Press "Enter" to skip to content

La signification de la couleur rose

5/5 (2)

La signification de la couleur rose : symbolisme et sens caché. Quelle interprétation faire du rose ?

Le rose est une couleur primaire : c’est un rouge nuancé, désaturé, c’est-à-dire associé à une certaine dose de blanc. Rappelons que le rouge est la couleur de l’amour passionné, alors que le blanc représente la sagesse et la pureté.

Rouge adouci, édulcoré, épuré, certains diront dilué, fade ou même dénaturé, le rose est une couleur ambiguë qui évoque l’enfance, la jeunesse, la féminité, la maternité, mais aussi le romantisme et la séduction.

Le nom de la couleur « rose » est issu du rosier, duquel elle est indissociable. Les fleurs du rosier sont belles, délicates et raffinées. Elles ont vocation à s’épanouir, à changer d’état.

Remarque : au Moyen-Age, le rose était synonyme de virilité. Ca n’est qu’au XXème siècle qu’il a été associé à la féminité.

Entrons dans la signification et le symbolisme de la couleur rose.

Lire aussi notre article sur le symbolisme de la rose (fleur).

La signification de la couleur rose et son symbolisme.

Couleur douce, rassurante, réconfortante, le rose est un rouge auquel on aurait retiré la violence des passions (émotions, instincts, sexualité…).

Le rose de l’enfance.

A partir des années 1920, le rose est la couleur des petites filles que l’on retrouve dans les chambres, les vêtements, les tutus, les jouets, les dessins animés (La panthère rose), le lait-fraise, les bonbons à la praline, la grenadine, la barbe à papa, etc.

C’est aussi la couleur des jeunes adolescentes qui n’ont pas encore le droit de se peindre les lèvres en rouge et qui lisent des romans à « l’eau de rose ». C’est la couleur de la virginité ou de la femme en puissance.

Alors que le rouge évoque le sang des règles et la sexualité, le rose représente la pureté, l’innocence, l’ingénuité, la candeur, la naïveté voire la niaiserie.

Le rose évoque les fleurs des rosiers en bouton, alors que le rouge est associé aux fleurs ouvertes, sexuellement prêtes.

En réalité, la couleur rose annonce un passage, une transition de l’enfance vers un autre état, plus mâture et assumé. Symbole de l’inconscience (au sens de non-connaissance de soi), le rose est destiné à laisser la place au rouge de la femme accomplie. Il s’agit là d’une recherche d’identité.

Notons que le rose est aussi associé à l’aurore.

Le féminin.

La signification de la couleur rose est intimement liée au féminin.

Le rose évoque :

  • la beauté féminine,
  • la mode (tailleurs, sacs à main…),
  • la nudité (couleur de la chair),
  • la séduction, la romance, le romantisme, les sentiments doux et contenus (cf. la poésie courtoise du Moyen-Age),
  • le parfum,
  • les fleurs (rosiers, pivoines, lilas, belles-de-nuit…),
  • l’amour pur et fidèle,
  • le couple harmonieux et stable,
  • la tendresse,
  • le mariage,
  • la maternité (couleur des mamelons, des bébés…),
  • etc.

La femme en rose s’affiche sans passion débordante. Fragile, elle est presque toujours entourée et protégée par un homme.

Mais le rose traduit parfois une féminité prude, chaste, abstinente, voire farouche (cf. les piquants des branches de rosier). Ceci évoque la femme qu’il faut savoir rassurer ou « dompter ».

Au contraire, le rose peut parfois être vu comme une invitation à la transgression et à l’érotisme ; cette couleur est parfois associée à la pornographie et à la prostitution. Notons que le rose est aujourd’hui la couleur de la fierté homosexuelle.

Remarque : le tailleur rose que Jackie Kennedy portait le jour de l’assassinat de JFK en 1963 est resté célèbre. Les tâches de sang sur ce vêtement évoquent la pureté souillée par la violence du crime.

La couleur rose : autres interprétations symboliques.

La couleur rose véhicule d’autres interprétations symboliques :

  • le rose est l’image du rêve, de l’imagination (les licornes, les éléphants roses…) et du bonheur (« la vie en rose »),
  • c’est une couleur qui peut être associée au printemps (couleur de certaines fleurs et baies),
  • en Inde, le rose est la couleur de Ganesh (dont la tête est celle d’un éléphant), symbolisant la sagesse,
  • au Japon, le rose est la couleur des cerisiers en fleurs (cf. la coutume de hanami), qui symbolise le renouveau printanier mais aussi le côté éphémère de la vie.

En psychanalyse, le rose est la couleur du rêve, souvent associée à l’énergie du psychisme. C’est aussi la couleur de la chair, de la naissance, de l’incarnation, de la transformation. Aimer le rose peut être le signe d’une incapacité à entrer dans l’âge adulte, ou d’une impossibilité de s’assumer…

Pour votre bibliothèque :

Lire aussi nos articles :

Modif. le 3 avril 2021

Vous pouvez noter cet article !

Cookie Consent with Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :