Press "Enter" to skip to content

Le symbolisme de l’Ankh : la croix égyptienne

4.67/5 (3)

Quel est le symbolisme de l’Ankh, la croix égyptienne ? Comment interpréter la croix de vie de l’Egypte antique ? Quelle signification cachée ?

Ancêtre de la croix chrétienne, l’Ankh, ou croix ansée, est la croix de vie des Égyptiens. Elle correspond au hiéroglyphe qui signifie “vie”. Elle est souvent représentée dans la main des dieux ou des pharaons, comme un talisman protecteur.

L’Ankh se compose d’une croix en forme de T (tau) surmontée d’un ovale :

ankh croix de vie symbolisme et signification

L’Ankh est parfois appelée croix du Nil, clé de vie, ou anneau de vie. Sa forme rappelle d’autres symboles connus : le féminin ♀, la planète Vénus, le signe de Pallas (astéroïde et déesse romaine), la poupée de la fertilité (Afrique de l’Ouest), ou encore la croix ansée des chrétiens coptes (directement dérivée de l’Ankh).

L’Ankh est omniprésente dans l’art égyptien : les dieux sont souvent représentés tenant l’Ankh à la main, comme une promesse d’immortalité. Certaines représentations tombales montrent un dieu plaçant l’Ankh à l’entrée de la bouche d’un pharaon pour lui assurer la vie éternelle.

Ci-après, Isis place l’Ankh devant le visage de Néfertari, épouse de Ramsès II :

ankh croix de vie immortalité

Isis est la déesse la plus associée à l’Ankh. Elle transmet cet attribut aux pharaons, qui le reçoivent comme le plus haut signe de divinité. A leur mort, les pharaons prennent place dans la barque solaire pour naviguer vers l’au-delà : ils auront à traverser différentes épreuves nocturnes avant d’arriver à la vie éternelle. Grâce à l’Ankh, ils en ressortiront victorieux.

Sur le plan symbolique, nous allons voir que l’Ankh peut aussi être vu comme l’union des contraires.

Entrons dans le symbolisme de l’Ankh égyptien et tentons d’approcher sa signification ésotérique.

Lire aussi notre article : Les différents types de croix et leur signification.

Le symbolisme de l’Ankh ou “croix de vie égyptienne”.

Nous l’avons vu, l’Ankh évoque la vie après la mort : la vie éternelle. A ce titre, elle est à mettre en parallèle avec la croix chrétienne, support de la mort et de la résurrection du Christ.

L’Ankh : source de vie.

L’Ankh représente la force vitale : à ce titre elle éclaire le mystère de la vie et de son origine.

La vie dont il s’agit est la vie ici-bas, mais aussi et surtout la vie au-delà : c’est l’âme éternelle, le souffle invisible qui protège les divinités et les pharaons du néant.

L’Ankh aide le défunt roi à traverser le monde des morts pour rejoindre l’Océan primordial : le Noun. Il suit les traces du dieu du soleil Rê, qui meurt et renaît chaque jour. La nuit, Rê mène un combat contre les forces du chaos, de l’obscurité et du mal, dont il ressort toujours victorieux grâce à l’Ankh qu’il tient dans sa main.

Ainsi, l’ovale de l’Ankh peut faire penser :

  • au dieu Rê, à son disque solaire, et aux cycles du soleil,
  • au Noun : océan primordial qui englobe tout. Le Noun est la source de toutes les choses. Incréé, il fait naître la vie et engendre tous les dieux.

Ainsi, l’Ankh évoque la source, l’œuf du monde ou encore l’Ouroboros (serpent qui se mord la queue) : éléments qu’on retrouve aussi dans le symbolisme du chiffre 0 ou celui du cercle.

Le cercle n’a ni commencement, ni fin : il représente le Tout, l’éternité, le mystère divin.

L’Ankh et la clé.

Le symbolisme de l’Ankh évoque la clé qui permet d’ouvrir le monde de l’au-delà. On peut y voir l’image de la tige qui entre dans la serrure.

La serrure est l’ovale, qui représente la porte du mystère, le point d’entrée dans la vie éternelle. La clé est géométrique, matérielle. Pour passer d’un monde à l’autre, il faudra donc “spiritualiser” la matière.

Ce qui n’est pas sans rappeler le symbolisme alchimique des 7 clés, des 7 sphères ou des 7 planètes qui permettent au corps de s’élever.

Remarque : En alchimie, ♀ correspond à Vénus, qui est une des 7 planètes à traverser. En alchimie encore, la croix surmontée du cercle peut évoquer la tétrade des éléments (la croix) dominée par le chaos (le cercle, ou l’Ouroboros).

L’union du masculin et du féminin.

La partie basse de l’Ankh (la tige) peut évoquer un sexe masculin prêt à s’unir à l’ovale du sexe féminin.

Cette union évoque celle d’Isis et Osiris, dieux fondateurs de la mythologie égyptienne. Après avoir été tué par son frère Seth, les restes d’Osiris sont dispersés. Isis entreprend alors de recomposer le corps de son époux. Osiris reprend vie et s’accouple avec Isis pour donner naissance à Horus, qui vaincra plus tard Seth. L’union d’Isis et Osiris permettra ainsi de sauver l’humanité.

L’Ankh est donc le signe de la fécondité, de la victoire de la vie sur la mort.

Le symbolisme de l’Ankh : l’homme debout.

Par sa forme, l’Ankh peut représenter l’homme debout : l’ovale serait sa tête, la croix serait son corps et ses bras. Ainsi, l’Ankh serait une image du microcosme humain.

Lire aussi notre article sur le symbolisme du corps humain.

L’union des contraires.

Abordons à présent un point majeur du symbolisme de l’Ankh.

L’Ankh est un symbole qui accole deux éléments (l’ovale et le tau) en tant que deux principes opposés et complémentaires :

  • le ciel (le cercle, le domaine de l’esprit) et la terre (la croix, l’angle droit, le domaine de la matière),
  • le masculin et le féminin,
  • le haut et le bas,
  • le chaud et le froid,
  • l’actif et le passif,
  • l’abstrait et le concret,
  • le spirituel et le géométrique.

L’Ankh évoque donc la conciliation des contraires, le point de rencontre, le centre, l’équilibre énergétique, et à travers cela, l’harmonie du monde. Ce qui n’est pas sans rappeler un autre symbole : le taijitu taoïste (yin et yang).

Sur le plan de l’individu, l’union du masculin et du féminin évoque l’être nouveau, ou encore l’Androgyne.

L’œil et le miroir.

L’ovale de l’Ankh peut encore évoquer l’oeil de la conscience universelle (le troisième œil), ou la vision pure de l’être éveillé.

C’est la clairvoyance : la qualité de celui qui n’a plus peur de la mort ni du mal. C’est l’oeil qui voit l’invisible, tel l’œil d’Horus (fils d’Isis et Osiris).

D’autre part, certains objets égyptiens en forme d’Ankh comportaient parfois un miroir au niveau de l’ovale. Le symbolisme du miroir est très évocateur : c’est la connaissance de soi qui permet de vaincre la mort et le mal.

Le symbolisme de l’Ankh : l’arbre de vie.

L’Ankh peut aussi faire penser à l’arbre de vie ou à l’axe du monde. L’arbre de vie traduit à la fois l’enracinement dans la matière et le fait de s’élever vers les cieux : le détachement est nécessaire pour rejoindre l’au-delà.

Ce détachement peut aussi évoquer le dénouement du nœud d’Isis, hiéroglyphe proche de l’Ankh qui représente la déesse Isis sous la forme d’un nœud de ceinture. Dénouement et détachement traduisent un nécessaire lâcher-prise pour accéder à la vie éternelle…

Lire aussi notre article : La croix : signification de ce symbole chrétien et universel.

Pour aller plus loin :

  • Esther Jones et les 7 secrets de la Croix, d’Adrien Choeur. Les différents types de croix forment l’intrigue de ce roman ésotérique, qui évoque aussi l’énigme de la disparition de la croix de Jésus.
  • Dictionnaire des symbolesde Gheerbrant et Chevalier. Avec ses 1600 articles, cet ouvrage est une référence dans l’étude des symboles.

Modif. le 29 novembre 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :