Press "Enter" to skip to content

Les 33 degrés du REAA (Rite Écossais Ancien et Accepté)

5/5 (1)

Quels sont les 33 degrés du REAA (Rite Écossais Ancien et Accepté) ? A quoi correspondent les grades symboliques et les hauts grades maçonniques ?

A l’origine de la franc-maçonnerie, les loges ne connaissaient que deux degrés : Apprenti et Compagnon.

Le degré de Maître n’est apparu que vers 1730. Quant aux hauts grades, ils ne sont apparus que vers la fin du XVIIIème siècle pour compléter le grade de Maître.

Le Rite Écossais Ancien et Accepté, un des plus importants rites maçonniques, comporte ainsi 33 degrés, soit 3 degrés symboliques et 30 degrés complémentaires.

A noter que les degrés “supérieurs” sont le plus souvent gérés par des organismes indépendants de ceux qui gèrent les trois degrés symboliques. Par exemple, en France, la Grande Loge de France est l’une des obédiences qui administre les 3 premiers degrés, tandis que le Suprême Conseil de France est son pendant pour administrer les 30 degrés suivants.

Quelques définitions :

  • un degré est un niveau dans la hiérarchie maçonnique,
  • un grade est le titre conféré à un membre ayant atteint le degré correspondant.

Voici les 33 degrés du REAA et leur appellation.

Les 3 premiers degrés en loge symbolique au REAA.

Les loges symboliques, aussi appelées “loges bleues” du fait de la couleur utilisée pour leur décoration, accueillent leurs membres aux 3 premiers degrés :

  • 1er degré : Apprenti
  • 2ème degré : Compagnon
  • 3ème degré : Maître

Les degrés supérieurs ou “hauts grades”.

Au REAA, il existe 30 degrés supérieurs, répartis en différents types d’ateliers et vaillances.

Voici leur nom, selon la hiérarchie retenue par le Suprême Conseil de France :

Loges de perfection : 

  • 4ème degré : Maître Secret
  • 5ème : Maître Parfait
  • 6ème : Secrétaire Intime
  • 7ème : Prévôt et Juge
  • 8ème : Intendant des Bâtiments
  • 9ème : Maître Élu des Neuf
  • 10ème : Illustre Élu des Quinze
  • 11ème : Sublime Chevalier Élu
  • 12ème : Grand Maître Architecte
  • 13ème : Chevalier de Royal Arche
  • 14ème : Grand Élu Parfait et Sublime maçon
  • 15ème : Chevalier d’Orient ou de l’Épée

Souverains Chapitres :

  • 16ème degré : Prince de Jérusalem
  • 17ème : Chevalier d’Orient et d’Occident
  • 18ème : Souverain Prince Chevalier Rose Croix

Sublimes Aréopages :

  • 19ème degré : Grand Pontife
  • 20ème : Maître Ad Vitam
  • 21ème : Chevalier Prussien
  • 22ème : Prince du Liban
  • 23ème : Chef du Tabernacle
  • 24ème : Prince du Tabernacle
  • 25ème : Chevalier du Serpent d’Airain
  • 26ème : Prince de Mercy
  • 27ème : Grand Commandeur du Temple
  • 28ème : Chevalier du Soleil
  • 29ème : Grand Ecossais de Saint-André d’Écosse
  • 30ème : Chevalier Kadosh

Tribunaux :

  • 31ème degré : Grand Inspecteur Inquisiteur Commandeur (degré composé d'”Excellents et Parfaits Frères”)

Consistoires :

  • 32ème degré : Sublime Prince du Royal Secret (degré composé de “Vaillants et Sublimes Frères”)

Conseil suprême :

  • 33ème degré : Souverain Grand Inspecteur Général (degré composé de “Très Illustres Frères”).

Remarque : Les 3 derniers degrés forment les “Ultimes Vaillances”.

Les faux degrés maçonniques de Paul Rosen.

Paul Rosen (1840-1907) est un imposteur qui inspira entre autres les célèbres canulars antimaçonniques de Léo Taxil (voir notre article sur les rumeurs de satanisme en franc-maçonnerie). Rosen a fait croire que la franc-maçonnerie était une organisation secrète cherchant à dominer le monde.

Voici la liste des 33 degrés maçonniques inventés par Paul Rosen, ou du moins leur signification :

  1. Exploitation vicieuse de la Curiosité.
  2. Exploitation vicieuse de l’Ambition.
  3. Exploitation vicieuse de l’Orgueil.
  4. Glorification de l’Athéisme & de l’Anarchie.
  5. Mort à toute Religion (Athéisme obligatoire).
  6. Glorification de la Vengeance.
  7. Glorification du Mal.
  8. Guerre au Bien.
  9. Guerre à la Chasteté.
  10. Guerre à la Loyauté.
  11. Guerre au Droit Social.
  12. Guerre à la Propriété Sociale.
  13. Tout à la Corruption.
  14. Exploitation corruptrice des Théories déistes.
  15. Exploitation corruptrice des Pratiques déistes.
  16. Exploitation corruptrice du Rationalisme.
  17. Exploitation corruptrice du Patriotisme.
  18. Exploitation corruptrice du Collectivisme.
  19. Glorification de la Perversion.
  20. Perversion des Masses Populaires.
  21. Perversion par les Passions et les Appétits.
  22. Perversion des classes dirigeantes.
  23. Perversion des Institutions.
  24. Perversion de la Liberté.
  25. Perversion de L’Égalité.
  26. Perversion de la Fraternité.
  27. Perversion de L’Intellectualité.
  28. Glorification du Naturalisme.
  29. La négation du Créateur.
  30. Glorification de l’Hypocrisie.
  31. Parodie avilissante de la Justice.
  32. Parodie avilissante de la Légalité.
  33. Glorification de Satan.

Bien entendu, ces degrés sont pure et grossière invention…

Voir aussi :

Vous pouvez noter cet article !

Mission News Theme by Compete Themes.
%d blogueurs aiment cette page :