Press "Enter" to skip to content

IHS : signification de ce monogramme

5/5 (2)

Quelle est la signification du monogramme IHS ? Quel sens caché ? En quoi IHS désigne-t-il Jésus ?

Le monogramme IHS (parfois JHS) se retrouve représenté dans nombre d’églises ou de cathédrales. On le trouve parfois gravé sur des linteaux de portes anciennes, ou sur certaines pierres tombales.

Ce monogramme évoque principalement Jésus, mais pas seulement. Il porte en réalité de nombreux sens, plus ou moins cachés.

Voyons la signification religieuse et ésotérique de IHS.

IHS et Jésus.

Le monogramme IHS est indissociable de Jésus.

A partir du IIIème siècle, les chrétiens avaient pris l’habitude de raccourcir le nom de Jésus en ne gardant que les trois premières lettres de “ΙΗΣΟΥΣ” (Jésus en grec). Le êta (H) ayant été transcrit sous la forme impropre mais ressemblante d’un H latin, et le sigma (Σ) sous la forme équivalente d’un S, le monogramme latin IHS est apparu et s’est répandu dans tout l’empire romain, d’abord de manière secrète (comme un signe de ralliement des chrétiens entre eux), puis de manière officielle.

D’autres significations sont apparues plus tard, évoquant toujours Jésus :

  • IESUS, HOMO, SALVATOR : Jésus, l’Homme, le Sauveur,
  • IESUS, HOMINUM SALVATOR : Jésus, Sauveur des hommes,
  • ou encore IN HAC (CRUCE) SALUS : En cette croix est le Salut.

IHS pour In Hoc Signo Vinces.

IHS peut aussi renvoyer à l’expression In Hoc Signo Vinces, qui signifie : “par ce signe tu vaincras”.

Cette expression est intimement liée l’histoire de l’empire romain et à son basculement dans le christianisme au IVème siècle.

En effet, en 312, lors de la bataille du pont Milvius, Constantin aurait vu dans le ciel les mots In Hoc Signo Vinces, accompagnés du chrisme (croix à six branches). Cet événement lui aurait permis de remporter la victoire face à son rival Maxence. Une fois entré dans Rome, Constantin reçoit le titre d’empereur, se convertit au christianisme, et enclenche par ce geste le basculement de tout l’empire dans la nouvelle religion. IHS est indissociable du chrisme, cette forme primitive de croix chrétienne.

IHS est donc un symbole de victoire militaire, mais symbolise aussi l’appel de la croix : une invitation à se surpasser pour aller vers Dieu.

Lire aussi notre article : In hoc signo vinces : signification et origine de cette expression.

Chez les franciscains et les jésuites.

Le monogramme IHS a été largement démocratisé par les franciscains au XVème siècle, en particulier par Bernardin de Sienne. Ce célèbre prédicateur a multiplié les représentations du monogramme sur les supports qu’il utilisait et les édifices qu’il fréquentait. Il faisait figurer les trois lettres IHS au cœur d’un soleil.

En 1541, Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus, a progressivement repris et adopté ce signe pour en faire le blason des jésuites. Il y a ajouté au bas l’image des trois clous qui ont transpercé le Christ sur la croix.

IHS jésuite blason

A noter que l’église protestante de Genève a elle-aussi repris le monogramme sur son logo.

Les différentes représentations du monogramme.

Le monogramme IHS peut être représenté :

  • avec une croix latine sur le H, comme sur le blason des jésuites,
  • avec un trait au-dessus des lettres, pour signifier qu’il s’agit d’une abréviation (ce trait peut être vu comme formant une croix avec la barre du h),
  • écrit en lettres gothiques, en particulier dans le Nord de l’Europe,
  • ou encore avec le S à l’envers.

IHS en franc-maçonnerie.

En franc-maçonnerie, le monogramme IHS se rencontre dans les degrés de perfection, notamment au 7ème et au 11ème degré du REAA (Rite Ecossais Ancien et Accepté) :

  • I est l’initiale de Jéovah (Dieu en hébreu),
  • H est l’initiale d’Hiram, qui selon la légende maçonnique est l’architecte du Temple de Salomon, tué par les trois mauvais compagnons,
  • S est l’initiale de Stolkin, le maître-maçon qui découvrit le corps d’Hiram après son assassinat.

Remarque : Le monogramme IHS se trouve au coeur de l’énigme du roman Esther Jones et les 7 secrets de la Croix.

Modif. le 20 mars 2020

Vous pouvez noter cet article !

%d blogueurs aiment cette page :