Press "Enter" to skip to content

L’hybris : la démesure humaine

4.63/5 (8)

L’hybris : signification et exemples de démesure humaine. Qu’est-ce que l’hybris dans la mythologie et dans le monde actuel ?

L’hybris ou hubris est un concept issu de la Grèce antique qui décrit la démesure humaine, Hybris étant la divinité de la démesure et l’excès.

De nombreux mythes antiques font état de la volonté des hommes de s’approprier les qualités divines, se rendant coupables d’hybris (mythe de Prométhée, mythe de Sisyphe…).

L’hybris est inséparable de la némésis, colère des dieux qui s’abat sur les humains coupables d’hybris, et qui évoque un rééquilibrage ou un juste retour des choses.

L’hybris touche à l’orgueil mais aussi à la violence. En effet, cette notion comporte une dimension de transgression, d’effraction ou de viol : il s’agit d’un crime odieux, d’une insulte à la morale.

Remarque : Chez les Grecs, l’hybris désignait aussi les crimes tels que les agressions, les vols et les atteintes sexuelles.

Voici la signification de l’hybris : la démesure humaine.

L’hybris : signification, définition.

Définition : L’hybris est la tentative de l’Homme de s’élever au-dessus de sa condition et s’usurper les qualités divines. Dans son sens commun, l’hybris est une passion débordante, un désir irrationnel de puissance.

Hybris est donc synonyme de démesure, de folie des grandeurs et d’arrogance. L’hybris annonce toujours une chute à venir ou un destin funeste.

Le démesure de l’hybris réside dans l’intention : l’Homme se laisse aller à vouloir être aussi puissant que les dieux, il se rêve maître du monde, ce qui constitue une sorte de délire mégalomaniaque.

On oppose à l’hybris les qualités telles que la tempérance, la modération, l’humilité, la sérénité ou la sagesse.

L’hybris est l’exact opposé des valeurs traditionnellement mises en avant dans la Grèce antique, bien résumées par les deux inscriptions gravées sur le fronton du Temple de Delphes : « Connais-toi toi-même » et « Rien de trop ».

Sur quoi repose l’hybris ?

L’hybris est une maladie de l’ego (égoïsme, égocentrisme). Il est le signe d’instincts débordants (instinct de domination, de supériorité, de destruction…) face auxquels la morale et la raison semblent impuissantes.

Il en résulte un individu illusionné, aveuglé : s’identifiant à son ego, l’homme oublie sa nature véritable, à savoir celle d’un être connecté au monde, éphémère et soumis aux lois universelles.

Autrement dit, l’hybris repose sur l’ignorance et la non-connaissance de soi. C’est la méconnaissance de notre véritable condition, de notre vraie place au sein du cosmos.

L’hybris est donc un décentrage. Mais l’homme ne peut s’écarter durablement des lois cosmiques : le retour au réel s’annonce douloureux…

Les conséquences de l’hybris.

La conséquence la plus évidente de l’hybris est la souffrance, qui est à la fois intérieure et extérieure.

Même s’il ne le réalise pas, l’homme qui se rend coupable d’hybris souffre de son état, puisque ses pensées et ses actes ne sont pas en phase avec sa nature profonde. Il s’expose en outre à de lourdes conséquences pour lui-même : échec, chute, désillusion.

Sur le plan extérieur, l’hybris cause des destructions, des catastrophes, des bouleversements, des crimes, des drames et des malheurs de tous ordres.

Exemples d’hybris.

Dans les exemples qui suivent, l’hybris est presque toujours suivi d’une chute, d’une défaite ou d’une catastrophe.

Voici quelques exemples d’hybris, en dehors des mythes grecs :

  • Dans la Bible :
    • le péché originel : malgré les mises en garde de Dieu, Adam et Eve croquent du fruit de l’Arbre de la connaissance du bien et du mal, dans l’espoir de « devenir comme des dieux ». Ceci les fera entrer dans un monde travail, de souffrance et de mort,
    • la Tour de Babel : les hommes tentent de bâtir une ville et une tour aussi haute que le Ciel, pour « se faire un nom ». Pour les punir, Dieu disperse les hommes et leur donne des langages différents,
    • Lucifer (Livre d’Isaïe) : ayant voulu élever son trône au-dessus de Dieu, Lucifer sera puni et déchu.
  • Dans l’Histoire, citons :
    • les conquêtes d’Alexandre le Grand, des empereurs romains, de Gengis Khan, de Soliman, de Napoléon ou d’Hitler,
    • la conquête de l’Amérique ou de l’Afrique,
    • la colonisation,
    • les guerres mondiales et les génocides,
    • les crimes de Mao Zedong, Staline, Pol Pot, Himmler, Saddam Hussein ou Bachar el-Assad,
    • le comportement égocentrique des dirigeants tels Donald Trump, King Jong-un ou Jair Bolsonaro,
  • Pour ce qui est des constructions et réalisations humaines, citons :
    • le Titanic,
    • le Concorde,
    • les gratte-ciel (Twin Towers de New York, le Burj Khalifa de Dubaï, etc),
    • les rêves technologiques (transhumanisme, missions spatiales vers Mars) portés par des individus mégalomanes tels Elon Musk,
    • les ambitions entrepreneuriales des grandes multinationales ou des GAFA,
    • etc.

L’hybris et sa nouvelle signification au regard de la crise écologique.

Le concept d’hybris offre un éclairage intéressant sur la crise écologique qui touche aujourd’hui l’humanité et la planète toute entière.

Destruction des espèces, pollution de masse, méga-incendies, surexploitation de la Nature : l’Homme s’est s’octroyé tous les droits sur son environnement. Il apparaît comme un être déraciné de sa propre Terre. Il sera, dans les décennies qui viennent, la première victime de son hybris.

L’homme doit accepter sa condition d’homme s’il ne veut pas courir à sa perte, et sa condition est humble : il fait partie du tout, auquel il lui faut contribuer à la juste échelle, et non avec la démesure absurde dans laquelle il s’est engagé. Jean Giono

Lire aussi notre article : Ecologie et spiritualité.

Au final, l’hybris décrit la faute morale des hommes qui oublient l’importance de la prudence et de la modération. L’homme devra faire l’effort de mieux se connaître pour dépasser ses illusions et retrouver enfin sa vraie place au sein du Tout : il en va de sa survie.

Modif. le 18 février 2021

Vous pouvez noter cet article !

Cookie Consent with Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :