Press "Enter" to skip to content

La corde à nœuds en franc-maçonnerie (les lacs d’amour)

5/5 (1)

La corde à nœuds en franc-maçonnerie : quel symbolisme, quelle signification ? Que sont les lacs d’amour et comment les interpréter ?

La corde à nœuds, aussi appelée “houppe dentelée”, est un élément de décor intérieur des temples maçonniques.

Il s’agit d’une corde composée de 12 nœuds (entrelacs ou “lacs d’amour”) qui fait le tour de la loge, de la colonne B à la colonne J. Elle délimite ainsi l’espace sacré.

La corde se termine à chaque extrémité par une houppe dont les fils peuvent symboliser les racines de l’arbre de vie ou la communauté des humains assemblée, formant une corde unique et impossible à rompre.

La corde à nœuds évoque entre autres :

  • le cordeau des maçons opératifs, qui servait à tracer, mesurer ou former des angles droits. En effet, les 12 nœuds du cordeau permettaient de composer un triangle rectangle dont les côtés faisaient respectivement 3, 4 et 5 nœuds. La corde est donc ici mesure, rectitude et proportion,
  • la corde du bagnard, symbole de l’épreuve de transformation que l’initié doit subir. Cette corde représente la séparation – ou le lien – entre l’esprit (la tête) et la matière (le corps). De même, dans la loge, la corde à nœuds sépare – ou relie – le ciel étoilé et la terre.

De façon générale, la corde évoque :

  • l’ascension (comme les échelles, les cordes servent à grimper, à passer différents degrés),
  • la rectitude (la loi, l’axe du monde),
  • le lien, ce qui nous relie au monde, et qui nous rend vivant. C’est par exemple le cordon ombilical qui nous relie à la mère, à la “source”,
  • l’union,
  • la force,
  • la tension,
  • etc.

Quant aux nœuds, il peuvent symboliser les épreuves à passer (la nécessité de revenir en arrière, de dénouer une difficulté pour pouvoir avancer), les paliers, mais aussi l’alliance, l’amour et la fraternité (les nœuds réunissent, embrassent, étreignent).

La corde à nœuds peut aussi être interprétée à travers les chiffres :

  • la corde, bien qu’unique, possède deux extrémités : elle est à la fois unité et dualité ; elle réconcilie l’amour et la haine ; elle est l’alpha et l’oméga, le début et la fin,
  • la corde possède 12 nœuds, un nombre qui évoque précisément l’unité et la dualité (12 étant formé des chiffres 1 et 2),
  • le nombre 12 renvoie aussi aux douze signes du zodiaque qui forment l’image du cosmos, aux 12 mois de l’année, ou encore aux 12 heures du travail maçonnique,
  • en tant que 3×4, 12 est le produit du ternaire (l’esprit, le divin) et du quaternaire (la matière, la création, les 4 éléments, les 4 directions) : c’est le nombre de l’unité totalisante,
  • quand aux lacs d’amour, ils adoptent la forme d’un 8 couché ou d’un lemniscate. Notons que le nombre 8 est le symbole de l’amour et de la fraternité chez les Pythagoriciens. C’est aussi le symbole de l’infini, de la perfection, de l’ordre cosmique, de l’équilibre des énergies, du cycle fermé ou abouti.

D’autre part, la corde, par sa forme circulaire dans la loge, évoque le domaine de l’esprit : l’abstrait qui donne naissance à toute chose concrète. A ce titre, elle représente les limites du monde manifesté, ordonné : elle est un dedans, un intérieur qui nous protège du dehors et de ses dangers.

Mais nous allons voir que le symbolisme de la corde à nœuds peut encore être approfondi.

Remarque : la corde à nœuds et les lacs d’amour sont aussi représentés sur les couvre-chefs des Maîtres.

Entrons plus en détails dans le symbolisme de la corde à nœuds et des lacs d’amour en franc-maçonnerie.

Lire aussi notre article sur le nœud de Salomon et son symbolisme.

La corde à nœuds en franc-maçonnerie : symbolisme.

La corde à nœuds maçonnique est peut-être le symbole le plus abouti du voyage initiatique du franc-maçon. Les cordes et les nœuds n’évoquent-ils pas les cordages des navires qui affrontent l’océan ?

Chaque nœud représente une épreuve et une étape. Un nœud est une boucle, un retour sur soi-même, une exploration intérieure, une manière de chercher son chemin, de décortiquer l’expérience vécue. Le nœud peut aussi être un tournant dans la vie, une bifurcation, une prise de conscience, ou encore une transgression nécessaire pour pouvoir révéler une autre vérité.

Ici, la notion d’épreuve est centrale : le nœud se noue dans la dualité et le conflit, il représente une sorte de labyrinthe : telle est l’expérience terrestre à vivre, celle de l’incarnation et les difficultés qui l’accompagnent. Sans cette expérience, aucune progression ne serait possible. Ainsi, de l’aspect négatif du nœud émerge le positif : les ténèbres se dissipent, les voiles tombent, le centre du labyrinthe apparaît, la voie se dessine.

D’autre part, le nœud peut faire penser au plomb alchimique, matière opaque, amalgamée, nouée, embrouillée, mais de laquelle émergera l’or, c’est-à-dire l’être accompli et éveillé.

Autrement vu, les nœuds de la corde sont tels des centres énergétiques (cf. les chakras de la kundalini, les séphiroths de l’arbre de vie kabbalistique) : ils représentent différents niveaux de conscience, différents points d’équilibre, différents paliers dans la progression de l’individu.

Ainsi, chaque nœud est une station, un carrefour, un centre, mais aussi un tremplin pour aller plus loin.

La corde à nœuds et les “lacs d’amour”.

Les lacs d’amour sont des nœuds qui peuvent aussi bien être serrés que distendus.

Ces lacets peuvent symboliser les liens entre les hommes, qui sont parfois étroits, parfois lâches. Mais le fait est que le nœud ne pourra jamais être dénoué : nous sommes indéfectiblement liés aux autres, à nos frères. Nous faisons partie de l’édifice humain, nous sommes imbriqués dans le Tout universel.

A ce titre, il faut souligner la présence du terme “amour” dans les lacs d’amour : il s’agit de l’amour fraternel certes, mais aussi et surtout de la grande loi d’Amour, qui est une loi d’unité et d’interdépendance, nous rappelant qu’aucun être ne peut se couper de sa communauté ou de son environnement.

On peut aussi voir dans le nœud la solidité des liens de fraternité maçonnique, ce qui rappelle directement la chaine d’union.

Comment faire un nœud maçonnique ?

Voici la méthode pour créer un lac d’amour maçonnique :

faire un noeud lac amour

Si l’on accepte de voir dans le mouvement de la corde le cheminement du franc-maçon, alors la formation du nœud représente le chemin qui passe par soi-même : le fil passe par la boucle (le “trou”) formée par le retour sur soi, c’est-à-dire par la réflexion. Cette boucle qu’il faut traverser, c’est peut-être l’œil de notre conscience : la possibilité d’entrer dans un monde nouveau.

Au final, la corde à nœuds évoque l’unité, l’universalité et la force des liens de fraternité qui unissent ou devraient unir les hommes entre eux. Chaque nœud représente un mystère à percer : notre devoir est de mener l’effort pour passer l’épreuve, qui consistera à se “traverser” soi-même.

Pour aller plus loin sur la corde à nœuds en franc-maçonnerie :

Voir aussi notre liste de planches au 1er degré.

Modif. le 18 mai 2021

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :