Press "Enter" to skip to content

Lettre de motivation franc-maçonnerie : exemple et conseils

5/5 (1)

Lettre de motivation franc-maçonnerie : exemple et conseils. Comment rédiger une lettre de demande d’adhésion à une loge maçonnique ? Quelles erreurs à ne pas faire ?

Que vous soyez candidat spontané ou coopté, adhérer en franc-maçonnerie passe par la rédaction d’une lettre de motivation afin d’expliquer le sens de votre démarche.

Contrairement à une idée reçue, il n’est pas nécessaire d’être coopté pour entrer en franc-maçonnerie. Il est possible de faire une demande d’adhésion spontanée en écrivant une lettre directement au siège de l’obédience ou de la loge concernée.

Il est souvent difficile de connaître l’adresse de la loge la plus proche de chez soi. C’est la raison pour laquelle il est de coutume d’envoyer sa lettre de motivation à l’adresse de l’obédience nationale (facile à trouver sur internet), laquelle redirigera vers la loge de votre ville ou quartier.

Cela implique de connaître à l’avance l’obédience à laquelle vous comptez adhérer. Mais auparavant, il convient de savoir si vous êtes réellement prêt à entrer en franc-maçonnerie.

Pourquoi entrer en franc-maçonnerie ?

La franc-maçonnerie peut être définie comme une alliance universelle d’hommes et de femmes éclairés, assemblés pour travailler en commun au perfectionnement intellectuel et moral de l’humanité.

Ici, il convient de bien préciser les choses : les franc-maçons ne se prennent pas pour des êtres purs ou supérieurs mais au contraire pour des individus conscients de leurs propres faiblesses et défauts. Pour le franc-maçon, l’ennemi est d’abord en soi-même : c’est la facilité, la méconnaissance de soi, l’ignorance, l’orgueil ou encore l’ambition.

La franc-maçonnerie propose un chemin de progression à travers les outils ésotériques, parmi lesquels l’initiation, l’étude des symboles ou la réflexion sur des thèmes particuliers.

La fraternité est au coeur de la démarche : les franc-maçons s’entraident et s’assistent dans leur quête personnelle.

La franc-maçonnerie implique un changement d’état : il faudra abandonner l’être que nous étions pour devenir un être nouveau, plus humble, plus ouvert, plus tolérant, plus aimant, moins égoïste. Une transformation qui n’est pas toujours aisée.

La franc-maçonnerie n’impose aucun dogme, aucune croyance, aucun enseignement figé. Elle offre simplement un cadre à l’individu qui tente de se transformer : elle suggère le changement, elle invite à emprunter le chemin de l’ouverture spirituelle.

La franc-maçonnerie ne pose aucune limite à la recherche de la vérité, incitant chacun à se remettre en question, à dépasser ses certitudes pour entrer dans un “monde nouveau”. Une démarche qui nécessite effort et abnégation.

En loge, on ne parle ni de religion, ni de politique, ni d’affaires. Les convictions religieuses et les idées politiques sont laissées à chacun. Par ailleurs, les loges ne sont pas des clubs fermés où l’on se met uniquement au service de ses frères et sœurs. En effet, la fraternité maçonnique a un sens universel.

Enfin, devenir franc-maçon implique d’obéir aux lois de son pays, d’accomplir son devoir de citoyen, de se mettre au service des autres et de travailler sans relâche au bonheur de l’humanité. Vaste programme !

Serez-vous accepté en franc-maçonnerie ?

Tout homme ou femme peut être accueilli en franc-maçonnerie pourvu qu’il soit “libre et de bonnes mœurs”.

Autrement dit, il n’y a aucune raison que vous ne soyez pas accepté en franc-maçonnerie, sauf si vous adhérez à un parti politique extrémiste, si vous avez des “casseroles”, un casier judiciaire chargé, ou un comportement qui montre que vous aurez du mal à vous intégrer.

Vos futurs frères et sœurs chercheront surtout à savoir si votre démarche est sincère et si votre état d’esprit est compatible ou non avec la démarche maçonnique.

A quelle obédience envoyer sa lettre de motivation ?

En France, il existe trois obédiences principales :

  • le Grand Orient de France, 1ère obédience française, est très attaché à la laïcité. C’est une obédience progressiste, libérale, non-déiste, souvent classée à gauche même s’il y a des membres de tous bords. La plupart des loges sont mixtes depuis les années 2010,
  • la Grande Loge de France, 2ème obédience française, exclusivement masculine, est plus discrète quant à ses prises de position. Elle privilégie la quête spirituelle et intime aux sujets sociétaux. Elle attache une grande importance au symbolisme. Elle ne tolère aucune dérive politicienne ou affairiste,
  • la Grande Loge Nationale Française, 3ème obédience française, exclusivement masculine, théiste, régulière (c’est-à-dire reconnue les franc-maçons anglo-saxons), souvent classée à droite, a été longtemps connue pour son système de recrutement actif.

Si vous êtes une femme, vous pourrez frapper à la porte du Grand Orient de France (dont la plupart des loges sont aujourd’hui mixtes), du Droit Humain (obédience mixte) ou de la Grande Loge Féminine de France (exclusivement féminine).

Notons que la non-mixité peut avoir du bon : elle évacue tout problème de genre et toute ambiguïté dans les relations interpersonnelles, sachant que les réunions ont souvent lieu tard le soir.

Lettre de motivation franc-maçonnerie : exemple et conseils.

Voici quelques conseils pour rédiger votre lettre de motivation en vue d’une adhésion en franc-maçonnerie :

  • introduisez votre lettre en exposant brièvement ce qui vous a amené à la rédiger,
  • présentez-vous, exposez les grandes lignes de votre parcours personnel et professionnel (joignez éventuellement un CV),
  • décrivez les événements marquants de votre vie, ceux qui vous ont amené à vous questionner,
  • décrivez vos valeurs,
  • précisez votre religion, si vous en avez une, tout en insistant sur votre ouverture à toutes les religions,
  • précisez si vous êtes membre ou non d’un parti politique,
  • insistez sur la sincérité de votre démarche : vous ne souhaitez pas adhérer par curiosité ou pour passer du bon temps, mais pour vous perfectionner et travailler à la construction de l’édifice humain,
  • insistez sur ce que vous ne savez pas plutôt que sur ce que vous savez,
  • faites preuve d’humilité,
  • écrivez avec le coeur,
  • exprimez ce que vous pensez avoir compris de la franc-maçonnerie,
  • terminez en disant que vous vous tenez prêt à rencontrer les représentants de la loge la plus proche.

L’important est de suggérer que vous êtes déjà sur le chemin de l’élévation spirituelle. Tentez de rassurer vos lecteurs sur votre comptabilité avec la démarche maçonnique.

Remarque : votre lettre peut être écrite à la main ou dactylographiée.

La suite du processus d’adhésion maçonnique.

Le processus d’adhésion à une loge maçonnique est souvent long : 6 à 8 mois en moyenne.

Suite à la réception de votre lettre, le Vénérable Maître de la loge la plus proche prendra contact avec vous. Il vous proposera de vous rencontrer une première fois. Puis il vous proposera deux autres entretiens avec d’autres frères ou sœurs : ces “enquêteurs” rédigeront un rapport qui sera lu en loge. Notez que les rencontres pourront avoir lieu à votre domicile.

Par la suite, si les membres de la loge donnent leur aval, vous serez reçu pour l’épreuve du passage sous le bandeau : vous serez introduit en loge, les yeux bandés, afin de vous soumettre aux questions des membres de l’atelier.

Si vous réussissez cette épreuve, vous serez convoqué quelques semaines plus tard pour la cérémonie d’initiation.

Bonne chance !

Lire aussi nos articles :

Modif. le 16 mai 2021

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :