d’enrichissement spirituel, intellectuel et moral.

Le Premier Surveillant tient en main un maillet, symbole d’un pouvoir reçu et transmis, qui permet à chaque Surveillant de remplir sa fonction en parfaite harmonie avec le Vénérable Maître. Symbole du pouvoir temporel et du commandement, le Maillet marque par ses percussions le temps et ponctue les travaux. Il se tient en main droite et se porte sur la poitrine en formant une équerre.

Le Premier et Second Surveillant participent ainsi au maintien de l’ordre ; ils régissent la prise de parole en signalant au VM les assistants de leur colonne qui souhaitent prendre la parole : celle du Midi pour le Premier Surveillant et celle du Septentrion pour le Second Surveillant.

Sur leur plateau respectif, un flambeau est posé, rappelant la progression et la régression rituelle de la Lumière.

Le bijou du Premier Surveillant : le Niveau.

Le Premier Surveillant porte à son sautoir un bijou représentant le Niveau, outil qui sert à déterminer l’horizontale, laquelle ne peut être bien établie qu’en référence au fil à plomb (symbole du Second Surveillant).

Au temps des bâtisseurs de cathédrales, le niveau était appelé “archipendule” ou “niveau à perpendicule”. En franc-maçonnerie, le Niveau se présente sous la forme d’une équerre à angle droit et bras égaux, d’où pend accroché en son centre un fil à plomb, qualifié de perpendiculaire. Les deux bras sont reliés par une traverse, qui porte à mi-longueur un trait vertical, appelé ligne de foi, sur lequel doit s’aligner le fil à plomb.

Symboliquement, la ligne de foi représente la conscience de son être propre, issue d’une élévation intérieure et d’un long travail sur soi. Trouver le centre sur cette ligne de foi, c’est penser et agir de manière équilibrée.

On retrouve ainsi le Premier Surveillant sous les signes complémentaires de l’Equerre, attribut du Vénérable Maître et de la Perpendiculaire, attribut de Second Surveillant. Cette interaction agissante donne naissance au Niveau, symbole de soumission à la Loi commune qui s’impose à tous, et représente l’égalité, l’équilibre et la Justice que tout Maçon doit percevoir dans sa réflexion.

Ainsi, le Premier Surveillant doit incarner l’équité, afin que toutes les pierres s’assemblent pour édifier un ensemble harmonieux : le Temple.

Le Premier Surveillant en loge : mise en perspective.

Le Premier Surveillant doit être conscient qu’il est la seconde lumière de la Loge et l’adjoint du Vénérable Maître, d’où sa fonction étroitement liée au symbolisme du pilier Force, qui porte et dirige.

D’ordre dorique, ce pilier évoque une idée de robustesse, d’où émane la puissance absolue de la Lumière, qui permet de faire exister ce qui a été conçu selon l’ordre de la Sagesse, représentée par le Vénérable Maître, tout en s’inspirant de la Beauté, associée au Second Surveillant, qui représente l’unité harmonieuse de la Lumière qui orne.

On peut même dire que le Premier Surveillant est chargé de mettre en oeuvre la pensée du Vénérable Maître (“Que nos regards se tournent vers la Lumière”), de lui donner force et de faire en sorte qu’elle puisse être animée correctement, afin de permettre au Second Surveillant de lui donner forme.

Nous retrouvons là un acte de création primordial se déroulant en trois phases à savoir : conception, réalisation et contemplation esthétique de l’oeuvre.

En franc-maçonnerie, la Force du Premier Surveillant est créatrice. Elle invite à mettre en oeuvre une énergie ordonnée à travers des valeurs telles que Sagesse, Connaissance, Devoir ou Vertu.

Associée au Maillet et au Ciseau, la Force permet de tailler la pierre et de la transformer en oeuvre d’art.

Ainsi, le Premier Surveillant a pour mission fondamentale de transmettre les vertus maçonniques, entre le Vénérable Maître et le Second Surveillant.

La formation des Compagnons.

Par la qualité de son enseignement et de son conseil fraternel, le Premier Surveillant peut espérer voir chaque frère Compagnon, fidèle aux valeurs maçonniques, devenir un véritable Maître Maçon et assurer ainsi la pérennité de l’oeuvre.

Entre bons sens et approfondissement, le Premier Surveillant doit aider les Compagnons à progresser sur le chemin de la perfection, pour tendre vers la Lumière qui éclaire l’esprit, favorise l’introspection, libère des préjugés et permet d’établir l’ordre à l’intérieur de soi-même.

Dans sa tâche, il reçoit du Second Surveillant des “pierres” déjà bien dégrossies, même si elles ne sont pas toujours identiques. Si le temps maçonnique n’est jamais le même pour tous, il est donc essentiel qu’il veille à ce que personne ne soit oublié sur le chemin, car toutes les pierres, mêmes inégales, sont précieuses et doivent être valorisées pour servir l’Édifice. C’est de cette diversité que dépendra la qualité de la réalisation commune.

Le Premier Surveillant devra veiller à insérer la bonne pierre au bon moment, tout en gardant à l’esprit que le Compagnon est avant tout un homme libre. S’il est nécessaire d’éclairer ses pas sur le chemin de la connaissance, le rôle du Premier Surveillant est de lui donner l’élan nécessaire pour qu’il poursuive sa progression par ses propres moyens.

Toutefois, le Premier Surveillant veillera à estomper les rugosités des pierres, à harmoniser les caractères et les différences, dans un effort collectif. A ce titre, il faut associer le Premier Surveillant à la valeur Travail, qui permet d’avancer dans la découverte de la vérité et dans l’édification du Temple intérieur comme extérieur.

Selon Voltaire, la sacralisation du Travail éloigne trois grands maux : le besoin, le vice et l’ennui.

Au final, le Premier Surveillant doit insuffler cette envie de travailler, de découvrir et de progresser : c’est la volonté d’agir par laquelle chacun pourra s’éprouver et s’affiner.

Voir aussi :

Pour aller plus loin :

Modif. le 24 septembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :